En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 100.72 PTS
+1.02 %
6 101.50
+1.12 %
SBF 120 PTS
4 798.09
+0.9 %
DAX PTS
13 526.13
+0.72 %
Dow Jones PTS
29 348.10
+0.17 %
9 173.73
+0.53 %
1.109
+0.02 %

Souffler le chaud et le froid pour stimuler la hausse des marchés

| Bourse Direct | 1232 | 4.86 par 7 internautes

Les frictions sur bon nombre de fronts conjuguées à la réélection de D.Trump ou à l’élection d’un nouveau président des Etats Unis en novembre 2020 devraient non seulement justifier le maintien de politiques monétaires accommodantes des banques centrales (assurance tous risques) mais aussi entretenir la spirale haussière des indices. Sans vouloir faire de mauvais raccourci, le cycle haussier parti des + bas de 2003 et 2009 est certes historiquement long mais nettement moins performant que celui de la fin du siècle précédent parti des + bas de 1988 et 1995. Avec les dividendes inclus, l’indice parisien avait gagné 1012 % (du + bas de 1988 au + haut de 2000) contre 355 actuellement (du + bas de 2003). Ce différentiel s’explique par une conjoncture qui était bien plus dynamique alors. Aujourd’hui, le grand écart entre le capital risque (valorisation des actifs risqués) et l’économie réelle fait froid dans le dos !  A ce stade, on ne constate aucun signe de faiblesse, le CAC40 a même réalisé un nouveau top de 12 ans à 6071.66, se rapprochant du plus haut de 2007 à 6168.15. Au fixing, le CAC40 a terminé la séance en hausse de 0.19 % à 6042.55 dans un volume moyen de 3.100 MDE.

Les points sur le future janvier sont, à la hausse, 6071.66/6076 (nouveau top annuel sur le cash et historique sur le future), 6085/6115 (très fort d’ici le 17.01) puis 6130 (résistance trimestrielle) voire 6168.15/6241-6304 (+ haut de 2007 et cible figure de MT) et à la baisse, 6029 (pivot intraday), 6011 (support intraday), 5979 (MM20 jours), 5930 (1er warning à CT), 5902 (MM50 jours), 5887 (cible de retracement en base daily), 5874 (très fort + 1 seuil d’inflexion de la tendance de fond), 5816 (1ère alerte à CT) puis 5775/5721 (MM20 semaines et 100 jours sur le future) voire 5621.54/5602.50 (cible de retracement en base hebdomadaire).

A TCT, la configuration gardera un biais très positif > MM20 jours.      

A très court terme, la progression pourrait rester laborieuse jusqu’à la compensation du future janvier et la zone 6100/6115 bloquerait jusqu’au 17 janvier.  Au regard de la phase de distribution en place depuis mi-décembre et passé ce cap technique, une fenêtre corrective devrait s’ouvrir jusqu’à mi-février. C’est pourquoi nous avons couvert les stratégies de fond pour un temps. La zone 5720/5620 serait la cible légitime, Ce scénario prendrait du sens sous 5930 en clôture et qui plus est sous 5874.  A contrario, le débordement assuré dans le temps de 6115 ouvrirait la perspective d’atteindre la cible arithmétique de la figure de moyen terme actuelle estimée à 6241 voire à 6304.

Compte tenu du risque de retracement, on maintiendra les stratégies de Moyen et de Long Terme > 5610 cash et > 5585 future janvier (seuil abaissé et valable fin février).

Sur la semaine, on conservera un biais acheteur > 5930 et qui plus est > MM20 jours en clôture. A noter la marge qui a été reprise avec cette ligne de tendance de très court terme testée lundi et mercredi, signe de force !

Pour demain, on pourrait arbitrer la zone 6011/6085, sans chercher de fort directionnel jusqu’au 17 janvier.

Analyse réalisée au fixing du 09  janvier.        

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
7 avis
Note moyenne : 4.86
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2020

Vinci Aéroport, filiale du groupe Vinci, a vu son trafic croître de 5,7% en 2019 dans les 46 aéroports qu'elle gère, à 255 millions de passagers. Les seuils de 50 millions de passagers, des 30…

Publié le 17/01/2020

Marie Brizard Wine & Spirits (MBWS) a annoncé la conclusion ce vendredi d'un accord tripartite portant sur la cession, par les prêteurs bancaires de MBWS, de la dette bancaire de la société à…

Publié le 17/01/2020

L'action Qualcomm a bondi vendredi de 4,5% après une recommandation positive de Citi Research.

Publié le 17/01/2020

Vinci Airports annonce aborder avec confiance l'année 2020

Publié le 17/01/2020

Imerys a conclu un accord pour l'acquisition du premier producteur indien de panneaux à base de silicate de calcium pour des projets d'isolation thermique dans des industries telles que le ciment, la…