5 357.14 PTS
-0.78 %
5 362.5
-0.69 %
SBF 120 PTS
4 274.04
-0.71 %
DAX PTS
13 068.08
-0.44 %
Dowjones PTS
24 622.96
+0.15 %
6 415.63
+0.33 %
Nikkei PTS
22 694.45
-0.28 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Petite alternative à la baisse à confirmer

| Bourse Direct | 501 | Aucun vote sur cette news

Début de semaine relativement creux en termes de catalyseurs et surtout prudent sous l’aspect prise de risques sur les marchés européens qui conservent néanmoins une marge de sécurité avec leur premier seuil d’alerte de moyen terme. Au fixing, le CAC40 a clôturé en hausse de 0.40 % à 5165.64 dans un volume peu étoffé de 2.473 MDE.

La dernière ligne droite avant le début de la publication des résultats trimestriels des sociétés américaines ne donne toujours pas la perspective d’une réelle amélioration. Au contraire, l’indice parisien reste conditionné par le risque d’une rechute qui devrait voir le jour sur rupture nette des moyennes mobiles à 20 semaines et 100 jours qui passent respectivement à 5120 et à 5081 sur le future juillet. A noter que ces lignes de tendance n’ont plus été cassées en clôture depuis novembre 2016 et leur proximité dénote bien du stress actuel.

Au plus près, on surveillera la zone 5104/5081 qui correspond au dernier rempart à court terme. La rupture de ce niveau très sensible ouvrirait une trappe supplémentaire en direction de 4980 (+ ou – 50 points), sachant que le pied du Gap haussier du 24 avril est situé à 5081.61 sur le cash et à 4972.50 sur le future juillet. Ce qui prévaut pour l’instant, c’est la volonté de maintien dans une nouvelle zone de trading range placée entre 5111.50 et 5186 (en base 14 heures). Pour inverser la vapeur, il faudrait  déborder solidement la partie haute à 5215.

Structurellement, le CAC40 est à la frontière de la partie basse d’un biseau ascendant placé cette semaine à 5165 sur le cash et à 5162 sur le future juillet. A noter que cette oblique passe par les plus bas de février, avril et juin 2017, autant dire un niveau très sensible. Pour l’instant, les deux derniers appuis hebdomadaires réalisés à 5107 et à 5109.50 conjugués à la proximité de la MM20 semaines à 5120 motivent des réactions à l’achat.

En résumé, les marchés avaient le regard tourné vers les étoiles début mai, ils ont désormais la tête dans les nuages depuis deux mois et l’éventualité d’un retour sur terre les gagne. 

En intraday, la tendance restera négative < 5215 et très négative < 5198.

Les points sur le future juillet sont, à la hausse, 5186-5193 (fort), 5215 (sensible),  5260, 5275-5290 (important), 5313-5331 (fort),  5386.50 (double top), 5385 (+ haute clôture trimestrielle historique), 5394 (+ haute ouverture trimestrielle historique) puis 5480 (réplique du trading range)  et à la baisse, 5120 (important), 5111.50- 5104 (sensible), 5081 (MM100 jours), 5057 (+ bas du 24 avril), 5030 (niveau de retracement idéal à moyen terme sur le cash), 4990 (très fort), 4972.50 (pied du Gap du 24 avril), 4940 (réplique du trading range) puis 4898 (niveau de retracement idéal à moyen terme sur le future).

En stratégie et comme indiqué ci-dessus, l’évolution du CAC40 ne donnant toujours pas de signe de retournement flagrant, il faut toujours continuer de privilégier l’alternance dans la perspective d’une baisse plus marquée.

Pour mardi, on peut travailler la zone 5186-5193-5104-5080 avec 5145 comme pivot. Les Stops de protection s’imposeront > 5215 ou < 5057Il faudra aussi tenir compte de l’évolution des prix par rapport à la partie basse du biseau ascendant hebdomadaire notamment dans la volonté de créer un écart type dans un sens comme dans l’autre avec ce niveau d’inflexion important.

 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 14/12/2017

Adeunis annonce son chiffre d'affaires du 1er semestre 2017/2018...

Publié le 14/12/2017

L'accident s'est produit à un passage à niveau sur l'axe Perpignan-Villefranche de Conflent ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )Une collision entre un train et un bus scolaire à Millas…

Publié le 14/12/2017

Le prix de cession est de 57,5 millions d'euros

Publié le 14/12/2017

Banimmo vient de procéder au remboursement de la dernière échéance du crédit syndiqué de EUR 77Mio mis en place par ING et KBC. Cette étape marque également la mise en oeuvre…

Publié le 14/12/2017

Sans surprise, la Banque nationale suisse (BNS) n'a pas changé d'un iota sa politique monétaire, maintenant son taux directeur à -0,75%. Le franc suisse est resté stable toute la journée à…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2017

Adeunis annonce son chiffre d'affaires du 1er semestre 2017/2018...

Publié le 14/12/2017

Vallourec a annoncé avoir finalisé Value 17, une augmentation de capital réservée à ses salariés à travers le monde. Près de 10 000 salariés, dans onze pays, représentant 52 % des effectifs…

Publié le 14/12/2017

Au cours de sa séance du 13 décembre 2017, le Conseil d'administration de Bic a décidé de procéder à une augmentation du capital par création de 87 584 actions consécutive à la levée…

Publié le 14/12/2017

Bonne tenue des ventes PME-PMI et croissance très significative de l'activité liée aux clients Grands Comptes.

Publié le 14/12/2017

Le prix de cession est de 57,5 millions d'euros

CONTENUS SPONSORISÉS