Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 628.57 PTS
-0.56 %
7 642.50
-0.65 %
SBF 120 PTS
5 769.57
-0.64 %
DAX PTS
18 163.52
-0.5 %
Dow Jones PTS
39 150.33
+0.04 %
19 700.43
-0.26 %
1.069
+0. %

LFDE : "les trajectoires de la BoC et de la BCE pourraient différer dans les mois à venir"

| AOF | 180 | Aucun vote sur cette news
LFDE : "les trajectoires de la BoC et de la BCE pourraient différer dans les mois à venir"
Credits  ShutterStock.com


"Fin mars, la Banque nationale suisse avait ouvert le bal des baisses de taux, avant d’être rejointe, début mai, par la Riksbank, son homologue suédoise. Mais, jusqu’ici, les poids lourds des banques centrales des pays développés étaient restés en dehors de la piste de danse. Ce n’est plus le cas puisqu’en une semaine deux institutions ont fait leurs premiers pas de valse", explique Enguerrand Artaz, fund manager chez La Financière de l'Echiquier.

Ainsi, la Banque du Canada (BoC), à un jour près, a coupé l'herbe sous le pied de la BCE, en devenant la première banque centrale d'un pays du G7 à abaisser ses taux lors de ce cycle.

Néanmoins, si les deux banques centrales se sont également suivies en termes d'ampleur, abaissant toutes deux leurs principaux taux directeurs de 0,25%, leur trajectoire pourrait sensiblement différer dans les mois à venir.

"Côté canadien, le gouverneur Tiff Macklem a ouvert la porte à d'autres baisses des taux dans les prochains mois. Il est vrai que l'économie domestique le justifie. Les principales mesures d'inflation sont en effet repassées sous la cible haute de la BoC depuis plusieurs mois. Dans le même temps, le chômage est remonté, atteignant 6,1% en avril contre 5,1% un an plus tôt, tandis que la croissance du PIB s'établit, au premier trimestre 2024, à un modeste 0,5% sur un an, et que la consommation stagne", souligne Enguerrand Artaz.

Côté européen, la situation est moins lisible. Si la BCE a procédé à une première baisse des taux, largement pré-annoncée, elle a dans le même temps remonté ses anticipations d'inflation pour 2024 et 2025. Une apparente incohérence sur laquelle Christine Lagarde n'a pas fourni d'explication claire et qui, surtout, laisse les investisseurs dans l'incertitude quant au rythme auquel la BCE pourrait continuer à baisser ses taux ces prochains trimestres. Là encore, la situation économique justifie ce manque de visibilité.

La désinflation en zone euro a été assez rapide mais l'inflation des services reste élevée. L'inflation salariale donne quant à elle des signes de stagnation à des niveaux trop élevés et le cycle paraît en redémarrage, après un point bas atteint au second semestre 2023.

source : AOF

 ■

2024 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 30 juin 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du samedi 15 juin 2024 au vendredi 21 juin 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 21/06/2024

10h00 en AllemagneIndice Ifo du climat des affaires en juinsource : AOF

Publié le 21/06/2024

Les marchés actions européens ont fini la semaine en territoire négatif au sortir d'une séance riche en statistiques. Les investisseurs ont pris acte de la dégradation de l’activité dans le…

Publié le 21/06/2024

Les indices américains évoluent proches de l'équilibre ce vendredi après la publication de l'indice PMI Composite au mois de juin aux Etats-Unis. Selon S&P Global, il ressort plus élevé que…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/06/2024

Le rebond technique se confirme, à la veille de l'échéance des marchés dérivés trimestrielle de Juin. reste que les initiatives seront modeste jusqu'au résultat des élections législatives du…

Publié le 21/06/2024

Sur le plan statistique : Japon : 01H30 Inflation de mai (core : +2,6% attendu en glissement annuel après +2,2) 02H30 Indice PMI Jibun instantané des directeurs des achats des…

Publié le 21/06/2024

Fountaine PajotLe fabricant de catamarans communiquera ses résultats du premier semestre.Prismaflex InternationalLe spécialiste de la fabrication industrielle de panneaux d'affichage et de…

Publié le 21/06/2024

Sopra Steria, acteur majeur de la Tech en Europe, et le CEA, acteur majeur de la recherche technologique et de l'innovation, annoncent leur souhait de...

Publié le 21/06/2024

10h00 en AllemagneIndice Ifo du climat des affaires en juinsource : AOF

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

Prêtez vos titres

Nouveau service

Prêtez vos titres et percevez un revenu tous les mois