En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.174
+0.14 %

Déjà des signes d’hésitation

| Bourse Direct | 546 | Aucun vote sur cette news

Les marchés européens restent toujours aussi compliqués à travailler au cours de cet été. Pourtant, une alternative au cycle baissier semblait s’affirmer en milieu de semaine dernière mais le moins que l’on puisse dire, c’est que la poursuite du rebond manque de conviction en amont de la BCE. Au fixing, le CAC40 a clôturé en baisse de 0.10 % à 5230.17 dans un volume de 2.347 MDE.

Au démarrage d’une semaine qui sera chargée en termes de catalyseurs macro et microéconomiques, le CAC40 montre déjà quelques signes d’essoufflement ce lundi, ce qui, à défaut d’être très négatif, est la marque d’une certaine prudence en amont de la conférence de presse de Mario Draghi (jeudi à partir de 14H30). 

Pour le moment, le reflux n’est pas dramatique et pourrait rester contenu pour peu que les MM20 jours et 14 heures situées respectivement à 5210 et à 5184 sur le future juillet restent supports en clôture (+ bas à 5212). Dans le cas contraire, l’indice parisien reviendrait à l’intérieur de la précédente épaule placée entre 5190 et 5125 en base 4 heures. Cette perspective serait embarrassante dans le sens où le retour en zone de stress pourrait non seulement faire capituler les acheteurs de mercredi dernier mais aussi risquerait de replacer à nouveau le CAC40 à proximité du premier niveau alerte important à moyen terme. Dans ce sens, on surveillera la rupture ou pas des MM20 semaines et 100 jours placées à 5143 et à 5104 sur le future juillet. Pour l’éviter, il faudrait très vite prendre de la hauteur afin de déborder 5255 au minimum. Ensuite et pour écarter tout risque de rechute, il suffirait de transformer l’essai en franchissant solidement la zone 5275/5290 (premier niveau de remise en cause du dernier cycle baissier). Perspective que nous repoussons à la réunion de la BCE. Au-delà, 5330 sera le principal juge de paix à la hausse.  

En base 14 heures, la tendance conservera un biais positif > 5185 et surtout > 5193.

Les points sur le future juillet sont, à la hausse, 5255 (MM50 jours), 5275-5290 (sensible), 5314 (résistance mensuelle), 5328 (cible daily),  5386.50 (double top), 5385 (+ haute clôture trimestrielle historique), 5394 (+ haute ouverture trimestrielle historique) puis 5430 voire 5470 (réplique)  et à la baisse, 5211, 5185 (alerte intraday), 5149.50 (fort), 5143 (MM20 semaines), 5111.50- 5104 (important), 5104 (MM100 jours), 5057 (+ bas du 24 avril), 5030 (niveau de retracement idéal à moyen terme sur le cash), 4990 (très fort) puis 4972.50 (pied du Gap du 24 avril) voire 4950 (réplique du trading range).

En stratégie, les acheteurs ont certes repris la main mais avec une moindre détermination ces dernières heures. Pour autant et dans le sens du vent, il faut arbitrer les excès dans un sens comme dans l’autre jusqu’au 20 juillet (BCE). Ensuite, il n’y a plus qu’à espérer que la situation se débloque en fin de semaine.

Jusqu’à jeudi et avec un biais acheteur modéré, on peut arbitrer entre 5211/5185 et 5275-5290 avec des stops qui s’imposeront > 5330 ou < 5149. On pourrait aussi être plus neutre en travaillant la zone 5255/5125 avec 5190 comme pivot.

 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

L'ANR triple net EPRA ressort à 54,9 E/action au terme du semestre...

Publié le 20/07/2018

    Compte-rendu de l'Assemblée Générale annuelle du 20 juillet 2018   L'assemblée générale mixte (ordinaire et extraordinaire) des actionnaires de la société BIGBEN…

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…