Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 529.77 PTS
-2.31 %
7 522.0
-2.38 %
SBF 120 PTS
5 696.90
-2.44 %
DAX PTS
18 024.84
-1.32 %
Dow Jones PTS
38 647.10
-0.17 %
19 576.92
+0.57 %
1.068
-0.51 %

Clôture Paris : pas d'effet Nvidia !

| Boursier | 543 | Aucun vote sur cette news

Séance sans relief pour le CAC40

Clôture Paris : pas d'effet Nvidia !
Credits Euronext

LA TENDANCE

Le CAC40 a repris timidement 0,13% ce jeudi à 8.102 points après 4 séances de baisse sur les 5 séances précédentes.

La bourse de Paris est restée relativement calme pendant qu'il n'y en a que pour l'IA à Wall Street avec Nvidia qui s'enflamme encore de 10% à plus de 1.000 dollars en dopant le Nasdaq. Dans le même temps, le Dow Jones corrige suite à l'annonce d'un indice PMI trop solide. La cote américaine est donc tiraillée entre les résultats exceptionnels de son chouchou Nvidia et la perspective de taux élevés durables de la Fed - compte tenu de la solidité actuelle de l'économie dont les indices PMI témoignent. Hier déjà, la place US avait souffert sur des commentaires prudents provenant des Minutes de la Fed.

En Europe, les choses sont plus claires et la BCE devrait réduire ses taux d'intérêt dans deux semaines (réunion du 6 juin), pour la première fois depuis la fin d'une campagne de resserrement sans précédent.

VALEURS EN HAUSSE

* Schneider Electric gagne 1,2% à 235,8 euros, proche de ses records. Le groupe a annoncé l'arrêt des discussions, engagées mi-avril, avec la société américaine de logiciels d'ingénierie Bentley Systems concernant "une potentielle transaction stratégique". "Les deux parties ont mis fin à ces discussions et aucune transaction n'a été convenue", indique Schneider Electric dans un bref communiqué. La société précise qu'elle reste concentrée sur ses priorités en matière d'allocation de capital. Concernant le développement externe, Schneider affirme qu'il restera agile et opportuniste. Cependant, il réitère la nécessité d'une approche disciplinée en matière de création de valeur pour les parties prenantes en cas de toute transaction stratégique.

* Euroapi s'adjuge 10% à 3,57 euros, recherché après l'annonce d'un contrat de l'ordre de 130 à 150 millions d'euros sur la période 2025-2029. Le groupe spécialisé dans le développement et la fabrication de principes actifs pharmaceutiques a annoncé avoir signé un accord de Contract Manufacturing Organization (CMO) avec une entreprise mondiale de santé animale. Dans le cadre de cette collaboration, Euroapi va fournir à son client un produit vétérinaire majeur.

* Société Générale progresse de 0,7% à 27,5 euros. JP Morgan reste 'neutre' sur la banque de la Défense avec un objectif de cours qui passe de 32 à 33 euros.

* STMicroelectronics ne profite pas de la bonne publication de Nvidia en grappillant 0,2% à 38,9 euros.

VALEURS EN BAISSE

* Infotel perd 1,3% à 47,4 euros. Le groupe a enregistré au premier trimestre de l'exercice 2024 un chiffre d'affaires de 79,1 ME, en repli de 5,6% dans un contexte de marché en ralentissement avec une situation d'attentisme observée chez certains de ses grands clients. L'activité Services ressort en baisse de 5,7% sur la période à 75,8 ME, principalement liée à la réduction des budgets dans le secteur de la Banque, entraînant un report ou une suspension de certains projets. Certains autres projets dans le secteur de l'Assurance ont été réinternalisés. Le spécialiste de la transformation digitale des grands comptes parle d'un " ralentissement temporaire " et précise que son activité commerciale demeure très soutenue avec le gain de plusieurs nouveaux projets d'envergure chez les clients Covéa, Banque de France ou Stellantis et au sein de nouveaux grands comptes comme Vinci.

* Renault cède 0,6% sous les 48 euros alors que le broker Citigroup reste à l'achat sur le groupe au losange, avec un objectif ajusté de 45 à 54 euros.

* Ubisoft reperd 3% à 21 euros. HSBC est à l'achat sur le dossier avec un objectif ajusté de 35 à 32 euros, tandis que Cantor a relevé à 'surpondérer' sa recommandation sur l'éditeur de jeux vidéo avec un cours cible de 27 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du vendredi 07 juin 2024 au jeudi 13 juin 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 30 juin 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 14/06/2024

-5,5% sur la semaine...

Publié le 14/06/2024

Le CAC 40 a débuté sous les 7...

Publié le 13/06/2024

Après deux séances de fortes baisses en début de semaine et un rebond hier de 1%, le CAC40 subit de nouveaux dégagements et retombe de...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/06/2024

La baisse entamée en début de semaine se poursuit de façon harmonisée en Europe, tandis que les Indices majeurs américains forment de nouveaux plus hauts historiques#spx #Cac40 #investir #bourse

Publié le 14/06/2024

La Bourse de Paris a accusé le coup suite au discours prudent du patron de la Fed J. Powell qui n’envisage plus qu’une seule baisse des taux cette année.

Publié le 14/06/2024

Adobe est attendu en forte hausse à Wall Street après avoir présenté hier soir des résultats meilleurs que prévu. L'éditeur de logiciels d'édition et de marketing a réalisé au deuxième…

Publié le 14/06/2024

-5,5% sur la semaine...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne