Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
8 086.38 PTS
-0.68 %
8 076.5
-0.59 %
SBF 120 PTS
6 131.12
-0.64 %
DAX PTS
18 663.68
-0.34 %
Dow Jones PTS
39 872.99
+0.17 %
18 713.80
+0.21 %
1.083
-0.26 %

Crédit Agricole : "en zone euro, l'attention se déplace de l'inflation vers la croissance"

| AOF | 397 | Aucun vote sur cette news
Crédit Agricole : "en zone euro, l'attention se déplace de l'inflation vers la croissance"
Credits  ShutterStock.com


"Le processus désinflationniste est bien enclenché et les anticipations de desserrement monétaire sont ancrées ; l'attention se déplace donc désormais vers les perspectives de croissance de l'économie de la zone euro dans un environnement qui devrait être "normalisé" à la fin de notre horizon de prévision", souligne dans sa note Paola Monperrus-Veroni, économiste zone euro pour Crédit Agricole.

"C'est grâce à la résilience du marché du travail et à un pass-through moins fort que par le passé de la hausse des taux directeurs sur les conditions de crédit que nous prévoyons une reprise de la dépense des agents privés domestiques. Cela conduit à bâtir un scénario d'un optimisme prudent, qui se traduit par une croissance du PIB au rythme de 0,7% en 2024 et 1,5% en 2025", ajoute t-elle.

Si le scénario à court terme est assorti d'une relative confiance, à plus long terme, des doutes persistent : les questions relatives, d'une part, à la croissance permise par la nouvelle configuration de taux et d'inflation et, d'autre part, au caractère définitif (ou non) de cette nouvelle normalité monétaire restent en suspens.

Par ailleurs, le choc négatif de compétitivité lié à la guerre en Ukraine pourrait avoir "abîmé" de façon plus permanente le potentiel de croissance de la zone. Le retard de l'économie allemande par rapport aux autres économies de la zone en est un signe, une faiblesse prolongée à l'horizon de notre prévision. La hiérarchie entre une périphérie plus dynamique que le centre n'est pas remise en cause à moyen terme.

"Si les données de consommation privée au quatrième trimestre 2023 n'ont pas permis de confirmer notre scénario de redressement de la consommation des ménages, fondé sur la croissance du pouvoir d'achat, notre scénario conserve néanmoins son hypothèse de reprise de cette dernière. Une hypothèse qui suppose la poursuite des gains de pouvoir d'achat grâce à la progression du salaire par travailleur à un rythme (4% en 2024 et 3% en 2025) supérieur à celui de l'inflation (2,6% et 2,1% respectivement)", explique Paola Monperrus-Veroni.



source : AOF

 ■

2024 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 31 mai 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du mercredi 15 mai 2024 au mardi 21 mai 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 22/05/2024

La devise britannique gagne 0,20% à 1,1734 euro après être montée à 1,1749 euro dans la matinée. Elle est soutenue par la publication d'un ralentissement plus faible que prévu de l'inflation…

Publié le 22/05/2024

Les marchés européens se replient à mi-séance, avant la publication ce soir des minutes du dernier comité de politique monétaire de la Fed. Les résultats de Nvidia, également attendus ce…

Publié le 22/05/2024

La Banque centrale européenne (BCE) entamera très certainement son cycle de réduction des taux le mois prochain, déclare George Curtis, gérant chez TwentyFour Asset Management (boutique…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/05/2024

Ce matin, Tokyo a consolidé de -0,86%, Shanghai a clôturé en hausse de 0,12% et Hong Kong sur une timide hausse de 0,12%.

Publié le 22/05/2024

La Bourse de Paris a subi de nouveau des prises de bénéfices, notamment sur le secteur bancaire (Crédit Agricole -0,57% à 15,775 et Société Générale -1,44% à 27,445). 

Publié le 22/05/2024

Bouygues Construction, via sa filiale marocaine Bymaro, a été choisi pour réaliser l’hôpital universitaire international Mohammed VI à Rabat. La livraison est prévue pour septembre 2025 pour…

Publié le 22/05/2024

TJX Companies, la chaîne américaine de magasins aux enseignes TJ Maxx, HomeGoods ou Marshalls, s'affiche quasiment stable avant bourse à Wall Street...

Publié le 22/05/2024

(Zonebourse.com) Le titre Veolia Environnement présente une configuration positive sur le court terme au-dessus du support des 29.04 EUR. La zone de résistance des 31 EUR pourrait…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

WEBINAIRE

Ca bouge chez PREDILIFE Valorisation de 20 ans d'innovation en Médecine Prédictive

Jeudi 23 mai
à 14h30

S'inscrire