Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 931.06 PTS
+0.14 %
5 922.50
+1.26 %
SBF 120 PTS
4 589.04
+0.19 %
DAX PTS
12 813.03
+0.23 %
Dow Jones PTS
31 097.26
+1.05 %
11 585.68
+0.71 %
1.043
+0. %

Les fonds immobiliers tournent la page du Covid

L’immobilier indirect a retrouvé l’an dernier son niveau de rendement d’avant la crise sanitaire.

La « pierre papier » semble avoir tourné la page du Covid. Les fonds immobiliers non cotés ont peu ou prou retrouvé l’année dernière leur niveau de rendement d’avant l’apparition du nouveau coronavirus*.
C’est particulièrement vrai pour les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI). Alors que leur performance moyenne était passée de 4,4% en 2019 à 4,18% en 2020 sous l’effet de la crise sanitaire, elle est remontée à 4,45% en 2021. Il faut dire que les modalités de calcul du rendement des SCPI ont changé.

Un nouvel indicateur de performance plus avantageux pour les SCPI

Le taux de distribution (le dividende annuel divisé par le prix d’achat de référence de début d’année) a remplacé, depuis le 1er janvier 2022, le taux de distribution sur valeur de marché ou TDVM (le dividende annuel divisé par le prix moyen d’achat sur l’année). Or, il semblerait que le taux de distribution soit plus avantageux que le TDVM.

« Dans le détail, la performance des SCPI spécialisées dans la logistique et les locaux d’activité s’est établie à 5,67% en 2021, devant les SCPI diversifiées à 5,38%, les SCPI spécialisées dans la santé et l’éducation à 4,83%, les SCPI résidentielles à 4,29%, les SCPI de bureaux à 4,25% et les SCPI de commerce à 4,16%. Fortement impactées par les restrictions sanitaires, les SCPI spécialisées dans les hôtels, le tourisme et les loisirs ferment le ban avec un taux de distribution de 2,85%. » 

Le rendement des OPCI corrélé aux soubresauts boursiers

Les organismes de placement collectif en immobilier (OPCI) grand public (accessibles aux investisseurs particuliers) ont servi, eux, un rendement moyen de 4,4% en 2021. Il avait été négatif à - 1,54% en 2020, après avoir été positif de 5,4% en 2019. Les OPCI ont pâti du krach boursier de mars 2020 provoqué par le premier confinement, sachant que ces fonds immobiliers peuvent contenir jusqu’à 35% d’actions. À l’inverse, ils ont profité de la bonne santé de la Bourse en 2021.

Enfin, les SCPI, OPCI et sociétés civiles immobilières (SCI) logées dans des unités de compte (UC) intégrées dans les contrats d’assurance vie multisupports ont délivré un rendement de 3,8% l’an passé. La performance des UC immobilières n’étant jusqu’ici pas mentionnée dans les bilans annuels précédents de l’Aspim et de l’IEIF, il n’est pas possible de comparer le résultat de 2021 avec ceux de 2020 et de 2019.

 

Avec Bourse Direct Epargne, accédez à la « pierre papier »

 

Découvrez notre offre de SCPI

 

Donnez du sens à votre épargne !

Vous souhaitez rendre votre investissement « responsable », Bourse Direct vous propose une sélection de supports labellisés Investissement Socialement Responsable (ISR) ou intégrant des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).

Découvrir ces fonds