Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
8 010.83 PTS
-0.16 %
7 987.50
-0.49 %
SBF 120 PTS
6 059.85
-0.18 %
DAX PTS
17 930.32
-0.13 %
Dow Jones PTS
37 966.61
-1.28 %
18 005.77
-1.65 %
1.064
-0.79 %

Believe : le Comité Ad Hoc saisit l'AMF

| Boursier | 240 | Aucun vote sur cette news

A la suite de la proposition formulée par Warner Music Group et la renonciation par le Consortium à la condition d'avis favorable du Conseil de Believe, l'AMF est saisie...

Believe : le Comité Ad Hoc saisit l'AMF

Le 12 février, un consortium formé par le fonds EQT X, des fonds conseillés par TCV et M. Denis Ladegaillerie (Consortium), agissant par l'intermédiaire d'une entité dédiée (BidCo) a indiqué à Believe qu'il lancerait une offre publique d'achat sur les actions de la société à un prix par action de 15 euros, à la suite de l'acquisition de blocs représentant 71,92% du capital et 77,42% des droits de vote théoriques de la société (lAcquisitions des Blocs).

Dans son offre ferme, BidCo précisait que les acquisitions des blocs et l'offre en résultant ne seraient soumises qu'à 2 conditions : l'obtention des autorisations réglementaires nécessaires ; et l'avis motivé favorable et sans réserve du Conseil, notamment pris à la suite de l'examen du rapport de l'expert indépendant sur le caractère équitable des conditions financières de l'offre et de la consultation du Comité Social et Economique de Believe.

L'offre ferme de BidCo au Conseil d'Administration ne mentionnait pas qu'il pouvait être dérogé à ces conditions.

Le 21 février 2024, Warner Music group (WMG) a approché la société pour entamer des discussions concernant un éventuel rapprochement de Believe avec WMG et pour obtenir l'accès à des informations confidentielles en vue de présenter éventuellement une offre plus attrayante à la société et à ses actionnaires.

Le Comité Ad Hoc, cherchant à évaluer si la proposition de WMG pouvait constituer une alternative à l'offre de Bidco à des conditions financières plus avantageuses, a demandé certaines clarifications à WMG. WMG a indiqué aux administrateurs de Believe, le 27 février, qu'à ce stade elle devrait être en mesure de valoriser les actions de Believe à un minimum de 17 euros par action coupon de dividende attaché, tout en réaffirmant que son approche ne constitue pas une offre, n'implique aucune obligation de faire une offre, et ne constitue pas une intention ferme de formuler une offre.

A la suite de la manifestation d'intérêt de WMG, BidCo a informé le Conseil d'Administration, le 28 février, de son droit unilatéral de renoncer à la Condition d'Avis Favorable du Conseil d'Administration, possibilité de renonciation stipulée dans les contrats pour l'Acquisition des Blocs, ainsi que de sa décision de renoncer à cette condition.

Dans un communiqué du 7 mars, WMG a réitéré publiquement sa manifestation d'intérêt sous réserve d'accès à une liste limitée d'informations clés de due-diligence pour confirmer son prix indicatif d'un minimum de 17 euros par action (coupon attaché). WMG a également précisé qu'elle considère que la renonciation du Consortium à la Condition d'Avis favorable du Conseil d'Administration était contraire à la réglementation boursière française et que la validité de cette renonciation pourrait être contestée.

Du point de vue du Consortium, sa décision de renoncer à la Condition d'Avis Favorable du Conseil d'Administration est parfaitement valide. Par conséquent, il a confirmé qu'il déposera, après la réalisation de l'Acquisition des Blocs, une offre publique d'achat obligatoire pour acquérir les 28% restants au même prix de 15 euros payé aux actionnaires vendeurs des blocs.

Seulement, le Comité Ad Hoc note qu'à la suite de la renonciation du Consortium à la Condition d'Avis Favorable du Conseil d'Administration, la réalisation des Acquisitions des Blocs placerait BidCo dans une position de contrôle majoritaire de Believe, indépendamment de l'avis du Conseil d'Administration et du rapport de l'expert indépendant. Cette situation, à moins qu'elle ne soit considérée comme juridiquement invalide, empêcherait le succès d'une offre concurrente pour l'acquisition du contrôle de la société. Le Comité Ad Hoc considère qu'il est du devoir du Conseil d'Administration de s'assurer, que le processus de transfert du contrôle majoritaire et l'offre qui en résulterait se déroulent conformément à la règlementation applicable. Le Conseil d'Administration doit également permettre que tous les actionnaires de Believe puissent bénéficier de la meilleure offre possible.

Compte tenu des différentes opinions exprimées sur la validité de la renonciation à la Condition d'Avis favorable du Conseil d'Administration, le Comité Ad Hoc a saisi l'Autorité des marchés financiers (AMF).

Dans ce contexte, le Comité Ad Hoc a décidé de ne pas donner suite, à ce stade, à la requête de WMG visant à obtenir l'accès à certaines informations confidentielles.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du vendredi 05 avril 2024 au jeudi 11 avril 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 12/04/2024

Le 4 avril 2024, le Conseil d'administration du groupe Frey, après avis du Comité des nominations et des rémunérations, a coopté Madame Valérie...

Publié le 12/04/2024

Les actionnaires de la société Sopra Steria Group sont convoqués à l'Assemblée générale mixte qui se tiendra le 21 mai 2024 à 14h30 au Pavillon...

Publié le 12/04/2024

Solocal franchit une étape majeure de sa restructuration financière grâce à un accord de principe signé avec Ycor et les principaux créanciers et...

Publié le 12/04/2024

TotalEnergies bat de nouveaux records ce vendredi sur le marché parisien à 68,85 euros (+1,7%), alors que le géant de l'énergie reste recherché dans...

Publié le 12/04/2024

Le titre SG monte de 4,3% à 26,30 euros ce vendredi après une nouvelle vente d'actifs...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/04/2024

Les grands indices reprennent du poil de la bête en amont des publications trimestrielles des entreprises. Ainsi, le CAC40 sort par le haut d'une figure en biseau et ouvre la voie à un retour vers…

Publié le 12/04/2024

Ce matin, Tokyo gagne 0,35%, Shanghai 0,11% et Hong Kong lâche 1,65%.

Publié le 12/04/2024

Les marchés européens ont fini en repli sur fond de résultats bancaires moroses aux Etats-Unis et de tensions géopolitiques. Signes de l'inquiétude des investisseurs, l’once d’or a inscrit un…

Publié le 12/04/2024

DMSLe groupe de diagnostic annoncera ses résultats annuels.EkinopsLe spécialiste de solutions de transport optique et d'accès au réseau dédiées aux opérateurs de télécommunication et aux…

Publié le 12/04/2024

Nouvelles tensions sur la baril de pétrole

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne