5 391.44 PTS
-0.14 %
5 394.00
-0.10 %
SBF 120 PTS
4 299.24
-0.10 %
DAX PTS
13 134.17
-0.15 %
Dowjones PTS
24 350.51
+0.09 %
6 352.49
+0.12 %
Nikkei PTS
22 938.73
+0.56 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Le CAC40 a testé un niveau clef

| Bourse Direct | 635 | 4.67 par 3 internautes

La réaction positive post FED aura permis de tester un niveau clef important situé à 5271 sur le cash (+ haut à 5275.42), représentant 61.80 % de retracement à la hausse du précédent cycle baissier de 5442.10 (top annuel)  à 4995.07 (+ bas de l’été). Au fixing, le CAC40 a terminé en hausse de 0.49 % à 5267.29 dans un volume très moyen de 2.300 MDE.

Les points sur le future octobre sont, à la hausse, 5271 (important sur le cash), 5317, 5348 (fort) puis 5372 (double top), 5442/5450 (très fort) puis 5480 (cible annuelle sur le cash) voire 5530/5560 (très fort)  et à la baisse, 5222 (sensible), 5191 (pré alerte à TCT), 5170 (fort), 5132/5122 (seuil de remise en cause du dernier signal haussier),  5107 (pied de Gap du 11 septembre), 5050 (alerte CT), 4997 (MM200 jours sur le future), 4980.50 (+ bas de l’été), 4958 (pied du Gap du 24 avril) puis 4950 (partie basse du trading range) voire 4884 (cible de MT sur le future).

En base 14 heures, la tendance restera très positive > 5190 et surtout > 5222.

Structurellement, la construction haussière se renforce avec la création d’un écart type au-dessus de 5222.45, niveau charnière à court et moyen terme sur le future octobre. Il faut désormais préserver ce palier en base clôture hebdomadaire et idéalement en clôture mensuelle afin de garder un maximum de chances de poursuivre plus avant.

En amont d’un mois d’octobre que nous jugeons déterminant pour la suite, il est clair que le débordement assuré de 5271. 33 sur le cash serait l’idéal en cette fin de septembre.

Pour l’instant, au jeu des tensions et des phases de détente de très court terme, une extension dite d’excès est encore possible en direction de 5320 (+ ou moins 20 points). A noter qu’à court terme, les indications techniques montrent une certaine forme d’excès. Pour autant et compte tenu du comportement positif retrouvé depuis le 11 septembre, il est difficile d’envisager un retour de bâton cinglant, ce qui invite à privilégier une évolution en crabe d’ici les prochains rendez-vous majeurs (BCE le 26 octobre, loi budgétaire aux USA et FED le 1 novembre).

Techniquement et depuis le signal d’achat du 11 septembre, un troisième Gap haussier dit d’essoufflement a été créé ce jeudi sur le cash, ce qui pourrait motiver des prises de bénéfice et donc un reflux (pied de gap à 5248.79). Néanmoins, le premier risque synonyme de pré alerte serait de fermer celui du 12 septembre situé à 5180.25 sur le cash mais tant que ce palier restera sauvegardé en clôture, la phase de reprise devrait vite reprendre ses droits. On soulignera que pour remettre en cause une réelle amélioration au cours du dernier trimestre de 2017, il faudrait surtout enfoncer nettement 5117.89 (pied de Gap du 11 septembre).  

En stratégie et sauf catastrophe, l’évolution des prix devrait être laborieuse voire heurtée par moments mais en l’absence de signal négatif caractéristique, on peut toujours conserver les positions acheteuses.  Il est clair qu’il faudra de l’exceptionnel pour franchir le top annuel mais le pari haussier reste intéressant à jouer au regard d’un environnement économique en constante progression.

Dans la perspective d’un temps fort envisagé en octobre, on peut aussi profiter d’un niveau de volatilité très bas d’un point de vue historique pour couvrir ses stratégies (actuellement entre 9.50 et 10 sur l’échéance octobre).

En intraday, on conservera une préférence acheteuse > 5175 et surtout > 5190 (stop < 5122).

Au plus près, on surveillera la zone 5221-5226/5277-5287. 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 4.67
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2017

L'Ataribox sera une machine évoluant sous un système d'exploitation Linux, avec un processeur AMD

Publié le 11/12/2017

Le message de Nicolas Hulot est passé. Après avoir reporté la baisse du nucléaire à 50% dans la production électrique française, le ministre de la Transition écologique et solidaire réclamait…

Publié le 11/12/2017

Les salles de cinéma françaises ont enregistré 17,14 millions d'entrées en novembre, en baisse de 1,9% sur un an, selon les chiffres du CNC. En octobre, la fréquentation avait chuté de 15,2%.…

Publié le 11/12/2017

      Information mensuelle relative au nombre total d'actions et de droits de vote de Neopost SA   Etabli en application de l'article 223.11 du Règlement…

CONTENUS SPONSORISÉS