Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 534.52 PTS
-0.69 %
7 561.00
-0.66 %
SBF 120 PTS
5 702.80
-0.8 %
DAX PTS
18 171.93
-1. %
Dow Jones PTS
40 287.53
-0.93 %
19 522.62
-0.93 %
1.088
+0. %

Stellantis pourrait arrêter de produire en Grande-Bretagne

| Boursier | 714 | 5 par 2 internautes

Une décision sur l'avenir de la production de l'entreprise dans le pays serait probablement prise dans moins d'un an...

Stellantis pourrait arrêter de produire en Grande-Bretagne
Credits Stellantis / Peugeot SAS

Stellantis menace d'arrêter sa production en Grande-Bretagne à moins que le gouvernement britannique ne fasse davantage pour stimuler la demande de véhicules électriques. Les objectifs de vente de véhicules à zéro émission ne sont pas viables, a déclaré à la presse Maria Grazia Davino, directrice générale du constructeur pour la Grande Bretagne.

Le Royaume-Uni a introduit des règles exigeant que 22% des ventes de voitures neuves de chaque constructeur soient à zéro émission cette année, et que cette proportion atteigne 80% en 2030. Pour les camionnettes, 70% des nouvelles ventes doivent être électriques d'ici là. Avec le ralentissement de la demande de véhicules électriques, la dirigeante a affirmé que Stellantis serait obligé d'accorder des réductions pour atteindre ces objectifs, risquant des amendes pouvant atteindre 15.000 livres par véhicule 'polluant'.

S'exprimant lors d'une conférence de presse organisée par l'association britannique du secteur de l'automobile, la SMMT ("Society of Motor Manufacturers and Traders"), Maria Grazia Davino a déclaré qu'une décision sur l'avenir de la production de l'entreprise dans le pays serait ainsi probablement prise dans moins d'un an. "Stellantis UK ne s'arrête pas, mais la production de Stellantis au Royaume-Uni pourrait s'arrêter", a-t-elle ajouté. L'usine Stellantis d'Ellesmere Port en Grande-Bretagne produit actuellement des fourgonnettes électriques et le groupe a annoncé son intention d'en fabriquer également dans son usine de Luton en 2025. "Soyons clairs : je veux que la production reste au Royaume-Uni", a précisé la dirigeante. "Nous avons entrepris de gros investissements à la fois à Ellesmere Port et à Luton et bien d'autres à venir... Mais si ce marché devient hostile pour nous, nous envisagerons de produire ailleurs".

Ces commentaires interviennent alors que le Royaume-Uni se dirige vers des élections générales le 4 juillet, au cours desquelles les conservateurs sortants et le parti travailliste se sont dits prêts à s'en tenir aux objectifs actuels de VE.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du samedi 13 juillet 2024 au vendredi 19 juillet 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 31 août 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 19/07/2024

La cotation des actions Lexibook est suspendue sur Euronext Growth Paris...

Publié le 19/07/2024

Yeol-Soo Choi, Président actuel de KISED, et François Piolet, Directeur de Thales Corée du Sud, ont signé un protocole d'accord (MoU, Memorandum of...

Publié le 19/07/2024

Median Technologies grimpe de près de 46% sur les 3 euros ce vendredi, alors que le groupe a annoncé un carnet de commandes record au 30 juin...

Publié le 19/07/2024

Safran remonte sur les 200 euros ce vendredi, en hausse de 0,5%, alors que le broker Jefferies conserve le dossier avec un objectif de cours ajusté de...

Publié le 19/07/2024

Pernod Ricard recule de 1% à 126,15 euros ce vendredi, alors que le groupe vient de conclure un accord portant sur la vente de ses marques...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2024

La Bourse de New York a terminé en baisse jeudi, les investisseurs étant restés à l'écart des grandes capitalisations.

Publié le 19/07/2024

Ce matin, Tokyo perd 0,27%, Shanghai 0,33% et Hong Kong 2,33%

Publié le 19/07/2024

AST Groupe a demandé à Euronext de suspendre la cotation de son titre admis sur le marché Euronext Growth d'Euronext Paris à compter du lundi 22 juillet 2024 avant ouverture de la Bourse, dans…

Publié le 19/07/2024

Orapi enregistre sur le second trimestre 2024 un chiffre d’affaires de 57,7 millions d'euros contre 59,7 millions d'euros il y a un an, soit un repli de 3,4% à périmètre courant, qui intègre…

Publié le 19/07/2024

Publication du chiffre d’affaires T2 2024 Après avoir communiqué sur des chiffres en retrait en organique au premier trimestre, Kumulus Vape enchaîne sur un deuxième…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne