En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 742.38 PTS
-1.47 %
4 779.5
-0.52 %
SBF 120 PTS
3 769.59
-1.63 %
DAX PTS
10 622.07
-1.54 %
Dowjones PTS
24 331.23
-0.24 %
6 667.47
+0.82 %
1.135
-0.36 %

Au-dessus de niveaux clefs en amont d’un mois d’octobre sensible

| Bourse Direct | 2978 | Aucun vote sur cette news

A moyen terme, la tendance restera positive au-dessus de la zone 5191/5206.

Les points de moyen terme sur le future octobre sont, à la hausse, 5348 (fort) puis 5372 (double top) voire 5442/5462, 5472 puis 5490 (très fort) voire 5518 (très fort) et à la baisse, 5271 (sensible sur le cash), 5249 (sensible à CT), 5222 (sensible sur le future), 5206-5191 (pré alerte), 5159, 5115-5101 (très fort), 5058 (alerte de MT), 5020 (MM200 jours sur le future), 4980.50 (+ bas de l’été), 4958 (pied du Gap du 24 avril) puis 4930 (MM50 semaines sur le future) voire 4884 (cible de MT sur le future).

Dans le sillage du signal d’achat activé le 11 septembre dernier sur débordement d’une figure technique, le CAC40 s’est certes octroyé une troisième semaine de hausse consécutive en s’adjugeant un gain hebdomadaire de 0.92 % à 5329.81 mais le plus éloquent aura été l’attitude très positive à l’occasion de la clôture trimestrielle. En effet et à quelques minutes du fixing, des habillages de fin de trimestre ont été réalisés avec du volume, ce qui dénote d’un fort niveau de confiance retrouvé après quatre mois de doute. Du coup et par rapport au plus bas du 29 août à 4995.07, l’indice parisien a sensiblement redressé la barre (+ 6.93 % à 5341.39) en terminant le mois de septembre et le trimestre en hausse de 4.80 % et de 4.08 %.    

Pour l’instant et en amont d’un mois d’octobre chargé en indications fortes qui pourraient réveiller la volatilité actuellement à des plus bas historique, la configuration devient très engageante dans le sens où le CAC40 s’attaque à la partie haute d’une figure de long terme dont 5335 serait le seuil mensuel à franchir durablement pour envisager la perspective d’un rallye de fin d’année.

Fondamentalement, l’amélioration de la macroéconomie en Europe restera un facteur prépondérant au moment où les banques centrales s’apprêtent à remodeler leur politique monétaire, ce qui est susceptible de créer des tensions notamment sur les taux alors que les marchés attendent inexorablement des mesures de relance fortes pour pallier l’éventualité d’un resserrement de son QE par la BCE mais aussi une hausse des taux de la FED ainsi qu’une réduction de son bilan. Les investisseurs devront donc essayer d’apprécier les futures tendances avec moins de garantie monétaire tout en prenant compte les risques politiques et géopolitiques. En attendant, la microéconomie va signer son grand retour avec le début des résultats trimestriels des sociétés américaines dès le 12 octobre.   

Structurellement, le retour au-dessus de toutes les lignes de tendance est très positif même si, désormais, l’obstacle de long terme indiqué plus haut est conséquent en tant que résistance majeure en amont d’un timing événementiel important.

De ce fait et compte tenu des tensions persistantes à court terme, nous privilégions une phase de consolidation marquée a minima en direction de la précédente zone de résistance située à 5222.45 sur le future octobre voire a maxima sur la moyenne mobile à 20 semaines placée actuellement à 5206 sur le cash et à 5191 sur le future octobre.

A contrario, le débordement assuré dans le temps de 5335 sur le cash permettrait de cibler la zone 5442/5462 puis 5490 (résistance mensuelle sur le future octobre) voire 5518 (résistance trimestrielle).   

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

CS a des objectifs de croissance ambitieux dans l'industrie spatiale en Europe. Moltek serait un complément idéal aux activités de CS Space...

Publié le 10/12/2018

Communiqué de presse Paris La Défense, le 10 décembre 2018 Albioma cède son activité de méthanisation en France à Evergaz   Biométhanisation Partenaires, société…

Publié le 10/12/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 10/12/2018

Global Ecopower a affiché des résultats semestriels en progression. Ainsi, le groupe a fait état d’un résultat net, part du groupe de 2,024 millions d'euros au premier semestre, contre -0,659…

Publié le 10/12/2018

Compagnie des Alpes vient de lever le voile sur ses résultats 2107/2018. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié un résultat net part du groupe en hausse de plus…