En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 154.58 PTS
-1.57 %
4 138.00
-1.91 %
SBF 120 PTS
3 262.43
-1.67 %
DAX PTS
9 525.77
-0.47 %
Dow Jones PTS
21 052.53
-1.69 %
7 528.11
-1.41 %

Vendredi noir sur les indices coronés !

| Bourse Direct | 1816 | 4.75 par 4 internautes

Au fixing, le CAC40 a terminé la séance en forte baisse de 4.14 % à 5139.11 dans un volume de 7.500 MDE. La moyenne mobile à 200 semaines située désormais à 5195 cash (testée le 2 mars + bas à 5197.57) a été sérieusement mise à l’épreuve ce vendredi noir. Pour l’occasion, l’indice parisien aura signé un nouveau plus bas annuel à 5117.57 et une perte hebdomadaire de 3.22 %. A ce stade, la structure haussière en place depuis les points bas de 2018 serait remise en cause si les 61.80 % de retracement à la baisse devenaient une résistance durable. A noter que ce niveau de prix est située à 5149.50 sur le cash (+ bas du jour à 5136) et à 5030 sur le future mars.

Les points sur le future mars sont, à la hausse, 5195 (MM200S cash, enfoncée), 5199 (pivot intraday), 5225/5237 (fort et support trimestriel, enfoncé en clôture hebdo), 5275 (fort et 1er seuil d’inflexion à TCT), 5298/5308 (MM100 semaines et MM20 mois), 5334.50 (sensible), 5368 (1er seuil d’inflexion à CT), 5433/5445 (palier de neutralité) puis 5437 (MM100 semaines sur le cash) voire 5597/5657 (très fort = MM50 semaines + 200 jours) et à la baisse, 5149.50 (Très sensible = 61.80 %  de retracement cash du + bas de 2018, cassé ponctuellement), 5114 (support majeur cash), 5054 (très fort cash), 5030 (Très sensible = 61.80 %  de retracement future du + bas de 2018), 4999.50 (support majeur mars) puis 4975/4932.50 (cibles mensuelles cash et future mars) voire 4878 (MM200 semaines et MM50 mois future).

A TCT, la configuration conservera un biais très négatif < 5237 et qui plus est < 5199    

A un horizon semaines, la préférence restera baissière < MM100 semaines en clôture. A ce stade, la situation se complique de par la perte ponctuelle de la MM200 semaines cash et d’un niveau de retracement sensible (61.80 %). Les raisons de s’inquiéter augmentent même s’il faut s’assurer d’un maintien des prix sous 5149.50. A contrario et pour desserrer l’étreinte, il faudrait au moins reprendre 5199 future mars.

Graphiquement et techniquement, la figure haussière en place depuis les plus bas de 2018 est en péril à l’image de la MACD plongeante en base journalière avec une  pression supérieure à la veille ainsi que le volume, signe d’intérêts ?. La seule contrainte vis-à-vis de la pression actuelle est l’apparition de divergences en base 4, 7 et 14 heures. Au plus bas de la séance, l’écart avec la MM200 14 heures est monté à 14.60 %, un record depuis fort longtemps. Ou soulignera aussi, qu’il  faut remonter à janvier 2016 pour trouver un niveau de survente aussi conséquent à un horizon jours. A l’époque, l’indice parisien avait perdu 26 % de novembre 2015 à janvier 2016.

Au plus près et compte tenu des conditions très particulières, on conservera un biais vendeur < 5199 en clôture ou plutôt sur rebond autour de 5275 voire à 5363.50 (niveau de résistance en base 1 heure jusqu’à lundi 18H00). En conclusion, on pourrait alléger sur zone 5195/5115 les positions vendeuses ou les conserver < 5275 pour viser la zone 5075/5005 très court terme. A l’inverse, on peut raisonnablement se reconstituer des positions longues > 5115 afin de viser 5237. Les plus prudents attendront la zone 4975/4932.

Analyse réalisée au fixing du 06 mars       

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
4 avis
Note moyenne : 4.75
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 03/04/2020

Le groupe publiera son chiffre d'affaires du premier trimestre le 15 avril

Publié le 03/04/2020

Unibel a annoncé que, compte tenu des incertitudes résultant du contexte actuel lié au COVID-19, l'assemblée générale du 14 mai 2020 se tiendra au siège social, 2, Allée de Longchamp 92 150…

Publié le 03/04/2020

Dans son communiqué du 11 mars dernier, Transgène a initialement prévu une consommation nette de trésorerie de l'ordre de 25 millions d'euros pour 2020. Malgré les effets difficilement…

Publié le 03/04/2020

Transgene prévient qu'elle pourrait souffrir de dysfonctionnements dans la chaîne d'approvisionnement et d'expédition dont elle dépend

Publié le 03/04/2020

Le Crédit Agricole a adapté son dispositif d’accompagnement des clients aux particularités du marché des agriculteurs. Il intensifie ses actions pour accompagner ses clients exploitants…