Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 545.36 PTS
-2.11 %
7 523.0
-2.37 %
SBF 120 PTS
5 695.10
-2.47 %
DAX PTS
18 033.70
-1.27 %
Dow Jones PTS
38 647.10
-0.17 %
19 576.92
+0.57 %
1.070
-0.35 %

Sanofi : Sarclisa, en association avec un protocole VRd, est le premier anti-CD38 permettant d'améliorer significativement la survie sans progression des patients

| Boursier | 118 | Aucun vote sur cette news

Les données de l'étude de phase III IMROZ montrent que le Sarclisa (isatuximab), en association avec du bortézomib, du lénalidomide et de la...

Sanofi : Sarclisa, en association avec un protocole VRd, est le premier anti-CD38 permettant d'améliorer significativement la survie sans progression des patients
Credits Sanofi Corporate

Les données de l'étude de phase III IMROZ montrent que le Sarclisa (isatuximab), en association avec du bortézomib, du lénalidomide et de la dexaméthasone (VRd, protocole de référence), suivis de l'association Sarclisa-Rd (schéma thérapeutique IMROZ), a permis de réduire significativement le risque de progression de la maladie ou de décès de 40%, comparativement au protocole VRd suivi de l'association Rd, chez des patients atteints d'un myélome multiple nouvellement diagnostiqué, non éligibles à une transplantation.
IMROZ est la première étude internationale de phase III consacrée à un anticorps monoclonal anti-CD38, en association avec le protocole VRd standard, ayant permis d'améliorer significativement la survie sans progression et la profondeur de la réponse dans cette population de patients souvent confrontée à un pronostic défavorable.

Ces résultats ont été présentés dans le cadre d'une communication orale au Congrès annuel de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO) et publiés simultanément dans le New England Journal of Medicine (NEJM).

L'utilisation du Sarclisa en association avec le protocole VRd, chez des patients atteints d'un myélome multiple nouvellement diagnostiqué, non éligibles à une transplantation, est expérimentale et aucun organisme de réglementation ne l'a encore pleinement évaluée.

Dr Thierry Facon, Professeur d'hématologie, Département d'hématologie, CHU de Lille, Lille, France, membre de l'Académie nationale de médecine (France) et investigateur principal de l'étude IMROZ, a commenté : "Le bénéfice significatif en termes de survie sans progression observé avec le traitement combiné VRd-Sarclisa, comparativement au protocole VRd seulement, est important et encourageant pour les patients auxquels un myélome multiple vient d'être diagnostiqué. Un traitement de première ligne efficace a le potentiel de modifier le cours de la maladie, ce qui est très important pour les patients non éligibles à une transplantation, compte tenu des taux d'attrition élevés d'une ligne de traitement à la suivante. Les résultats de l'étude IMROZ illustrent le profil prometteur du Sarclisa et montrent qu'il pourrait devenir un élément indispensable du traitement de première ligne et améliorer les résultats à long terme de cette maladie incurable."

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du vendredi 07 juin 2024 au jeudi 13 juin 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 30 juin 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 14/06/2024

Waga Energy recule de 1,8% à 17 euros ce vendredi, alors que le groupe a annoncé dernièrement un contrat de longue durée avec OCI Global, l'un des...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/06/2024

La baisse entamée en début de semaine se poursuit de façon harmonisée en Europe, tandis que les Indices majeurs américains forment de nouveaux plus hauts historiques#spx #Cac40 #investir #bourse

Publié le 14/06/2024

Sur le plan statistique : Japon : 1H50 Décision de politique monétaire de la Banque du Japon (taux attendu inchangé à 0,10%) 6H30 Production industrielle d’avril (-0,1% attendu après…

Publié le 14/06/2024

Les marchés européens creusent leurs pertes, plombés par la Bourse de Paris. Les investisseurs s’inquiètent de la situation politique en France alors que le Rassemblement national et l’union…

Publié le 14/06/2024

Nervosité palpable

Publié le 14/06/2024

-5,5% sur la semaine...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne