En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 447.44 PTS
+0.46 %
5 451.00
+0.53 %
SBF 120 PTS
4 358.59
+0.42 %
DAX PTS
12 765.94
+0.82 %
Dowjones PTS
25 199.94
+0.32 %
7 391.11
-0.17 %
Nikkei PTS
22 794.19
+0.43 %

Le CAC40 revient à proximité du top de 2017

| Bourse Direct | 871 | Aucun vote sur cette news

Dans le sillage d’un news flow porteur, le courant acheteur ne tarit pas sur le CAC40 qui continue d’accroitre son mouvement haussier. L’indice parisien se rapproche donc (+ haut à 5499.15) du précédent top réalisé le 1er novembre dernier à 5536.40. Pour l’instant et au-delà des conditions techniques tendues à très court terme, aucun signe de faiblesse n’est constaté. L’écart pris à la hausse avec la dernière ligne de crête de décembre est désormais conséquent, de quoi envisager la sauvegarde de ce palier sur la semaine. A noter qu’une phase de consolidation pourrait voir le jour en direction de celui-ci mais à moins d’un catalyseur très négatif, les chances de poursuivre plus avant resteront supérieures. Au fixing, le CAC40 a terminé la séance en hausse de 0.30 % à 5487.42 dans un  volume moyen de 3.200 MDE.

Les points sur le future janvier sont, à la hausse, 5520.50-5536.40 (+ haut 2017 sur le future et sur le cash), 5575, 5585 (résistance trimestrielle) puis 5635 voire 5650 et 5695 (cible semestrielle) et à la baisse, 5469, 5449.50, 5418 (sensible à TCT), 5376 (MM20 jours), 5371 (seuil d’alerte à TCT), 5347.63 (Pied du Gap du 4.01 sur le cash), 5347 (MM20 semaines sur le cash), 5303 (MM100 jours), 5256 (très important/support trimestriel sur le cash), 5242 (important sur le future), 5248.79 (pied du Gap du 21 septembre), 5223 (MM200 jours) puis 5201.86 (important sur le cash) voire 5180.25 (pied du Gap du 12 septembre sur le cash) et 5176.50 (seuil d’invalidation et d’alerte à moyen terme).

En base 14 heures, la tendance restera positive > 5387 et très positive > 5418.

Structurellement, les chances de poursuivre plus avant sont fortes. A noter que l’on constate néanmoins une bougie d’essoufflement notamment de par sa taille et de par la clôture en partie basse du corps alors que le volume a tendance à décroitre, ce qui démontre que le potentiel à court terme commence à être limité.

Pour autant, et sorti d’un reflux ponctuel qui devrait être mesuré, 5575 voire 5635 pourraient constituer des cibles légitimes de la figure haussière actuelle activée sur débordement net de 5418 (future janvier) et de 5433 (cash).    

Pour contrecarrer cette perspective probablement réalisable post banques centrales (réunions avec la BCE et la FED les 25 et 31 janvier), il faudrait déjà repasser brutalement sous 5418 (future janvier) puis enfoncer le nuage Ichimoku représenté par la zone 5386/5371. Pour rappel, celui est peu épais, ce qui n’offre pas de fortes garanties de solidité à la dernière structure.

Pour le mois de janvier, on surveillera toujours à la baisse, 5265 sur le cash et 5242 sur le future qui sont les premiers garde fous testés le 2 janvier (+ bas du jour à 5258.66 et à 5252.50) et à la hausse, l’éventualité d’un retour vers le top annuel de 2017 (5536.50 sur le cash). Son débordement offrirait la possibilité d’alléger les positions longues entre 5575/5635.

En stratégie de fond, on peut conserver en clôture > 5200/5175 et qui plus est > 5256 pour viser 5575 voire 5635/5695 au cours du premier semestre 2018.

Pour les stratégies très courtes, le risque de volatilité va persister au moins jusqu’à la clôture du contrat future janvier (19 janvier) voire jusqu’au rendez-vous avec les banquiers centraux. Par ailleurs, la situation de surachat en base horaire reste excessive et désormais en base 14 heures où le Momentum mais surtout le RSI4 plafonne à 92/93, niveau supérieur à celui vu lors de la réalisation du top de 2017. Un reflux est donc possible à  tout moment sur 5418 (pull back parfait). Néanmoins, attention à l’aspect comportemental qui pourrait continuer de prendre le pas sur l’aspect technique.

Au plus près, on articulera ses prises de risque entre 5475/5505 (stop < 5540) et 5385/5418 (stop < 5340).

Analyse réalisée au fixing du 08 janvier.

 

 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/07/2018

HighCo publie une marge brute de 22,47 millions d’euros, au titre de son deuxième trimestre 2018, en hausse de 2,6% sur un an. Sur le premier semestre 2018, le spécialiste du marketing indique que…

Publié le 18/07/2018

Manutan a enregistré au troisième trimestre, clos fin juin, un chiffre d'affaires de 183,998 millions d'euros, en progression de 8,4%. A change, périmètre et jours constants, le chiffre…

Publié le 18/07/2018

Des avancées au premier semestre...

Publié le 18/07/2018

ECA Group, filiale de Groupe Gorgé, a remporté deux contrats pour la fourniture d'équipements spécifiques auprès d'un client de la défense pour un montant total de près de 9 millions d'euros.…

Publié le 18/07/2018

Chaîne de magasins spécialisée dans la distribution de produits biologiques