En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 154.58 PTS
-1.57 %
4 138.00
-1.91 %
SBF 120 PTS
3 262.43
-1.67 %
DAX PTS
9 525.77
-0.47 %
Dow Jones PTS
21 052.53
-1.69 %
7 528.11
-1.41 %

Une réaction rapide est indispensable.

| Bourse Direct | 1343 | 5 par 1 internautes

Le CAC40 cash a clôturé la séance en baisse de 1,51 % à 4636,61 dans un volume de 9,033 MD€. 

Le rebond de plus 4,50 % de la matinée a fait long feu sur l’indice parisien. Le timide rachat de ventes à découvert au cours de la séance du 9 Mars, qui a vu clôturer 3000 contrats sur le future CAC40 n’a pas suffi à activer un rebond durable. On a constaté des achats d’opportunité sur quelques valeurs mais aucune figure de retournement haussière n’est visible dans l’immédiat. Seules quelques divergences permettent d’envisager qu’un point bas a été vu à court terme.      

Les points sur le future Mars sont à la hausse, 4755, 4836, et la zone 4919/4957 puis 5114 et 5236 voire 5278 et à la baisse, 4612 puis 4507 voire 4454 puis 4197 voire 4078 et la zone 2840/3470.

En intraday, la tendance est baissière tant que 4919 demeure résistance. 

Graphiquement, le future CAC40 (cf. graphique joint en 14 heures) a buté sur le bas du canal haussier de long terme à 4919, qui a été brutalement rompu lundi 9 mars à l’ouverture. La réintégration de ce niveau est cruciale d’ici la fin de la semaine pour ne pas entrer en tendance baissière de long terme et risquer une baisse bien plus marquée. Ainsi, en cas de nouvelle rupture de 4612, la tendance baissière serait réactivée et on pourrait envisager un retracement de 50 à 60 % de la hausse de 2009 à 2019 pour cibler la large zone 2840/3470. Ce n’est pas le scénario que nous privilégions mais il ne peut être écarté compte tenu de la configuration.
Pour l’heure, l’indice a marqué un arrêt sur le support majeur à 4612, sans parvenir à préserver la résistance intermédiaire à 4752. La bougie du jour, en avalement haussier (le corps de la bougie du 9 mars englobe le corps de celle du 10 mars) permet de confirmer qu’un point bas a été trouvé à court terme. Pourtant, aucune figure de retournement haussière n’est visible à ce jour.
A la hausse, la réintégration de la zone 4919/4956 sur 3 clôtures mettrait un terme au mouvement baissier de court terme. On pourrait alors cibler 4959 puis 5114 voire 5236. L’invalidation de la tendance baissière de moyen terme aurait lieu en cas de franchissement de 5278.

Techniquement, sur le future CAC40, des divergences haussières apparaissent sur les oscillateurs en journalier ce qui confirme un possible rebond à court terme.  

En stratégie intraday, on alternera achats et ventes entre 4954 et 4607 pour reprendre un trading plus directionnel au-delà de ces bornes.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Romain DAUBRY, Infos d'Experts
Article rédigé par Romain DAUBRY, membre de la cellule Infos d'Experts
18 ans d’expérience, spécialiste des marchés dérivés et titulaire du CFTe. J’ai rejoint l’équipe Infos d’Experts début 2014
Abonnez-vous
Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 03/04/2020

Le groupe publiera son chiffre d'affaires du premier trimestre le 15 avril

Publié le 03/04/2020

Unibel a annoncé que, compte tenu des incertitudes résultant du contexte actuel lié au COVID-19, l'assemblée générale du 14 mai 2020 se tiendra au siège social, 2, Allée de Longchamp 92 150…

Publié le 03/04/2020

Dans son communiqué du 11 mars dernier, Transgène a initialement prévu une consommation nette de trésorerie de l'ordre de 25 millions d'euros pour 2020. Malgré les effets difficilement…

Publié le 03/04/2020

Transgene prévient qu'elle pourrait souffrir de dysfonctionnements dans la chaîne d'approvisionnement et d'expédition dont elle dépend

Publié le 03/04/2020

Le Crédit Agricole a adapté son dispositif d’accompagnement des clients aux particularités du marché des agriculteurs. Il intensifie ses actions pour accompagner ses clients exploitants…