En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 351.49 PTS
-4.23 %
4 311.50
-4.97 %
SBF 120 PTS
3 414.93
-4.22 %
DAX PTS
9 632.52
-3.68 %
Dow Jones PTS
21 636.78
-4.06 %
7 588.37
-3.91 %

Analyse hebdomadaire sur le CAC40

| Bourse Direct | 2077 | 5 par 4 internautes

Analyse réalisée le 19/09/2016

Indice CAC 40 Opinion Négative (Nég)

Une semaine à haut risque

 

Résistances: 4410 (fort), 4430/4440 (très fort) puis 4476 (fort) voire 4515.

Supports: 4369, 4347, 4338, 4289 (important), 4280 (niveau d’alerte), 4230 (important sur le cash) puis 42184163.50 (réplique). 

 

Avec 6 séances de repli sur les 7 dernières, le CAC40 a fini la semaine en baisse de 3,54 %. En cumulé, ce sont près de 5 % qui ont été perdus, ce qui en fait la troisième plus forte baisse hebdomadaire après celles de janvier et février.

 

Alors que les derniers sondages indiquent une probabilité de hausse de taux cette semaine d'environ 15 % et de 52 % pour le mois de décembre, les marchés ont perdu leur sang froid influencés par les récentes déclarations de certains membres de la FED.

 

Même si les dernières statistiques économiques US ne sont pas de nature à justifier une hausse des taux le 21 septembre, les investisseurs resteront tendus alors que les nuages s’accumulent sur les marchés.

 

Autre dossier susceptible de déstabiliser les marchés cette semaine, c’est l’hypothèque de la Deutsche Bank, menacée par les Etats Unis d’une amende record de 14 MD$ pour solder un litige immobilier remontant à la crise financière de 2009. Vendredi, le titre a chuté de 8,47 %, faisant remonter à la surface le risque d’une crise systémique, semblable à celle de 2008. Dans ce type d’affaire, les négociations (qui viennent de commencer) peuvent êtres longues.

 

Quant au pétrole, sa baisse quasi continue depuis deux semaines pourrait aussi jouer les trouble-fêtes.

 

En résumé, la semaine risque d’être volatile et piégeuse, attention donc aux faux signaux.

 

D’un point de vue graphique, même si le CAC40 semble avoir trouvé une zone de support sur 4310/4290, il est encore trop tôt pour savoir si la dynamique baissière activée jeudi dernier est aboutie.

 

Plusieurs éléments graphiques et techniques laissent penser que le potentiel de baisse pourrait désormais être limité. Néanmoins, le risque d’une consolidation inférieure à 4280 qui se transformerait donc en correction n’est pas nul, il dépendra vraisemblablement de la tournure des éléments qui inquiètent les investisseurs  (les taux US et le pétrole).

 

Une clôture sous les moyennes mobiles à 200 jours et 200 mois placées dorénavant à 4289 sur le future octobre et à 4284 sur le cash pourrait relancer la pression vendeuse avec comme prochains supports 4250/4230 voire 4200.

 

A contrario, une nouvelle tentative de rebond pourrait s’enclencher au-delà de 4350/4360, dont le potentiel serait limité dans un premier temps à 4410 voire 4440 MM20 en base journalière. Son extension sera vraisemblablement liée à une annonce de la FED reçue comme positive. Dans l’hypothèse, il faudrait au minimum se réinstaller au-dessus de 4465 pour reprendre une dynamique plus positive et pourquoi pas revoir 4.600 et plus.

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Jean AMAR, Infos d'Experts
Article rédigé par Jean AMAR, membre de la cellule Infos d'Experts
27 ans d’expérience et expert dans l’ensemble des métiers des titres et de la négociation, ancien du Palais Brongniart, je participe au développement de l’offre Infos d’Experts depuis 2002.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
4 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/03/2020

Xilam Animation présente les mesures prises par la société dans le cadre de la crise sanitaire Covid-19...

Publié le 27/03/2020

Le groupe Vicat a annoncé que les perspectives 2020, présentées le 14 février 2020 dans le cadre des résultats 2019, devront désormais être revues en fonction du potentiel impact du Covid-19…

Publié le 27/03/2020

Delfingen a publié un résultat net part du groupe en hausse de 48% à 8,5 millions d'euros pour l'exercice 2019. L'EBITDA ressort à 28,4 millions d'euros (+58%) dont +5,2 millions d'impact des…

Publié le 27/03/2020

Le résultat net, intégrant 3,8 ME de charges exceptionnelles additionnelles, s'élève à -24,4 ME

Publié le 27/03/2020

EssilorLuxottica a annoncé qu'au vu de l'évolution de l'épidémie de Covid-19 et de la probable incertitude prolongée qu'elle engendre, la société a décidé d'arrêter l'exécution de son…