En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 403.41 PTS
-
5 421.00
-
SBF 120 PTS
4 329.99
-
DAX PTS
12 358.87
-
Dowjones PTS
25 299.92
+0.45 %
7 447.17
+0.62 %
1.132
-0.17 %

Mer calme avant la FED !

| Bourse Direct | 447 | Aucun vote sur cette news

Le suspense reste entier avant les verdicts de la FED et des urnes aux Pays Bas. Pour certains, il faudra donc attendre la soirée pour avoir d’éventuels changements sur les indices européens et pour les autres, l’ouverture de ce jeudi. En attendant, la configuration reste positive sur le CAC40 qui a terminé la séance en hausse de 0.23 % à 4985.48 dans un volume moyen de 2.825 MDE.

Structurellement, la lecture des dernières indications montre surtout que la prudence est de rigueur à quelques heures d’un timing événementiel jugé important. Au fixing, on ne constate aucun signe de faiblesse caractéristique, la configuration restant favorable à court et moyen terme. Seul bémol, les divergences s’accumulent à très court terme mais quoi de plus normal à ce stade. Ce qui comptera, ce sera avant tout le comportement du marché, sachant que nous écartons le risque d’une remise en cause de la tendance de fond. Au plus près, le CAC40 est calé au milieu d’un biseau ascendant hebdomadaire dont la partie haute est située à 5035 et la partie basse à 4900. A noter qu’en l’absence de mouvement caractéristique, cette configuration pourrait subsister jusqu’à mi-avril.  

A la hausse, 5035/5045 puis 5085/5095 seraient des cibles idéales à court terme voire 5145 (post Fed) à un horizon de quelques semaines. A noter que ce dernier palier serait l’objectif optimal pour solder les positions longues.

A la baisse, le premier signe d’une déconvenue apparaîtrait sous 4930 et surtout sur rupture nette en séance ou en clôture des moyennes courtes situées dorénavant à 4934 (MM20 jours) et à 4881 (MM50 jours). Ensuite et pour affirmer le retournement, il faudrait enfoncer 4831 (pivot de court terme). Néanmoins et pour compromettre sérieusement la figure haussière, la moyenne mobile à 20 semaines placée à 4773 sur le future mars et à 4780 sur le cash doit devenir résistance en clôture

En intraday, la tendance conservera un biais positif > 4881 et très positif > 4934.

Les points sur le future mars sont, à la hausse, 5012, 5035/5045 (fort), 5085 , 5095/5125 (sensible sur le cash), 5145 (cible idéale) puis 5180, 5210 (très important sur le cash) voire 5230 (objectif annuel, déduction faite des dividendes à venir) et à la baisse, 4942, 4931 (alerte à CT), 4867 (pied du Gap du 1 mars), 4831 (pivot baissier) puis 4781/4774 voire 4733.82/4730 (+ plus annuel).

Ce 16 mars, la volatilité pourrait signer son retour dans le sillage des dernières informations. On surveillera, la conférence de presse de la Banque du Japon (en début de matinée) puis les permis de construire aux USA (13H30).

En stratégie, il faudra surtout essayer de réagir sur signal technique en prenant soin d’apprécier la situation à sa juste valeur. Sur le fond, nous pensons que l’orientation à la hausse est toujours à favoriser sur repli entre 4930/4830 mais à l’allégement des positions courtes sur extension entre 5045/5095. Il faudra aussi faire en fonction de l’intensité pour peu qu’il y en ait ! Attention, demain, dernier jour de cotation du contrat mars, pensez à solder ou à rouler vos positions sur avril. Le spread mars/avril est d’environ 16 points du au détachement du dividende de Total (20.03), Unibail Rodamco (27.03) et Klépierre (21.04).

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/08/2018

Calendrier de dépôt du Document de Référence pour l'exercice clos le 31 mars 2018   Paris, le 14 aout 2018 - Le Groupe Atari a publié le lundi 9 juillet 2018 ses comptes…

Publié le 14/08/2018

TechnoFirst informe avoir régularisé sa déclaration de cessation des paiements, le 26 juillet...

Publié le 14/08/2018

Les comptes d'activité de Société des Bains de Mer n'en demeurent pas moins aléatoires...

Publié le 14/08/2018

L'international français avait exprimé, à plusieurs reprises, sa volonté d'obtenir un temps de jeu plus régulier...

Publié le 14/08/2018

Innelec Multimedia a réalisé un chiffre d’affaires de 14,2 millions d’euros au titre de son premier trimestre 2018/2018 (clos fin juin). Ce chiffre est en baisse de 7,2% à données publiées et…