5 261.88 PTS
-0.76 %
5 268.5
-0.59 %
SBF 120 PTS
4 224.33
-0.63 %
DAX PTS
12 356.17
-0.92 %
Dowjones PTS
24 797.78
-0.67 %
6 759.26
+0.00 %
Nikkei PTS
21 736.44
-1.07 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Le CAC40 plombé par Wall Street

| Bourse Direct | 895 | 4.50 par 2 internautes

Le manque de directionnel dans un sens comme dans l’autre est toujours flagrant sur le CAC40 qui continue de végéter autour des 5500 points, ce qui lui confère de plus en plus un profil d’obligation à prix fixe garantie par la BCE avec environ 4 % de dividendes à encaisser entre avril et juin prochain. Sorti de ce rendement minimum et avec la perspective de le récupérer en terme de prix au cours du second semestre, il n’y aura pas grand-chose à attendre de plus tant que l’Europe ne sera pas capable de prendre plus de risque pour asseoir dans le temps la phase de reprise économique. Bien sûr, il faut aussi espérer que les marchés US ne soient pas plus tentés par des prises de bénéfice à l’image de l’esquisse corrective de ces dernières heures. Au fixing, le CAC40 a terminé la séance en baisse de 0.87 % à 5473.78 dans un volume de 3.700 MDE.

Les points sur le future février sont, à la hausse, 5552, 5567.03/5579.50 (+ haut 2018 sur le cash et future février), 5565 (résistance mensuelle), 5602 puis 5645 voire 5675 (cible trimestrielle) et 5695/5715 (cible semestrielle) et à la baisse, 5493 (MM20 jours), 5474 (sensible en base clôture), 5453, 5414.50/5383 (zone d’alerte à TCT), 5404 (MM20 semaines sur le cash), 5371 (MM100 jours et seuil d’alerte sur le cash), 5347.63 (pied du Gap du 4.01 sur le cash) puis 5320 (support mensuel sur le future) voire 5255/5200 (très important/support trimestriel sur le cash).

En base 14 heures, la tendance conservera un biais négatif < 5493 en clôture et d’autant plus < 5474.

Structurellement, on ne constate aucun signe caractéristique de faiblesse à l’exception d’un volume un peu plus étoffé sur le future ainsi que le retour des prix sous la MM20 jours située à 5493, une première depuis le 4 janvier. Néanmoins, il faudrait casser sèchement en séance où en clôture de la MM adaptative placée à 5478 sur le cash et à 5474 sur le future pour envisager un reflux plus significatif.

En stratégie de fond, on peut conserver en clôture > 5200 et qui plus est > 5255 (remonter éventuellement ses seuils de 100 points si 5552 s’affirme comme support ces prochaines semaines). 5615 d’ici l’échéance future février puis 5700 (+ ou – 15 points) à un horizon trimestriel et semestriel seraient de très bons niveaux pour alléger.

A court terme, il faut continuer d’arbitrer au gré du trading algo qui se joue du manque de directionnel pour prendre à contrepied tantôt les acheteurs, tantôt les vendeurs. Pour autant, il nous semble que ce énième reflux pourrait se traduire par une correction plus profonde, symptomatique du manque de conviction de la part des investisseurs.

Nous estimons fort le risque d’un retour sur 5400 (+ ou – 20 points). Le test de ce niveau cible de court terme et très sensible à moyen terme situé précisément à 5370 permettra en tout cas d’évaluer la résistance du marché.

Seul le débordement ferme de 5552, étayé de catalyseurs importants, inviterait à avoir une approche plus positive. Au-delà de 5552, 5615 voire 5675 devraient être les cibles légitimes d’ici la fin du trimestre.

Pour l’instant, il faut mieux reporter les stratégies au long court à la probabilité d’un repli considéré comme avant tout technique plutôt que fondamental.  

Pour les stratégies intraday, il faut privilégier pour demain les écarts entre 5527 et 5436 dans l’optique de renforcer sur rupture nette du support ou de la résistance tout en faisant attention aux faux semblants surtout en l’absence de volume et de catalyseurs.

Analyse réalisée au fixing du 30  janvier.

 

 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/02/2018

Lourde sanction boursière pour Ingenico, dont les objectifs 2018 sont inférieurs aux attentes. L’action du spécialiste des transactions sécurisées chute de 13,94% à 79,16 euros. Cette année,…

Publié le 22/02/2018

Midcap Partners abaisse sa cible

Publié le 22/02/2018

ProSiebensat (+1,03% à 31,46 euros) a annoncé une croissance de 3% de son bénéfice net ajusté sur 2017, à 550 millions d'euros. Son Ebitda ajusté a progressé de son côté de 3% à 1,05…

Publié le 22/02/2018

Nexity subit quelques prises de bénéfices logiques (-1% à 51,7 euros) après son envolée de mercredi dans le sillage d'une excellente publication 2017...

Publié le 22/02/2018

Le titre est désormais contenu par la borne haute du trou de cotation baissier ouvert le 5 février dernier. Du côté des indicateurs techniques, il évolue sous ses moyennes mobiles à 20 et 50…

CONTENUS SPONSORISÉS