Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 742.25 PTS
-0.17 %
6 743.5
-0.1 %
SBF 120 PTS
5 172.71
-0.12 %
DAX PTS
14 529.39
+0.27 %
Dow Jones PTS
34 429.88
+0.1 %
11 994.26
-0.4 %
1.054
+0. %

Les fonds durables en plein essor

Au 1er semestre 2021, l’encours des fonds verts et/ou sociaux commercialisés en France a progressé de près de 50%.

 Les fonds durables en plein essor

 

Les fonds français de finance durable font un carton. Sur les six premiers mois de cette année, l’encours (le cumul des versements majoré des plus-values latentes) des organismes de placement collectif en valeur mobilière (OPCVM), distribués en France auprès de la clientèle des particuliers qui respectent les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), a augmenté de 48% pour atteindre 683 milliards d’euros, d’après les statistiques publiées le 14 septembre 2021 par Novethic.

Sur les 1.099 fonds durables recensés par cette filiale de la Caisse des dépôts, spécialisée dans la recherche et l’information sur l’économie responsable et dont les travaux font référence, 649 OPCVM détiennent le label Investissement socialement responsable (ISR) et 26 bénéficient du label Greenfin (finance responsable). Novethic pointe également la part grandissante prise par les fonds thématiques.

Poussée des OPCVM thématiques

Si les OPCVM vertes et/ou sociales ne représentent qu’un quart des fonds durables proposés dans l’Hexagone, ils ont reçu 37 milliards d’euros de versements entre le 1er janvier et le 30 juin 2021, soit la moitié de la collecte réalisée au 1er semestre. Dans le détail, on trouve 135 fonds avec une thématique environnementale (énergies renouvelables, transports durables, biodiversité, recyclage, efficacité énergétique…), 53 fonds avec une thématique sociale (égalité femmes-hommes, logement, santé, éducation, respect des droits de l’Homme…) et 91 fonds multithématiques.

L’envolée des fonds durables en général et le succès des fonds verts et/ou sociaux en particulier montrent l’appétence des épargnants français pour les placements responsables. La loi Pacte (pour Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) a, il est vrai, encouragé ce mouvement. Ce texte a introduit l’obligation, depuis le 1er janvier 2020, pour les assureurs de proposer, dans le cadre de leurs contrats d’assurance vie, au moins une unité de compte (UC) labellisée ISR. À compter du 1er janvier 2022, ils devront commercialiser, en plus, au moins une UC labellisée Greenfin et au moins une UC labellisée Finansol (finance solidaire).

Donnez du sens à votre épargne !

Vous souhaitez rendre votre investissement « responsable », Bourse Direct vous propose une sélection de supports labellisés Investissement Socialement Responsable (ISR) ou intégrant des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).

Découvrir ces fonds

WEBINAIRES

Le PER, un allié pour votre retraite ?

Mardi 06 décembre
de 15h30 à 16h30


M'INSCRIRE GRATUITEMENT