5 349.30 PTS
-
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 764.24
+0.94 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Rebond timoré sur le CAC40

| Bourse Direct | 444 | Aucun vote sur cette news

Dans le sillage d’une fin de semaine très mouvementée et suite à l’adoption par le Sénat américain du projet de réforme des impôts d’une courte voix dans la nuit de vendredi à samedi, le CAC40 a certes amorcé une phase de reprise mais celle-ci reste assez timorée. La mise en place de la réforme fiscale aux USA semble bien engagée mais il faut encore attendre qu’un accord global soit trouvé entre les deux chambres, ce qui laisse place à une certaine forme d’indécision. Au fixing, le CAC40 a terminé la séance en hausse de 1.36 % à 5389.29 dans un volume de 3.500 MDE.

Les points sur le future décembre sont, à la hausse, 5366 (MM20 jours), 5396, 5426 (niveau d’inflexion du dernier signal baissier), 5467/5477 (sensible), 5528.50-5536.40 (+ haut annuel sur le future et sur le cash), 5575 (fort) puis 5620 (cible mensuelle) voire 5720 (cible annuelle)  et à la baisse, 5348, 5312.50/5291.50 (niveau d’alerte à CT), 5265/5250 (très sensible sur le cash et sur le future), 5254 (MM100 jours), 5248.79 (pied du Gap du 21 septembre), 5185 (seuil d’invalidation et d’alerte à moyen terme), 5180.25 (pied du Gap du 12 septembre sur le cash) puis 5125 (très important en base trimestrielle) voire 5117.89/5104.50 (pied du Gap haussier du 11 septembre sur le cash et le future novembre).

En base 14 heures, la tendance conservera un petit biais positif > 5366.

Structurellement et au gré des contrepieds, la configuration est on ne peut plus compliquée à décrypter, ce qui rend les prises de risques très aléatoires. Comme souligné, l’aspect comportemental est devenu prépondérant en cette fin d’année où la moindre nouvelle peut avoir d’importante répercutions. Malheureusement, cette situation devrait durer, ce qui laisse la porte ouverte à toutes les fantaisies spéculatives en espérant que le moral des troupes s’améliore à l’occasion des prochaines réunions avec les banquiers centraux (la FED et la BCE les 13 et 14 décembre). Dans ce cas de figure, les investisseurs auront probablement à cœur de retrouver le top annuel à l’occasion du traditionnel « window dressing ».

Pour l’instant, le constat restera négatif à l’intérieur du nuage (cf graphique) mais le retour en clôture au-dessus de la MM20 jours située désormais à 5366 sur le future décembre réduit le risque d’une chute plus profonde. Dans ce sens, 5265 sur le cash et 5250 sur le future (50 % de retracement du plus bas d’août au plus haut annuel) sont les derniers garde fous du cycle haussier activé fin août. Dans le cas d’une perte fracassante de ces paliers, 5200 sur le cash et 5185 sur le future seraient les dernières sauvegardes avant les 5125 points qui correspondent à un support majeur en base trimestrielle.    

A contrario, la moindre bonne nouvelle redonnerait non seulement de la vigueur mais aussi de la perspective à une nouvelle amélioration. On peut dire que le débordement net de la MM20 jours puis de 5396 serait déjà une très bonne chose. Au-delà, 5426 sur le future décembre devra être franchi pour envisager une réactivation de la dernière dynamique haussière perdue début novembre.

Techniquement, le seul point positif du jour reste la bonne tenue des indicateurs qui tendent à s’incurver de nouveau à la hausse avec une marge supérieure à celle des 24 et 28 novembre.   

En stratégie de fond, on peut conserver au-dessus de 5200/5185 voire au-dessus de 5125 dernier carat (à long terme) pour viser éventuellement 5620 puis 5720 au cours du premier trimestre 2018. Pour les stratégies courtes, il faut attendre des indications plus fortes (sur signal) ou l’éventualité d’un mouvement plus marqué. A la baisse, on surveillera la perte de 5291.50 pour viser et revenir sur 5185 (réplique baissière de la précédente figure) et à la hausse, le débordement assuré de 5396 puis de 5426 pour viser 5475.  

En intraday, on fera notamment en fonction du comportement très versatile pour procéder à des arbitrages à la volée tout en évitant d’être trop exposé en over night car la situation est propice à la création de Gaps conséquents.

Analyse réalisée au fixing du 04 décembre.

 

 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

La procédure de désintéressement s'est close le 14 décembre

Publié le 15/12/2017

Avec la nomination de Marie-Christine Levet le Conseil d'administration de SoLocal Group "marque la volonté d'accélérer le développement de SoLocal Group sur le digital"...

Publié le 15/12/2017

La société française de reciblage publicitaire Criteo a plongé de 27% en trois séances sur le Nasdaq. La société est plombé par la nouvelle politique anti-cookies d'Apple.

Publié le 15/12/2017

Le Conseil d'administration de Fnac Darty est présidé par Jacques Veyrat...

CONTENUS SPONSORISÉS