En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

5 points clés pour choisir son assurance-vie

Les 5 critères sur lesquels devraient reposer le choix de votre contrat d’assurance-vie

L’assurance-vie est une enveloppe avantageuse fiscalement qui permet d’investir à la fois sur un support sans risque (le fonds euros) et des unités de comptes plus risquées mais aussi potentiellement plus rémunératrices. Les Français semblent avoir bien compris l’intérêt de ce placement. Cependant, tous les contrats d’assurance-vie ne se valent pas et mieux vaut bien choisir, surtout lorsque l’on sait que cette enveloppe ne peut être transférée d’un établissement à un autre. Pour ne pas se tromper et sélectionner la bonne assurance-vie, retrouvez en vidéo les 5 éléments à prendre en compte au moment de choisir son contrat.

D’abord, identifiez le bon distributeur et le bon assureur

Différents types d’acteurs distribuent des contrats d’assurance-vie : des acteurs traditionnels comme les banques ou les conseillers en gestion de patrimoine et de nouveaux acteurs comme les banques en ligne et les courtiers en ligne. Avant de faire votre choix, examinez d’abord les offres des distributeurs et évaluez la solidité financière de l’assureur.

Rappelons que l’État est garant, jusqu'à 70 000€ par assureur et par contrat. Par conséquent, n’hésitez pas à souscrire plusieurs contrats d'assurance-vie en veillant à ce que l’assureur soit différent.

Prêtez une attention particulière à la composition, à la gestion et au rendement du fonds euro

Le rendement du fonds euros qui constitue l’enveloppe sécurisée de l’assurance-vie est évidemment un facteur qui interviendra dans votre décision. Soyez ainsi très vigilant sur la composition et la gestion du fonds en euros : l’assureur pioche-t-il dans ses réserves pour booster la performance du fonds euro ? De quoi précisément le fonds euro est-il composé ?

Soyez attentif à la diversité des unités de compte

Un bon contrat d’assurance-vie est généralement un contrat qui propose un nombre conséquent d’unités de comptes mais aussi qui offre une réelle diversité. Préférez donc les contrats en architecture ouverte qui permettent d’accéder à de très nombreux OPCVM. Soyez également attentifs à la diversité des supports d’investissements : fonds, ETF mais aussi OPCI et SCPI, voire produits structurés devront pouvoir se loger dans votre contrat d’assurance-vie et profiter d’une fiscalité avantageuse.

Pensez que les frais impactent directement le rendement de votre assurance-vie

N’oubliez pas que votre rendement est la combinaison de deux éléments : la performance dégagée par votre investissement mais aussi les frais qui viennent grignoter vos gains. Les écarts de frais (frais d’entrée, d’arbitrage, de gestion, etc.) sont donc à ne pas prendre à la légère. Gardez bien à l’esprit que quelques points de base peuvent se transformer en milliers d’euros en quelques années !

Examinez les modes de gestion disponibles

Vous pouvez vous-même choisir dans quel support investir, à quel moment, dans quelle proportion, etc. Mais vous pouvez aussi, via un contrat d’assurance-vie, bénéficier d’une gestion sous mandat. L’allocation d’actifs est alors déterminée par une société de gestion en fonction de ses analyses macroéconomiques et de marché, et en tenant compte bien sûr de votre profil de risque et de vos objectifs.

Si vous souhaitez souscrire à ce type de service, vérifiez bien que le contrat envisagé le propose et surtout à partir de combien et à quel prix. À noter : la gestion sous mandat d’un contrat Internet est accessible pour un montant de placement très inferieur à celui exigé dans un contrat traditionnel. Attention, ce type de gestion est le plus souvent facturé en sus.

Article rédigé par Louis Yang, rédacteur en chef de Café de la Bourse

Le média en ligne de référence pour les investisseurs particuliers qui propose des articles pédagogiques et pratiques pour optimiser ses investissements et gérer efficacement son patrimoine.