En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 372.31 PTS
-0.34 %
5 379.50
-0.08 %
SBF 120 PTS
4 310.01
-0.31 %
DAX PTS
12 695.16
+0.14 %
Dowjones PTS
24 707.67
+0.03 %
7 299.74
+0.99 %
Nikkei PTS
22 555.43
+1.24 %

Une certaine forme d’incohérence

| Bourse Direct | 893 | 4.80 par 5 internautes

De toute évidence, les actifs d’actions retrouvent ponctuellement la faveur des acheteurs même si, sur le fond, la situation n’a guère évolué à l’image de l’euro contre dollar de retour vers ses tops mais aussi le pétrole qui redécolle dans le sillage de la baisse du dollar après un appui sur 58$ (WTI-Brut léger). Les marchés semblent donc enclins à ignorer les phénomènes qui les ont conduits à corriger alors que les taux US continuent d’avoir une trajectoire tendue. Pour l’instant, la chasse aux sorcières est ouverte sous la forme d’un figure dite en pull back dont l’objectif suprême serait de fermer le Gap de rupture baissier laissé ouvert la semaine passée entre 5367.98 et 5332.77 sur le cash. Au fixing, le CAC40 a réduit ses gains en terminant la séance en hausse de 1.11 % à 5222.52 dans un volume de 4.600 MDE.

Les points sur le future février sont, à la hausse, 5250, 5273 (MM200 jours), 5301 (MM200 jours sur le cash), 5310 (seuil d’inflexion à TCT), 5336-5342 (très sensible), 5348 (MM20 jours), 5375 (MM100 jours et niveau d’inflexion du dernier cycle baissier), 5375-5383 (MM20 semaines sur le future et cash) puis 5390 (très sensible) voire 5450 (très fort) et à la baisse, 5185 (seuil d’alerte à TCT), 5145 (alerte à CT), 5074 (très sensible sur le future), 5051.21 (dernier + bas sur le cash), 5005 (MM20 mois sur le cash), 4972.50 (+ bas du 9 février sur le future), 4995/4961 (+ bas du mois d’août dernier sur le cash et le future), 4938.50 (pied du Gap haussier du 24 avril 2017), 4904 (MM20 mois sur le future) puis 4895/4876 (très important sur le cash) voire 4810.50 (+ bas du 18 avril 2017).

En base 14 heures, la tendance conservera un petit biais positif > 5185 mais restera négative < 5273

Structurellement, la configuration demeurera négative tant que la MM200 jours restera résistance en clôture. Le retour durable au-dessus de cette ligne de tendance redonnerait seulement un biais neutre à la configuration.

A court terme, l’indice parisien rebondit à la suite d’un énorme contrepied produit avant tout par des vendeurs pris au piège. Par ailleurs, l’écart créé et maintenu par rapport à 5100 pourrait maintenir une pression acheteuse. Néanmoins et pour envisager non seulement des extensions à la hausse mais aussi des rachats de positons vendeuses, il faudrait réussir à déborder la MM200 jours. Ensuite, il sera bien temps de juger le bien fondé du comportement assez atypique du marché qui, comme indiqué en préambule, rebondit alors même que les vents contraire sont toujours bien présents.

En termes de stratégie et sur le fond, notre sentiment reste négatif même si on ne peut écarter la perspective d’un pull back vers la MM100 jours. C’est pourquoi des stratégies courtes peuvent être prises dans ce sens tant que la zone 5145/5185 reste support (Stop < 5074).

Pour ceux qui ont toujours des positions vendeuses, on peut conserver sous la MM200 jours voire dernier carat sous la MM100 jours en clôture. On pourrait éventuellement reprendre le fil de la vente sur rupture nette de 5145 et surtout sous 5074. Le niveau idéal pour alléger voire solder correspond toujours à une zone comprise entre le pied du gap du 24 avril 2017(4938.50) et la MM100 semaines (4895).

Analyse réalisée au fixing du 15 février.

 

 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
5 avis
Note moyenne : 4.80
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/06/2018

Voir infographie et version PDF en pièce jointe. Rueil-Malmaison, le 20 juin 2018   Spiecapag, filiale de VINCI, remporte un important contrat sur  le projet de gazoduc…

Publié le 20/06/2018

Grâce à l'effet volume conjugué à une bonne maîtrise des marges

Publié le 20/06/2018

Le Conseil d'Administration d'Eiffage, réuni le 20 juin 2018, a décidé, sur autorisation de l'Assemblée générale du 25 avril 2018 dans sa neuvième résolution à caractère extraordinaire, de…

Publié le 20/06/2018

Le groupe Eiffage précise qu'il est entré en négociation exclusive avec la holding du groupe Migné en vue de l'acquisition de ses carrières et...