En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 567.02 PTS
-
5 568.00
-
SBF 120 PTS
4 390.49
-
DAX PTS
12 289.40
+0.24 %
Dowjones PTS
27 171.90
+0.07 %
7 905.12
+0.90 %
1.120
-0.04 %

Trading range

| Bourse Direct | 567 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 cash a clôturé la séance en baisse de  0,25 % à  5500,75 dans un volume de 3.2 MDE.

L’indice parisien s’est montré fébrile alors que S. Mnuchin a laissé entrevoir la possibilité d’un accord entre chinois et américains. Les quelques vendeurs qui avaient tenté de prendre la main hier (+ 5000 contrats future au cours de la baisse de 7 points lors de la séance du 25 juin) ont été mis sous pression. Les couvertures sont moins présentes dans les portefeuilles mais les intérêts sont moins importants qu’en juin. La phase de prises de bénéfice se poursuit. 

Les points sur le future juillet sont à la hausse, 5520, 5547.5, 5574 et 5596 voire 5645 et 5723 et à la baisse, 5494.5 et 5486 (majeur), 5473.5 (intermédiaire) 5443 puis la zone 5385/5407 puis 5347 voire 5320 (alerte).

En intraday, la tendance est haussière > 5520.

Graphiquement, sur le future CAC40 (cf. graphique joint en 14 heures), alors que la ligne de tendance haussière de court terme, active depuis le 3 juin, est travaillée depuis 2 séances, aucun signe ferme de retournement baissier ne se met en place.

En revanche, les bornes du trading range à 5486 et 5520 sont bien respectées. Cette zone de congestion latérale s’est légèrement élargie vers le haut (5515 précédemment) , suite à différentes attaques infructueuses des acheteurs. Ceci pourrait indiquer que la phase de consolidation, bien que très canalisée, pourrait continuer. 

Le scénario d’un retour vers la zone 5378/5414 suite à la rupture de 5486 est donc toujours d’actualité alors que le niveau d’alerte de court terme est loin à 5320.

A l’inverse, le franchissement de 5520 permettrait de rallier 5551 voire 5575.

Techniquement, sur le future CAC40, les oscillateurs évoluent autour de leur médiane, signe d’absence de tendance.   

En stratégie, on alternera achats et ventes entre 5486 et 5520.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Romain DAUBRY, Infos d'Experts
Article rédigé par Romain DAUBRY, membre de la cellule Infos d'Experts
18 ans d’expérience, spécialiste des marchés dérivés et titulaire du CFTe. J’ai rejoint l’équipe Infos d’Experts début 2014
Abonnez-vous
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/07/2019

Le groupe Bourbon a demandé la suspension de la cotation...

Publié le 22/07/2019

Stentys a échoué dans le processus de recherche de partenaire stratégique

Publié le 22/07/2019

La progression de 31,9 ME par rapport au même trimestre de l'exercice précédent est la conséquence d'une amélioration des recettes dans l'ensemble des secteurs d'activité...

Publié le 22/07/2019

"Les platesformes d'automatisation intelligente tout-en-un et disponibles sur le cloud représentent de nouvelles opportunités pour le marché de l'automatisation"...

Publié le 22/07/2019

CFI n'envisage pas de développer une quelconque activité opérationnelle au sein de CFI...