En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 673.07 PTS
-0.42 %
5 667.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 473.69
-0.35 %
DAX PTS
12 654.95
-0.12 %
Dow Jones PTS
27 013.09
+0.04 %
7 929.47
+0.12 %
1.113
+0.5 %

Les raisons d’investir dans une assurance-vie

L’assurance-vie est l’un des placements préférés des Français qui présente de très nombreux avantages. Découvrez dans cette vidéo les 5 raisons pour lesquelles vous devriez absolument en souscrire une si ce n’est pas déjà fait !

L’assurance-vie est une enveloppe accessible

Nul besoin de posséder un gros capital pour ouvrir une assurance-vie. Quelques centaines d’euros suffisent. La plupart des banques et courtiers en ligne, proposent cette enveloppe que l’on peut ouvrir avec quelques centaines d’euros seulement, en choisissant de l’alimenter avec un versement programmé ou des versements ponctuels. Dernière possibilité : n’effectuer aucun versement complémentaire. Une option qui concerne les épargnants ayant placé une somme importante sur un contrat à l’ouverture et qui le laissent fructifier avant de procéder à des rachats partiels.

L’assurance-vie est un placement polyvalent

L’assurance-vie est un placement polyvalent qui peut servir à financer de nombreux projets comme l’achat d’un bien immobilier par exemple. Elle peut aussi servir à s’assurer un revenu complémentaire à la retraite ou encore à préparer sa succession. Véritable couteau-suisse de l’épargne, elle s’adaptera à tous vos projets.

L’assurance-vie offre une fiscalité attractive en matière d'impôt sur le revenu

Dans une assurance-vie, si vous n’effectuez pas de retrait, les gains ne sont pas imposés, à l’exception des prélèvements sociaux sur les fonds en euros qui sont eux appliqués chaque année.

En outre, lors d’un rachat partiel ou total effectué sur votre contrat d’assurance-vie, vous bénéficiez d’avantages fiscaux non négligeables. Pour les contrats de moins de 8 ans, vous pouvez en effet choisir entre l’imposition selon le barème de l’impôt sur le revenu auquel vous devez ajouter 17,2 % de prélèvements sociaux ou bien le prélèvement forfaitaire unique (PFU) ou Flat Tax à 30 %.

Pour les contrats de plus de 8 ans (à condition que vous ne déteniez pas plus de 150 000 euros en assurance-vie), vous serez taxé à 24,7 %. Pour une personne détenant plus de 150 000 euros en assurance-vie, tous contrats confondus, c’est le PFU de 30 % s’applique sur les rachats. Pour les contrats de plus de 8 ans, vous bénéficiez en outre chaque année d’un abattement de 4 600 € pour une personne seule et de 9 200 € pour un couple sur les gains des rachats, et ce, quel que soit le choix d’imposition : impôt sur le revenu ou prélèvement forfaitaire libératoire.

L’assurance-vie présente aussi des avantages en matière de succession

L’assurance-vie laisse libre de désigner comme bénéficiaire la personne de son choix, même s’il ne s’agit pas d’un héritier. En outre, elle permet également lors de la succession de profiter d’avantages fiscaux. Attention toutefois, ces avantages sont liés à la date d’ouverture de votre contrat et à l’âge auquel le souscripteur a effectué ses différents versements.

Retenez que pour les versements effectués avant 70 ans, le bénéficiaire désigné percevra les fonds sans droits de succession jusqu’à 152 500 €, avec une taxation forfaitaire de 20 % au-delà puis de 31,25 % au-dessus de 700 000 €. Pour les versements effectués après 70 ans, le bénéficiaire désigné percevra les fonds sans droits de succession jusqu’à 30 500€. Au-delà, la taxation s’applique en fonction du barème des droits de succession. Notez que les intérêts et les plus-values des versements réalisés après 70 ans sont entièrement exonérés.

L’assurance-vie permet de dynamiser et diversifier son épargne

Un contrat d’assurance-vie propose en effet de très nombreux supports d’investissement à choisir selon son profil de risque et ses objectifs d’investissement. À vous en effet d’arbitrer entre fonds euros au capital garanti et unités de comptes plus rémunératrices mais aussi plus risquées qui participeront à la diversification de vos avoirs en vous offrant la possibilité d’investir dans des fonds, des trackers mais aussi dans des SCPI immobilier ou des produits structurés par exemple.

Article rédigé par Louis Yang, rédacteur en chef de Café de la Bourse

Le média en ligne de référence pour les investisseurs particuliers qui propose des articles pédagogiques et pratiques pour optimiser ses investissements et gérer efficacement son patrimoine.