Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 580.48 PTS
+0.16 %
6 585.5
+0.22 %
SBF 120 PTS
5 095.53
+0.24 %
DAX PTS
13 855.97
+0.28 %
Dow Jones PTS
33 912.44
+0.45 %
13 667.18
+0.75 %
1.014
-0.16 %

Comment investir avec un effet de levier ?

Pouvoir s’endetter pour investir davantage est souvent présenté comme un argument en faveur de l’immobilier au détriment de la bourse. En effet, votre banquier vous prête sans trop de problèmes lorsqu’il s’agit d’acquérir un bien pour le mettre en location. En revanche, si vous lui demandez un crédit pour acheter des actions ou pour investir en bourse, vous aurez à coup sûr une fin de non-recevoir.

Pourtant, l’effet de levier - qui consiste donc à emprunter pour investir au-delà de sa mise initiale - n’est pas réservé à l’immobilier ; c’est aussi possible avec la bourse. On vous explique comment !

Investir avec le SRD

Le SRD (Service de Règlement Différé) est un système qui permet d’acheter des actions et de les régler plus tard, ce qui présente plusieurs avantages.

Habituellement vous lorsque vous achetez une action vous devez avoir la totalité de la somme en liquidités pour effectuer la transaction “au comptant”. Avec le SRD, ce n’est pas nécessaire car vous réglez votre achat si vous décidez de réellement obtenir les titres. Par conséquent, si votre opération est gagnante, vous ne payez rien puisque le prix de vente est supérieur au prix d’achat. Vous encaissez simplement la plus-value. En revanche, si votre opération est perdante, vous devrez payer la moins-value.

Ce système permet donc d’investir sans avoir à débourser la totalité de la somme nécessaire à l’achat de vos actions grâce à un levier compris entre 1 et 5.

Concrètement, avec un levier de 5, si vous avez 5000 euros de liquidités sur votre compte-titres, vous pouvez acheter jusqu’à 25000 euros d’actions. Et si vous n’avez pas de liquidité mais un portefeuille de 5000 euros de valeurs européennes achetées au comptant, vous pouvez acheter 12500 euros d’actions supplémentaires (le levier étant divisé par 2, les actions étant susceptibles de baisser) !

Notez par ailleurs que le SRD suit un rythme mensuel. En fin de mois, appelé jour de liquidation, vous devrez soit vendre vos positions, soit acheter réellement les titres, soit faire reporter vos positions sur le mois suivant (générant des frais de report élevés), les positions par défaut reportées d’un mois sur l’autre.

Pour en savoir + sur le SRD, inscrivez-vous gratuitement à notre webinaire dédié à cette thématique !

INSCRIPTION GRATUITE

Utiliser des produits dérivés

Un produit dérivé est un instrument financier dont le prix dépend de celui d’un actif donné, appelé sous-jacent. Les produits dérivés sont des alternatives au SRD pour investir avec effet de levier et qui présentent quelques avantages :

  • le levier peut être beaucoup plus important que sur le SRD (par exemple 1 pour 15) ;
  • pour certains produits, il n’y a pas non plus de limitation de durée ;
  • et l’univers d’investissement est plus large, vous pouvez ainsi trouver des produits dérivés sur des actions, des indices, des matières premières, etc..

Il existe un grand nombre de produits dérivés parmi lesquels on trouve les warrants, les turbos, les futures ou encore les CFD. Arrêtons-nous sur deux produits dérivés particulièrement appréciés des investisseurs particuliers : les warrants et les turbos.

Les warrants

Les warrants sont des options d’achat (Call) ou de vente (Put) caractérisées par une échéance et un prix d’exercice. Prenons l’exemple d’un call warrant sur l’action LVMH avec les caractéristiques suivantes :

  • prix d’exercice : 600 €
  • échéance : 1 an

Avec ce warrant vous recevrez, à échéance, la différence entre le prix de l’action LVMH et le prix d’exercice.

Pour compléter l’exemple, supposons que l’action LVMH soit actuellement à 620 € et que le prix du warrant soit de 25 €. 

A l’échéance plusieurs scénarii sont possibles :

  • LVMH vaut 700 € ; vous recevez 100 € pour une mise initiale de 25 € soit un gain de 300% alors que l’action n’a monté que de 16,7%
  • LVMH vaut 610 € ; vous percevez 10 € pour une mise de 25€, soit une perte de 15 € alors que l’action a monté de 10 €
  • LVMH vaut 500 € ; vous avez perdu votre mise initiale de 25 € alors que l’action a perdu 100 €

La perte maximum est donc limitée à la prime investie.

Vous avez toutefois la possibilité de revendre votre call warrant à n’importe quel moment jusqu’à l’échéance pendant les séances de bourse.

Les turbos

Les turbos sont des produits dérivés qui permettent, comme les warrants, de parier sur la hausse (call) ou sur la baisse (put) d’une action, d’un indice ou d’une matière première.

Les turbos ont également trois caractéristiques principales :

  • le prix d'exercice (qui sert à calculer le prix du produit)
  • la barrière désactivante (stop-loss  de désactivation)
  • l'échéance (certains étant même infinis)

 

Comme avec les warrants, les turbos call vous permettent d’empocher la différence entre le prix de l’action à échéance et la barrière. Mais cette fois-ci, si le prix de l’action passe en dessous de la barrière, le turbo est désactivé et vous perdez votre mise de départ. Miser sur un turbo dont la barrière est proche du prix de l’action peut donc se révéler dangereux. Néanmoins, plus la barrière sera proche du cours de l’action et plus l’effet de levier sera important ; à vous de voir vos priorités !

Vous pouvez investir dans des warrants et des turbos depuis votre compte-titres Bourse Direct.

LISTE DES WARRANTS LISTE DES TURBOS

 

Article rédigé par Hugo Bompard, président fondateur de Finance Héros, le site qui vous aide à reprendre le pouvoir sur vos finances personnelles !

 

Donnez du sens à votre épargne !

Vous souhaitez rendre votre investissement « responsable », Bourse Direct vous propose une sélection de supports labellisés Investissement Socialement Responsable (ISR) ou intégrant des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).

Découvrir ces fonds