5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Les tensions techniques et l’Espagne motivent un premier reflux

| Bourse Direct | 349 | 5 par 1 internautes

Même si à ce stade le reflux du jour est minime (+ bas à 5345.20), les tensions techniques excessives de ces derniers jours conjuguées à l’inquiétude crée en Espagne par le referendum catalan ont non seulement motivé un premier avalement baissier journalier sur l’indice parisien mais aussi pénalisé le secteur bancaire européen. Au fixing, le CAC40 a terminé en légère baisse de 0.08 % à 5363.23 dans un volume de 3.00 MDE.

Les points sur le future octobre sont, à la hausse, 5335 (résistance mensuelle sur le cash), 5347 (fort) puis 5372-5372.50 (quadruple top annuel), 5385 (résistance hebdomadaire) 5442/5462 (très fort), 5472 (très fort) puis 5490 voire 5518/5570 (très fort)  et à la baisse, 5323, 5305 (support intraday), 5271 (sensible sur le cash), 5267 (alerte intraday), 5248.79 (pied du Gap du 21 septembre), 5222 (très sensible), 5190 (important à CT), 5180.25 (pied du Gap du 12 septembre sur le cash), 5158 (alerte à CT), 5138 (très fort) puis 5107 (pied du Gap du 11 septembre) voire 5058 (alerte à MT).

En base 14 heures, la tendance restera très positive > 5222 et surtout > 5267.

Structurellement, on soulignera l’apparition d’un premier signe de faiblesse sous la forme d’un avalement baissier en base 14 heures sur le future octobre. A noter que l’apparition de cette figure graphique est prédictive d’une correction plus marquée. Néanmoins, il faudrait l’affirmer par une nouvelle bougie rouge journalière voire idéalement en clôture hebdomadaire. Dans ce sens, une clôture sous 5322.50 renforcerait le signal négatif du jour. Première conséquence, le Gap haussier de mardi à 5350.44 sur le cash a été comblé en première partie de séance. Comme évoqué sur la note précédente, il reste désormais trois Gaps laissés ouverts les 11, 12 et 21 septembre (5117.89, 5180.25 et 5248.79). A notre avis et au regard des tensions techniques dites d’excès, l’indice parisien pourrait venir fermer celui du 21 septembre. A noter que le meilleur retracement à la baisse en base journalière est estimé à 5253.85 sur le future octobre, concordance mathématique quasi parfaite !

Pour l’instant et comme évoqué, le risque de correction était élevé mais dans l’état actuel des choses et en amont des prochains catalyseurs importants, nous n’envisageons pas encore l’éventualité d’une remise en cause du dernier signal haussier mais juste une consolidation en bon ordre afin de solidifier la structure actuelle dans le but de mieux préparer la perspective d’un mouvement de hausse plus prononcé au cours de cette fin d’année. Par rapport aux dernières extensions (double top à 5372.50 sur le future), les cibles de retracement a minima sont estimées à 5305 voire à 5267. Bien évidemment, ce scénario serait invalidé sur débordement net du désormais quadruple top annuel réalisé en base journalière à 5372 (les 5 et 8 mai) et à 5372.50 (les 3 et 4 octobre) sur le future octobre.  

A moyen terme, les considérations restent les mêmes, conserver au-dessus de la zone 5220/5190 et qui plus est au-dessus de 5271 dans l’attente des prochains moments forts. Au-delà, la prochaine cible de référence est représentée par la zone 5442/5462. Scénario compromis sous 5222 et remis en cause sous 5180 !

En stratégie, ceux qui ont réduit la voilure attendront dorénavant un signal technique pour revenir à l’achat.

Trois options se présentent alors : sur signal fort au-dessus de 5372.5, sur le premier niveau de retracement en base 14 heures situé à 5300.55 ou idéalement sur le second en base journalière placé à 5253.85.

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS