Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 965.65 PTS
-1.14 %
7 975.0
-0.99 %
SBF 120 PTS
6 048.27
-1.05 %
DAX PTS
18 549.29
-0.69 %
Dow Jones PTS
38 852.86
-0.55 %
18 869.44
+0.32 %
1.084
-0.16 %

Les indices européens en hausse, Bouygues en repli

| AOF | 476 | Aucun vote sur cette news
Les indices européens en hausse, Bouygues en repli
Credits  ShutterStock.com


Les Bourses européennes poursuivent leur progression, après la publication de nombreux résultats d'entreprises ce matin. Bouygues occupe la place de lanterne rouge du CAC 40, suite à une performance trimestrielle décevante marquée par une perte nette accentuée. A l'inverse, UBS est leader de l'indice SMI, après avoir renoué avec les profits au premier trimestre et vu ses revenus augmenter. Côté statistiques, les ventes au détail en zone euro ont légèrement progressé de 0,8% en mars. Vers 12h, le CAC 40 gagne 0,33% à 8022 points et l'Eurostoxx 50 avance de 0,63% à 4988 points.

UBS (+8,84% à 27,10 francs suisses) affiche la plus forte hausse de l'indice suisse, SMI. Non seulement la banque suisse a renoué avec les profits au premier trimestre après deux trimestres dans le rouge à la suite de l'acquisition de Credit Suisse, mais ils sont bien plus élevés qu'anticipé. Les revenus ont dépassé les attentes tandis que les coûts ont été plus faibles que prévu. UBS a également terminé le trimestre avec un ratio de solvabilité CET1 supérieur de 40 points de base aux attentes grâce notamment à une baisse des actifs pondérés par le risque.

Après trois dernières séances dans le vert, Bouygues (-2,40% à 34,50 euros) accuse le plus fort recul de l'indice phare de la place parisienne au lendemain de la publication de comptes trimestriels ressortis décevants. Le conglomérat, qui a pâti d'un environnement de marché difficile pour sa division immobilière, qui n'a pas été compensé par la bonne performance d'Equans, sa branche énergie, a enregistré, au titre du premier trimestre, une perte nette de 146 millions d'euros contre une perte de 134 millions il y a un an à la même période.

Elis s'adjuge 1,85% à 22,08 euros au lendemain de la publication de ses comptes au titre du premier trimestre. Le spécialiste des solutions de location-entretien d'articles textiles a dégagé sur la période un chiffre d'affaires de 1,09 milliard d'euros, en croissance de 7,8%. Le groupe a enregistré "des ventes supérieures aux attentes", relève TP Icap Midcap, qui reste à "Conserver" sur la valeur. L'activité a progressé (en organique) dans toutes les zones géographiques avec notamment +4,3% en France, +9% en Europe centrale et +8,9% en Europe du sud.

Les chiffres macroéconomiques

Les commandes à l'industrie ont reculé de 0,4% en Allemagne en mars contre un consensus de +0,4% après une baisse de 0,8% le mois précédent.

Au premier trimestre 2024, le solde commercial FAB/FAB de la France s'améliore de 2,7 milliards d'euros par rapport au quatrième trimestre 2023 et atteint -17,6 milliards. Toutefois, malgré une sixième hausse trimestrielle consécutive, le solde commercial demeure plus dégradé qu'en 2019, se situant plus de 20% en deçà. L'amélioration au premier trimestre 2024 est principalement due aux "autres produits industriels" portés en particulier par les produits chimiques, parfums et cosmétiques et les produits pharmaceutiques ainsi que dans une moindre mesure par l'énergie.

Entre fin décembre 2023 et fin mars 2024, l'emploi salarié du secteur privé en France augmente de 0,2% (soit +50 500 emplois) après -0,1 % au trimestre précédent (soit -12 600 emplois). Il excède son niveau d'un an auparavant de 0,5 % (soit +101 100 emplois) et celui d'avant la crise sanitaire (fin 2019) de 6,2 % (soit +1,2 million d'emplois). Au premier trimestre 2024, l'emploi intérimaire baisse de nouveau, mais moins fortement qu'au trimestre précédent : -0,2 % après -1,7 % (soit -1 400 emplois après -13 000 emplois).

En mars 2024, le volume des ventes du commerce de détail corrigé des variations saisonnières a augmenté de 0,8% dans la zone euro et de 1,2% dans l'UE, par rapport à février 2024, selon les estimations d'Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne. En mars 2024, par rapport à février 2024, le volume des ventes du commerce de détail dans la zone euro a augmenté de 1,2% pour le secteur alimentation, boissons et tabac. Il est resté stable pour les produits non alimentaires (à l'exclusion des carburants). Puis il a augmenté de 2% pour les carburants dans les magasins spécialisés.

Vers 12h, l'euro perd 0,04% à 1,0766 dollar.

source : AOF

 ■

2024 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 31 mai 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du mercredi 22 mai 2024 au mardi 28 mai 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 29/05/2024

Les marchés européens reculent sur fond de progression des taux. Les investisseurs attendent les prix à la consommation en Allemagne en mai à 14 heures. Les länder ont cependant déjà dévoilé…

Publié le 29/05/2024

Le nouveau record du Nasdaq hier soir dans le sillage de Nvidia, au-dessus des 17...

Publié le 28/05/2024

Les marchés européens s'affichent sans direction claire. La prudence reste de mise côté investisseurs alors que Wall Street va rouvrir ce mardi après un week-end prolongé consécutif au Memorial…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 29/05/2024

Sur le plan statistique : Japon : 07H00 Indice de la confiance des consommateurs de mai (38,9 attendu après 38,3) Allemagne : 08H00 Indice GfK de confiance des consommateurs de…

Publié le 29/05/2024

La Bourse de New York a clôturé en ordre dispersé même si la confiance des consommateurs s'est améliorée contre toute attente en mai, puisque le Conference Board a publié un niveau de 102…

Publié le 29/05/2024

Portzamparc, filiale de BNP Paribas Banque Privée dédiée à l'accompagnement des investisseurs privés en Bourse et des PME-ETI, annonce la 11e édition...

Publié le 29/05/2024

ConocoPhillips a confirmé un accord en vue de l'acquisition de Marathon Oil dans le cadre d'une transaction entièrement en actions...

Publié le 29/05/2024

(Zonebourse.com) Nous soldons la position sur le turbo PUT Société Générale R222S portant sur le titre JCDECAUX SE à 0.53 EUR. Ce produit dérivé a…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne