5 337,16
-0,08 %
5 293,00
-0,09 %
4 247,40
-0,05 %
6 247,47
+0,04 %
DAX
12 621,72
-0,17 %
5 786,88
+0,99 %
21 087,13
+0,36 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Un courant acheteur qui se défend ardemment

| Bourse Direct | 825 | Aucun vote sur cette news

Depuis huit séances et après avoir atteint une cible technique majeure à 5130 sur le future avril, (+ haut à 5141.50 le 7 avril), le CAC40 reste certes soutenu par un courant acheteur dominant mais la conclusion est loin d’être évidente ! En attendant, l’indice parisien arrive à se maintenir en partie haute en terminant la séance en baisse de 0.01 % à 5101.11 dans un volume de 3.030 MDE.

Qu’elles soient construites sur des considérations techniques et graphiques ou bien sur des craintes géopolitiques, les velléités baissières sont jusqu’ici vouées à l’échec dans un marché qui défend ardemment ses convictions haussières. Il faudra donc probablement un déclencheur très fort pour débloquer l’évolution actuelle du CAC40, enfermé depuis début avril dans une marge de 100 points (+ haut à 5142.81 et + bas à 5051.61). On soulignera que les vendeurs ont encore fait les frais d’une nouvelle tentative de rupture la veille et permis à leurs dépens, la réalisation d’un nouveau top annuel sur le cash.

A ce stade, on peut dire que la situation est totalement verrouillée et que le comportement complaisant d’une grande majorité des intervenants pourrait au moins durer jusqu’au 21 avril. Pour l’instant et en amont des prochains catalyseurs événementiels,  notre espoir de revenir à l’achat à l’intérieure de la zone 5030/4920 semble être repoussé. De ce fait, nous conservons un biais relativement neutre en attendant un signal significatif.       

Tactiquement, tout est fait pour éviter d’inscrire le CAC40 dans un biais négatif. Structurellement, la marge de sécurité reste confortable au fixing avec la moyenne mobile à 20 jours qui passe respectivement à 5058 sur le future et à 5066 sur le cash.

A la hausse et au-delà de 5130, les prochaines cibles majeures sont situées à 5160 (partie haute du biseau ascendant en base hebdomadaire), 5171 (niveau sensible sur le cash), 5215 puis 5250. Pour rappel, 5250 était notre objectif annuel raisonnable

A la baisse, le principal niveau d’inflexion est représenté par la zone 5020/5030 et le premier seuil d’alerte est constitué par la zone 4937/4919 (cash/future). La rupture nette de ce dernier palier serait annonciatrice d’une correction qui devra néanmoins être confirmée par la perte sèche de la moyenne mobile à 20 semaines placée à 4906 sur le cash et à 4892 sur le future. 

En intraday, la tendance conservera un biais positif > 5010 et très positif > 5058.

Les points sur le future avril sont, à la hausse, 5130 (cible optimale touchée), 5160, 5171 (très fort sur le cash), 5180/5200 (très fort) puis 5213/5218 (sensible) voire 5250  et à la baisse, 5077, 5058, 5030/5020 (partie haute de l’épaule), 5010 (partie basse du canal haussier de CT) puis 4937 (alerte sur le cash), 4919 (niveau d’alerte sur le future) voire 4853.50 (pied du Gap du 1er mars).

En stratégie, la motivation haussière du marché est telle que même la formation d’un pendu en base hebdomadaire n’a eu que peu d’effet. Néanmoins, la bougie de la semaine reste toujours rouge. Comme indiqué plus haut, il faudra attendre un déclencheur fondamental pour agir le moment venu. D’ici là, on peut arbitrer la zone 5160/5030 voire 5145/5077 (plus agressif).

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 01/09/2016

  Après deux mois de juin et juillet volatiles, le mois d'août aura été apaisé à l’image d’un équilibre préservé en partie haute débouchant sur une perte mensuelle de 0.04…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
info-expert
CONTENUS SPONSORISÉS