En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 559.54
+0.42 %
7 689.72
+0.00 %
1.124
+0.00 %

Le second trimestre démarre fort

| Bourse Direct | 849 | 3.67 par 3 internautes

Après avoir bouclé un premier trimestre en nette hausse (+ 13.10%), le CAC40 débute le mois d’avril sur les chapeaux de roue dans le sillage d’un news flow encourageant en Asie grâce à un effet positif sur les indices d’activité souvent meilleurs après le nouvel an chinois alors que les indicateurs économiques en Europe publiés en matinée étaient encore décevants. Pour autant, l’indice parisien s’est rapproché de son top annuel réalisé le 19 mars à 5443.10 (+ haut à 5414.53) avec des intervenants toujours persuadés que l’action des banques centrales finira par redresser la situation. Certes, les craintes récessives de fin 2018 paraissent oubliées mais il faudra attendre l’examen de santé de la microéconomie pour s’assurer que cette course haussière effrénée ne provoque pas un énorme contrepied. A ce stade, le risque d’une réplique baissière est complètement annihilé sur l’indice parisien qui devra néanmoins franchir le top de mars pour rallier les plus hauts de 2018. Pour l’instant, nous avons repris un biais acheteur modéré compte tenu du débordement marqué des lignes directrices de court terme. Au fixing, le CAC40 a terminé en hausse de 1.04 % à 5405.53 dans un volume de 3.300 MDE.           

Les points sur le future avril sont, à la hausse, 5414 (résistance de MT sur le cash), 5434/5447 (+ haute clôture et ouverture en base trimestrielle), 5445 (très fort en base hebdomadaire), 5480 (fort), 5494 (top automne 2018), 5510 (fort), 5528 (top 2018), 5545 (cible CT), 5546.80 (top automne 2018 sur le cash) puis 5657.44 (top 2018 sur le cash) voire 5735 (cible T2) et à la baisse 5355.50 (pied du gap du jour), 5351.50 (très sensible à TCT), 5335 (MM20 en 14H et 1er warning à TCT), 5312 (MM20 jours), 5294 (MM50 14H et seuil d’alerte à TCT), 5259.75 (2ème warning à TCT), 5230 (MM50 semaines sur le cash), 5174 (MM50 semaines), 5133 (MM200 jours sur le future et 1er warning de MT), 5113 (MM100 semaines) puis 5062 (2éme warning à CT) voire 5004.50 (50 % de retracement).

A très court terme, la configuration conservera un biais positif > MM20 14 heures.

D’un point de vue comportemental, la volonté de bien terminer le 1er trimestre était flagrante vendredi dernier mais elle n’augurait pas une suite haussière aussi démonstrative. Attention, il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué car rien ne permet encore d’envisager une réelle amélioration du contexte.

Structurellement, la configuration restera positive > MM50 semaines et qui plus est > MM20 jours sur le future avril. Au regard de la configuration de court terme, le risque d’une seconde vague corrective est devenu nul après le débordement de la ligne de cou d’une figure qui formait une épaule/tête/épaule.  

En stratégie et sauf retour surprenant < MM20 en 14H, les chances de franchir à nouveau la zone 5434/5447 sur le future avril redeviennent  fortes. Pour rappel, ce niveau a été testé vers la mi-mars (+ haut à 5431).   

Au plus près et avec une préférence haussière, on alternera achats et ventes entre 5312/5335 et 5434/5447 dans l’idée de prendre un directionnel plus fort < 5259 ou > 5494.   

Analyse réalisée au fixing du 01 avril.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 3.67
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

Pour l'exercice 2018, Wedia affiche un chiffre d'affaires consolidé de 10,8 ME, en hausse de 16% par rapport à l'exercice 2017, soit 9,3 ME...

Publié le 18/04/2019

Les revenus locatifs de Carmila pour les 3 premiers mois de l'année 2019 s'élèvent à 89,2 millions d'euros, contre 82,1 millions d'euros en 2018 sur...

Publié le 18/04/2019

Implanet affiche pour l'exercice 2018 une perte nette de 5,55 ME, contre 6,61 ME un an auparavant...

Publié le 18/04/2019

L'assemblée générale des actionnaires de CNP Assurances qui s'est réunie le 18 avril 2019 à Paris a approuvé les comptes sociaux et consolidés de...

Publié le 18/04/2019

Accor a fait le point sur son activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un chiffre d'affaires de 987 millions d’euros sur la période, en progression de 34,2% en…