En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 269.92 PTS
-2.02 %
5 251.00
-2.19 %
SBF 120 PTS
4 172.22
-2.01 %
DAX PTS
11 364.17
-1.61 %
Dowjones PTS
25 502.32
-1.77 %
7 326.06
-2.23 %
1.130
-0.01 %

Investir en Bourse avec les OPCVM

Les OPCVM (Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) sont des fonds d’investissement qui regroupent les SICAV (Sociétés d’Investissement à Capital Variable) et les FCP (Fonds Communs de Placement).

Les OPCVM sont la solution idéale pour les personnes qui souhaitent investir en Bourse mais qui ne souhaitent pas s’occuper elles-mêmes du stock-picking et de la gestion du portefeuille. En effet, acheter des parts d’un opcvm, géré par un professionnel, vous en dispense. À lui de mettre en place les stratégies d’investissement qui vous permettront de profiter des meilleures opportunités des marchés. Autre atout des OPCVM : ils permettent de diversifier ses avoirs, même avec un faible montant.

Les critères à prendre en compte pour choisir son OPCVM

Tenez compte de la performance

  • aux autres OPCVM
  • aux indices de référence

Observez la volatilité

Plus la volatilité est élevée, plus le risque est élevé. Comme pour tout investissement, veillez à choisir un placement en adéquation avec votre profil de risque, vos objectifs de placement et votre horizon de placement. Les OPCVM monétaire ou obligataire affichent des risques limités mais des rendements moindres que les OPCVM actions ou alternatifs qui sont eux plus risqués.

Renseignez-vous sur la société de gestion

Il faut prendre en compte :

  • sa structure financière
  • ses effectifs et leur stabilité
  • le mode de rémunération et d’intéressement des gérants
  • ses principes et philosophie de gestion

Identifiez les critères de sélection des actifs

Déterminez si le fonds est process-driven (méthodologie précise avec thèmes d’investissement bien définis) ou discrétionnaire (décisions arbitraires et personnelles du gérant).

Épluchez la stratégie d’investissement

Vérifier la cohérence du contenu du fonds avec le processus de gestion annoncé. Pour cela, consultez :

  • les indicateurs de risques historiques
  • l’exposition du portefeuille (titres, secteurs, pays, valorisation, capitalisation, etc.)

Vérifiez que la rapport rendement/risque est bon

Étudiez le comportement de l’OPCVM pendant les fortes baisses de marché. Si ses performances en s’écroulent pas durant les périodes plus délicates, c’est bon signe.

Scrutez les frais de gestion

Examinez les différents frais liés à l’investissement dans un OPCVM :

  • les droits d’entrée : de l’ordre de 2 % à 3 % du montant du versement initial mais en fonction de l’intermédiaire avec lequel vous investissez, ces frais peuvent être à 0
  • les frais de gestion : environ 2 % du capital en gestion. Attention aux frais de gestion qui peuvent grignoter une part substantielle du capital investi et amoindrir la performance du fonds surtout si le fonds n’est pas performant.

Vous pouvez acheter des OPCVM via un compte-titres ou via les enveloppes « défiscalisantes » que sont le PEA et l’assurance-vie. Nous vous rappelons que l’investissement via des fonds expose l’investisseur aux risques liés à l’investissement dans les valeurs mobilières et notamment au risque de perte en capital dû à la fluctuation des cours qui fait varier d’autant le capital investi.

Article rédigé par Louis Yang, rédacteur en chef de Café de la Bourse

Le média en ligne de référence pour les investisseurs particuliers qui propose des articles pédagogiques et pratiques pour optimiser ses investissements et gérer efficacement son patrimoine.