Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 503.27 PTS
-2.66 %
7 489.0
-2.81 %
SBF 120 PTS
5 678.92
-2.75 %
DAX PTS
18 002.02
-1.44 %
Dow Jones PTS
38 589.16
-0.15 %
19 659.80
+0.42 %
1.070
+0. %

Devises : l'euro accuse le coup après les élections européennes

| Boursier | 170 | 5 par 1 internautes

Sous les 1,08$...

Devises : l'euro accuse le coup après les élections européennes
Credits Boursier.com

L'euro est sous pression au lendemain des résultats des élections européennes marqués par une poussée des mouvements d'extrême droite. La monnaie unique perd 0,46% à 1,0749$ entre banques, au plus bas depuis plus d'un mois. Sur le marché obligataire, le 10 ans français se tend de 5,2 points de base à 3,148%.

En France, le Rassemblement national a fini largement en tête, ce qui a conduit Emmanuel Macron à annoncer, à la surprise générale, une dissolution de l'Assemblée nationale. Dans le reste de l'Europe, le Parti populaire européen des chrétiens-démocrates (PPE) devrait certes rester la principale force au Parlement de Strasbourg, mais le score des partis nationalistes eurosceptiques est de nature à susciter des interrogations quant aux défis liés à la Russie, la Chine ou encore le changement climatique.

Ces résultats devraient encore accroître la volatilité de la devise européenne, qui a avait déjà accusé le coup vendredi après la publication de solides données sur l'emploi aux États-Unis : l'euro a enregistré sa plus forte baisse quotidienne depuis avril.

"L'UE est confrontée à une période historiquement difficile, avec des 'fissures' internes et externes dans des problèmes systémiques qui nécessitent une coopération accrue - et non diminuée - ", explique la Skandinaviska Enskilda Banken. "Des négociations difficiles attendent désormais " les chefs d'État et de gouvernement". "L'avancée de la droite populiste et les élections anticipées en France vont encore compliquer la prise de décision au sein de l'UE, à un moment où l'Europe doit se ressaisir pour stopper Poutine, améliorer sa compétitivité, protéger le climat, gérer l'immigration, traiter avec la Chine et se préparer à un éventuel second mandat de Donald Trump aux États-Unis", souligne Holger Schmieding de Berenberg.

En France, la décision du président est vue comme hautement risquée. Elle pourrait accroître les difficultés économiques du pays dont la note souveraine vient tout juste d'être dégradée par S&P. Les investisseurs pourraient également commencer à remettre en question la détermination européenne en faveur d'une intégration fiscale et financière plus étroite. "Cela pourrait être considéré comme un coup porté au sentiment naissant favorable à l'euro qui a commencé à dominer les marchés des changes ces dernières semaines", indique à 'Bloomberg' Valentin Marinov, responsable de la recherche et de la stratégie de change au Crédit Agricole. "Tout nouvel élargissement des spreads des rendements souverains périphériques par rapport aux Bunds pourrait être considéré comme négatif pour l'euro".

Dans ce contexte, la décision de la Fed, mercredi soir, sera sous étroite surveillance. Alors que la BCE vient de réduire ses taux, la Réserve Fédérale pourrait encore repousser ses anticipations d'assouplissement monétaire en raison de la vigueur de l'économie américaine.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 30 juin 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du samedi 08 juin 2024 au vendredi 14 juin 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 14/06/2024

Des opérateurs du New York Stock Exchange ( SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP )La Bourse de New York a terminé sans direction, vendredi, mais le Nasdaq est tout de même parvenu à…

Publié le 14/06/2024

Chute du CAC 40, tensions sur les taux d'emprunt, banques sous pression: la semaine a été rude pour la France sur les marchés après l'annonce de la dissolution de l'Assemblée nationale qui…

Publié le 14/06/2024

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )La Bourse de Paris a signé vendredi sa pire semaine depuis mars 2022, au moment de…

Publié le 14/06/2024

L'union de la gauche a annoncé dans son programme son intention de réduire les factures d'énergie et de pousser la filière française des renouvelables, sans se prononcer cependant sur le…

Publié le 14/06/2024

A la veille des Jeux olympiques, les élections législatives à venir et la poussée du RN ne devraient avoir que peu d'effet sur la venue des touristes étrangers en France qui sont davantage…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/06/2024

La baisse entamée en début de semaine se poursuit de façon harmonisée en Europe, tandis que les Indices majeurs américains forment de nouveaux plus hauts historiques#spx #Cac40 #investir #bourse

Publié le 14/06/2024

La Bourse de Paris a accusé le coup suite au discours prudent du patron de la Fed J. Powell qui n’envisage plus qu’une seule baisse des taux cette année.

Publié le 14/06/2024

La Bourse de Paris a connu sa pire semaine depuis 2022 en raison de l'augmentation du risque politique en France. Déjà inquiets en début de semaine par les conséquences économiques d’une…

Publié le 14/06/2024

Casino annonce la finalisation du regroupement des actions composant son capital par voie d’échange de 100 actions existantes contre une action nouvelle à 1 euro, ainsi que l’effectivité de la…

Publié le 14/06/2024

Alstom a signé un contrat d'une valeur d'environ 430 millions d'euros pour 10 nouveaux trains Aventra de neuf voitures destinés à la ligne Elizabeth (Elizabeth Line) de Transport for London. Le…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne