Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 795.22 PTS
+0.34 %
7 822.0
+0.39 %
SBF 120 PTS
5 893.96
+0.25 %
DAX PTS
17 068.43
-0.14 %
Dow Jones PTS
38 563.80
-0.17 %
17 546.10
-0.79 %
1.080
+0.26 %

Ipsen confirme la décision de la FDA d'accorder un examen prioritaire pour le dépôt du dossier de demande d'autorisation d'elafibranor dans le traitement de la cholangite biliaire primitive

| Boursier | 277 | Aucun vote sur cette news

Ipsen et GENFIT ont annoncé que les autorités américaines (FDA : Food and Drug Administration) ont accepté le dépôt du dossier de demande...

Ipsen confirme la décision de la FDA d'accorder un examen prioritaire pour le dépôt du dossier de demande d'autorisation d'elafibranor dans le traitement de la cholangite biliaire primitive

Ipsen et GENFIT ont annoncé que les autorités américaines (FDA : Food and Drug Administration) ont accepté le dépôt du dossier de demande d'autorisation (NDA : New Drug Application) du médicament expérimental elafibranor.
Le médicament expérimental, un double agoniste du récepteur activé des proliférateurs de peroxysomes (PPAR) alpha et delta (?,?), administré une fois par jour par voie orale, pourrait devenir le premier nouveau traitement de deuxième ligne contre la CBP, une maladie cholestatique rare du foie, depuis près d'une décennie. La date cible PDUFA de la FDA qui procède actuellement à un examen prioritaire est le 10 juin 2024.

L'Agence européenne du médicament (EMA : European Medicines Agency) a également validé la demande d'autorisation de mise sur le marché (AMM) d'elafibranor soumise par Ipsen. L'examen de la demande déposée auprès du Comité des médicaments à usage humain (CHMP : Committee for Medicinal Products for Human Use) de l'EMA a débuté le 26 octobre 2023.
Par ailleurs, une troisième demande d'approbation réglementaire d'elafibranor soumise simultanément a été validée pour examen par l'autorité réglementaire compétente au Royaume-Uni (MHRA : Medicines and Healthcare products Regulatory Agency).

"Nous nous réjouissons d'avoir soumis avec succès plusieurs demandes simultanées d'autorisation d'elafibranor, affirmant ainsi notre ambition d'apporter le plus rapidement possible un nouveau médicament indispensable au plus grand nombre de personnes vivant avec la CBP" a déclaré Christelle Huguet, Vice-Présidente exécutive et directrice de la Recherche et du Développement, Ipsen. "Il s'agit d'une maladie dans laquelle de nombreux patients subissent une détérioration de leur état de santé ainsi que des symptômes invalidants malgré le traitement qu'ils reçoivent. S'il est approuvé, elafibranor a le potentiel de changer la prise en charge de cette maladie difficile pour les personnes atteintes en leur offrant un nouveau choix de traitement en deuxième ligne, le nombre d'options efficaces étant actuellement limité."

La CBP est une maladie hépatique cholestatique auto-immune rare et progressive1 dans laquelle les voies biliaires du foie sont progressivement détruites2. L'atteinte des canaux biliaires peut limiter la capacité du foie à débarrasser le corps des toxines, contribuant aux lésions hépatiques et à l'apparition de tissu cicatriciel, menant à la cirrhose1,2,3. Les symptômes courants de la CBP incluent un état de fatigue généralisé et un prurit (démangeaisons) qui peuvent être particulièrement invalidants. En l'absence de traitement, la CBP peut entraîner une insuffisance hépatique ou, dans certains cas, la mort1 . La prévalence de la CBP est plus forte chez les femmes avec neuf femmes diagnostiquées pour chaque homme3. Une part importante des personnes vivant avec la CBP ne bénéficient pas des traitements existants.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du mardi 13 février 2024 au lundi 19 février 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 20/02/2024

Breeze Airways annonce une exploitation commerciale constituée exclusivement d'avions A220 d'ici la fin 2024...

Publié le 20/02/2024

Nomination de Katrin Boström...

Publié le 20/02/2024

A suivre en 2024...

Publié le 20/02/2024

Le nominal de l'action Pharnext est réduit de 1 euro à 0,20 euro...

Publié le 20/02/2024

Le Conseil d'Administration d'Electricité et Eaux de Madagascar a coopté Alexandre Daniel Thezard en qualité d'administrateur indépendant...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2024

Le CAC40 cash a clôturé la séance flat à 7768,55 dans un volume de 2,033 MD€.  

Publié le 20/02/2024

Ce matin, Tokyo a perdu 0,10%, Shanghai prend 0,12% et Hong Kong 0,03%.

Publié le 20/02/2024

Breeze Airways annonce une exploitation commerciale constituée exclusivement d'avions A220 d'ici la fin 2024...

Publié le 20/02/2024

Nomination de Katrin Boström...

Publié le 20/02/2024

A suivre en 2024...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne