En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 336.04 PTS
+4.37 %
4 331.50
+4.31 %
SBF 120 PTS
3 403.91
+4.34 %
DAX PTS
10 028.14
+5.27 %
Dow Jones PTS
22 046.92
+4.72 %
7 853.64
+4.32 %

Nouvelle semaine cruciale

| Bourse Direct | 1460 | 5 par 1 internautes

Opinion Neutre positive (N +)

Résistances: 4598-4623 (important sur le cash), 4640-4660 puis 4710-4750 voire 4790-4830.

Supports: 4479-4465 (niveau d’alerte à CT), 4447-4441, 4351-4339 (seuil d'alerte à MT cash-future), 4310 (bas du range), 4267 (cash), 4220 (fort) puis 4165-4150 (très important) voire 4100-4030 (très important).

La semaine passée, le CAC40 ne s’est adjugé qu’un gain hebdomadaire de 1.02 %. L’effet D. Trump a continué d’animer les marchés américains, les quatre principaux indices ont encore battu des records historiques toujours portés par l’espoir d’une politique expansionniste aux Etats Unis, mixant baisse des impôts, grands travaux d’infrastructures et arrêt du mouvement de régulation financière.

En Europe, l’ambiance n’était pas à l’euphorie. Le CAC40 a continué de plafonner contre la partie haute de son range de moyen/long terme entre 4300 et 4600. 

L’hésitation devrait perdurer cette semaine alors que plusieurs rendez-vous majeurs seront au programme. Pour commencer, les pays membres de l'OPEP se réuniront mercredi à Vienne pour tenter de trouver un accord sur une diminution de leur production pétrolière en vue de soutenir les cours du brut. Les négociations sont extrêmement complexes mais, en cas de réussite, ce serait la première fois depuis huit ans que le cartel parviendrait à s'entendre pour diminuer sa production.

Vendredi, la situation de l’emploi US en novembre pourrait peut-être avoir une influence sur la très attendue réunion de la FED du 14 décembre. Avant ce rendez-vous important, les investisseurs, surtout européens, retiendront leur souffle dimanche 4 décembre avec les élections présidentielles en Autriche et surtout à l’occasion du référendum constitutionnel en Italie qui sera, après le Brexit, une nouvelle épreuve pour la stabilité de la Zone euro.
 

Cette consultation se présente comme un défi pour Matteo Renzi qui joue son avenir politique car, si le non l’emportait, il n'entend pas rester à son poste. Or le chaos politique  ferait la part belle au Mouvement 5 étoiles, favori des prochaines élections, avec des conséquences potentielles importantes sur le secteur bancaire, qui ont déjà provoqué des tensions sur le rendement des obligations d'Etat italiennes.

En résumé, la volatilité des marchés pourrait s’accentuer au fil de cette semaine et de ce fait, il va falloir rester très prudent le temps que se dessine une réelle opportunité de hausse. Celle-ci pourrait prendre forme au fil des événements voire au cours de la dernière quinzaine de l’année et se poursuivre début 2017 pour peu les marchés passent ce cap événementiel sans encombre.

Structurellement, on ne constate aucun signe de faiblesse caractéristique, juste une certaine appréhension. En effet, le CAC40 n’évolue guère mais il continue de se maintenir aisément au-dessus des MM20 mois et MM100 semaines situées désormais à 4479 et à 4465 sur le future décembre. Les chances de poursuivre plus avant garderont du sens au-dessus de ces lignes de tendance. Ensuite, il faudrait concrétiser une bonne fois pour toutes le débordement d’une zone charnière importante sur le cash. Celle-ci est illustrée par le plus haut de 2014 à 4598.65 et par la MM100 semaines placée à 4623. A contrario, la perte sèche de 4441 sur le future décembre (MM100 jours) risquerait de renvoyer l'indice parisien vers le bas de son range. Cette perspective pourrait éventuellement voir le jour entre le 30 novembre et le 14 décembre.

En stratégie, au regard des divergences conjuguées au manque de relais aux extrêmes, il faut toujours privilégier notre scénario de base en arbitrant entre 4310 et 4596 avec la MM20 mois comme pivot.

Les récentes hésitations ont permis à l'indice de volatilité de remonter en ce début de semaine. L’indice de la peur à 20.60 est passé ponctuellement au-dessus des 50 % de retracement de cet automne situés à 19.87. 

Etude réalisée le 28/11/2016

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Jean AMAR, Infos d'Experts
Article rédigé par Jean AMAR, membre de la cellule Infos d'Experts
27 ans d’expérience et expert dans l’ensemble des métiers des titres et de la négociation, ancien du Palais Brongniart, je participe au développement de l’offre Infos d’Experts depuis 2002.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/04/2020

Fitch Ratings a abaissé lundi de « A+ » à « A » la note de crédit senior non garantie d’ ADP. La perspective est stable. L’agence de notation explique que le profit de crédit du…

Publié le 06/04/2020

ACCOR constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Call 2031Z émis par SOCIETE…

Publié le 06/04/2020

Lundi 6 avril 2020APERAMLe fabricant d'acier inoxydable publiera ses résultats du premier trimestre.Mardi 7 avril 2020FLEURY MICHONLe groupe agroalimentaire publiera ses résultats annuels.Mercredi 8…

Publié le 06/04/2020

Accor a les reins assez solides pour faire face à la crise du coronavirus...

Publié le 06/04/2020

Compte tenu des restrictions de circulation et des mesures de confinement imposées par le Gouvernement dans le contexte de l’épidémie du COVID-19, le...