Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 671.34 PTS
+1.34 %
7 679.5
+1.41 %
SBF 120 PTS
5 806.78
+1.35 %
DAX PTS
18 254.18
+1.03 %
Dow Jones PTS
39 134.76
+0.77 %
19 752.30
-0.79 %
1.070
-0.38 %

La valeur du jour à Wall Street - Salesforce : ses perspectives suscitent un malaise

| AOF | 450 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Wall Street - Salesforce : ses perspectives suscitent un malaise
Credits  ShutterStock.com


L'action Salesforce dévisse de 20,63% à 215,69 dollars, pesant lourdement sur l'indice Dow Jones, dont il occupe la dernière place. Le fournisseur de solutions de gestion de la relation client à distance devrait connaître sur le trimestre en cours la croissance des revenus la plus faible de son histoire. Interrogé par un analyste, le directeur opérationnel (COO) Brian Millham, a précisé que la situation était similaire à celle de la première partie de l'année dernière, avec la signature de contrats finalement plus petits qu'anticipé auparavant.

Certains ont en outre été repoussés après la fin du trimestre.

" Selon nous, le malaise est général et pas spécifique à Salesforce, et nous ne voyons pas de signes de reprise au second semestre ", prévient UBS en faisant référence au secteur des logiciels. L'analyste explique que " nous sommes toujours dans une phase de rationalisation des dépenses en logiciels à la suite du Covid ".

Sur la base d'une enquête dans le secteur, JPMorgan explique le ralentissement de la demande par 2 dynamiques :  la réapparition du scénario de taux d'intérêts plus élevés pour plus longtemps " et " l'intelligence artificielle générative en tant que facteur perturbateur majeur ", ce qui pourrait entraîner une pause et une redéfinition des priorités dans les décisions relatives aux dépenses en matière d'informatique. 

Les prévisions ressortent sous les attentes 

Au premier trimestre, clos fin avril, de l'exercice 2025, la firme technologique américaine a généré un bénéfice net de 1,53 milliard de dollars, soit 1,56 dollar par action, contre un bénéfice net de 199 millions de dollars un an plus tôt à la même époque, soit 20 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 2,44 dollars, dépassant de 6 cents le consensus.

Sur la même période, les revenus de Salesforce ont progressé de 11% à 9,13 milliards de dollars contre 9,15 milliards attendus. Ils ont également augmenté de 11% hors impact des changes.

Au deuxième trimestre, Salesforce prévoit un bénéfice par action ajusté situé entre 2,34 dollars et 2,36 dollars pour des revenus en croissance de 7% à 8%, soit entre 9,20 et 9,25 milliards de dollars. Le consensus Bloomberg s'élève à respectivement 2,4 dollars et 9,35 milliards de dollars. La société n'a jamais connu une croissance si faible de son histoire.

Sur l'exercice 2025, le groupe cible des revenus entre 37,7 et 38 milliards de dollars, en progression de 8% à 9%. Le bénéfice par action ajusté est anticipé entre 9,86 dollars et 9,94 dollars contre de 9,68 dollars à 9,76 dollars auparavant.



source : AOF

 ■

2024 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du jeudi 13 juin 2024 au mercredi 19 juin 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 30 juin 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 20/06/2024

Accenture progresse de 6,47% à 303,82 dollars et prend la troisième place de l'indice S&P 500 tandis que son concurrent français gagne 2,89% à 188,60 euros, dominant l'indice CAC 40. Le groupe de…

Publié le 20/06/2024

Nvidia, fraîchement devenu première capitalisation mondiale, conforte pour l'heure sa position en début de séance à Wall Street, en hausse de plus de...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/06/2024

#spx #investir #bourse #finance #economie #CAC40Calendrier Macro et Micro économiques, détermination des forces en présence et des secteurs et valeurs fortes et analyse graphique des Indices et…

Publié le 20/06/2024

La Bourse de New York est restée fermée en raison d’un jour férié.

Publié le 20/06/2024

A la suite de la réunion de l'Assemblée générale des actionnaires, le Conseil d'administration de Solocal a décidé de mettre en oeuvre la réduction de...

Publié le 20/06/2024

Retour d'Assemblée générale...

Publié le 20/06/2024

Retour d'Assemblée générale...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

Prêtez vos titres

Nouveau service

Prêtez vos titres et percevez un revenu tous les mois