En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 989.31 PTS
+0.16 %
4 989.50
+0.31 %
SBF 120 PTS
3 931.54
+0.17 %
DAX PTS
12 657.47
+1.3 %
Dow Jones PTS
26 067.28
+0.68 %
10 666.70
+0. %
1.133
+0.03 %

Correction en A – B – C ?

| Bourse Direct | 1308 | 5 par 1 internautes

Le CAC40 cash a clôturé la séance en baisse de 0,82 % à 5053,42 dans un volume en baisse, de 4,158 MD€. 

La photographie ressemble à celle d’hier sur l’indice parisien tandis que les valeurs cycliques, stars du rebond des dernières semaines, ont clôturé queue de peloton. La phase de consolidation se prolonge, à quelques heures de la conférence de la FED, ce soir mercredi. On devrait en savoir plus sur les perspectives de la reprise économique et sur l’état de santé de l’économie mondiale. Le niveau de couverture a été réhaussé, ce qui indique qu’une baisse complémentaire ne serait pas de nature à surprendre des opérateurs prudents. Cependant, on note qu’aucune pression baissière n’est visible du côté de la position ouverte sur le future CAC40. Celle-ci stagne depuis plusieurs séances et a même légèrement diminué au cours des séances de baisse des derniers jours. Un rebond est envisageable à très court terme, mais les relais à la hausse sont trop faible pour entrainer une reprise haussière solide.                  

Les points sur le future Juin sont, à la hausse, 5113, 5148 (majeur), 5178 et 5204,5 (majeur) puis 5235,5 et 5283 voire 5365 et à la baisse, 5078 et 5048 (majeur) puis 5018 et 4989 puis 4940, 4929, 4907 voire 4876,5 puis 4851 et 4822 4780 puis 4754 voire 4689 et 4646. 

En intraday, la tendance est baissière sous 5148.

Graphiquement, le future CAC40 (cf. graphique joint en 14 heures) évolue de façon quasi parfaite, dans la borne basse du trading range signalé depuis plusieurs jours et dont les extrêmes sont 5048 et 5204,5. Ainsi, il a buté sur la médiane du range et la résistance majeure à 5148, sans parvenir à rallier la borne haute.
Le mouvement de correction, entamé depuis plusieurs jours, est long à se mettre en place, à cause de la structure et de la puissance du mouvement haussier déclenché mi-mai. On pourrait donc assister à un mouvement de correction classique en A – B – C, dont la vague B,  à venir, pourrait entrainer un rebond piégeux. En effet, le manque de pression baissière évoqué en introduction permet d’envisager un rebond relativement puissant à court terme, laissant croire à une reprise du mouvement haussier. Cela avant d’entamer une vague de correction C, dite meurtrière, en direction de la zone de retracement idéale située entre 4870 et 4922.
Il est toujours difficile de déterminer le niveau du rebond de la vague B, mais la résistance à 5148 à manifestement freiné les investisseurs aujourd’hui.
Ce scénario serait invalidé au franchissement de 5204,5 avec pour cible 5235 voire 5283.
Quoi qu'il en soit, la rupture de 5048 déclencherait une accélération baissière en direction de la zone de retracement idéale indiquée ci-dessus. On pourrait envisager une extension en direction de la zone 4690/4754 sans remettre en cause la dynamique haussière de moyen terme.

Techniquement, sur le future CAC40, bien que les oscillateurs pénètrent en zone de survente, aucune invalidation du mouvement baissier n’est détectable. Le scénario d’un rebond avant une reprise baissière est donc privilégié.  

En stratégie intraday, on alternera achats et ventes entre 5051 et 5204,5, pour reprendre un trading plus directionnel en cas de sortie. On privilégiera toujours un biais vendeur.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Romain DAUBRY, Infos d'Experts
Article rédigé par Romain DAUBRY, membre de la cellule Infos d'Experts
18 ans d’expérience, spécialiste des marchés dérivés et titulaire du CFTe. J’ai rejoint l’équipe Infos d’Experts début 2014
Abonnez-vous
Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 juillet 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 09/07/2020

Focus Home Interactive, éditeur de jeux vidéo, annonce avoir été informé par FLCP & Associés au travers de sa filiale Neology Holding, Société Civile Nabuboto (Nabuboto) et Innelec Multimédia…

Publié le 09/07/2020

Au prix unitaire de 40 Euros

Publié le 09/07/2020

Le CNES (Centre National d'Etudes Spatiales) a missionné Capgemini pour le développement, la qualification, la validation et la maintenance du Centre de Mission MicroCarb. L’objet de la mission…

Publié le 09/07/2020

CDC Investissement Immobilier annonce l'acquisition en état futur d'achèvement, pour le compte de la Caisse des Dépôts, d'un immeuble de 92 logements...

Publié le 09/07/2020

AudioValley, spécialiste international des solutions BtoB dans l’audio digital, a annoncé le règlement de la dernière échéance due à Vivendi d’un montant de 3 millions d'euros au titre du…