En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      

NOTRE PARTENAIRE DNCA FINANCE

Partenaire DNCA

Une gestion de conviction

Depuis sa création, DNCA Finance défend une gestion essentiellement européenne de convictions et rassemble des spécialistes expérimentés qui mettent en œuvre une approche patrimoniale de la gestion au service d’investisseurs privés et institutionnels.

DNCA Finance est une société de gestion créée en 2000 par des spécialistes d’une approche patrimoniale de la gestion.

Chiffres clés au 31/12/2018 :

22,4
mrd € d'encours sous gestion
31
Fonds
121
Collaborateurs
38
Gérants & analystes
10
Nationalités

Une gestion au service des hommes et de leur patrimoine

Au fil des années, les fondateurs ont rassemblé une équipe de gérants expérimentés et reconnus pour développer une gamme de fonds simple, lisible et performante autour de 5 pôles d'excellence en gestion Taux, Performance Absolue, Mixte, Actions et ISR (Investissement Socialement Responsable). Sa philosophie d’investissement découle d’une approche exclusivement fondée sur une gestion fondamentale, active et patrimoniale.
La politique d’investissement est le résultat d’un échange permanent d’idées et avant tout d’une analyse macro-économique et de la valorisation des sociétés. Les gérants sélectionnent des valeurs par rapport à leurs qualités fondamentales et non pour leur appartenance à un indice. Ils recherchent en permanence les meilleures opportunités pour optimiser le couple rendement/risque des fonds.
Depuis 2018, DNCA Finance a développé sa politique d’investissement responsable avec l'intégration des facteurs ESG (Environnement, Social, Gouvernance) au sein de ses portefeuilles ISR et la mise à disposition de ces critères à l’ensemble de ses équipes de gestion.

Une gestion régulièrement récompensée

Centifolia récompensé par le Label Régularité 2018 de Mieux Vivre Votre Argent dans la catégorie Actions France Larges Capitalisations
DNCA Value Europe récompensé par le Label Performance 2018 de Mieux Vivre Votre Argent dans la catégorie Actions Europe Général
Eurose, meilleur fonds mixte patrimonial sur 10 ans
Gestion de Fortune, Palmarès 2018

Toute référence à un classement, une notation ou une récompense ne fournit aucune garantie de performances futures. Les règlements du prix sont disponibles sur le site de DNCA Finance : https://www.dnca-investments.com/actualites/recompenses

VIDÉOS

DNCA Invest Alpha Bonds - Rapport de gestion - Juin 2019

DNCA Invest Alpha Bonds - Rapport de gestion - Juin 2019

Eurose - Rapport de gestion - Juin 2019

Eurose - Rapport de gestion - Juin 2019

Market Review

Market Review

LES FONDS DNCA DANS LES SELECTIONS BOURSE DIRECT

La sélection Assurance Vie

Les fonds DNCA disponibles au sein du contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon :


La sélection 0% de frais*

Les fonds DNCA à 0% de droits d’entrée et de sortie**, 0% de frais de courtage et 0% de droits de garde :


*Les fonds éligibles à la sélection 0% sont susceptibles d'évoluer et dans ce cas, le client sera soumis aux frais classiques applicables. Veuillez vous référer à la liste en ligne au moment de votre souscription ou rachat. **Hors droits acquis au fonds.

Préalablement à toute décision d’investissement, l'investisseur doit prendre connaissance des caractéristiques principales du fonds/SICAV envisagé(e) dans le Document d'Informations Clés de l'Investisseur (DICI) (disponible sous boursedirect.fr ou sur le site de la société de gestion du fonds/SICAV). Il appartient à l'investisseur de s'assurer que le support considéré correspond à sa situation personnelle et financière, à sa sensibilité au risque, à ses objectifs d'investissement, ainsi qu'à la législation locale à laquelle il est éventuellement assujetti.

Dernière interview

Présentation de notre fonds mixte patrimonial labellisé Investissement Socialement Responsable avec sa Gérante et Directrice du pôle Investissement Responsable, Léa Dunand-Chatellet.

Pouvez-vous brièvement vous présenter ?

Normalienne (ENS), agrégée d’économie et de gestion, j’ai 15 ans d’expérience des marchés financiers et d’analyse extra-financière.

Je suis arrivée chez DNCA Finance en juin 2018 afin de prendre en charge l’expertise d’investissement responsable au sein de cette maison de convictions où les gérants sélectionnent des valeurs par rapport à leurs qualités fondamentales et non pour leur appartenance à un indice.

Nous avons ainsi développé une gamme de 6 fonds, tous labellisés ISR et investis sur différentes classes d’actifs (actions, obligations, mixte) et zones géographiques (Zone euro, Europe, Monde).

En revanche, les marchés financiers sont restés focalisés uniquement sur les risques politiques avec en ligne de mire la guerre politico-commerciale entre les Etats-Unis et la Chine. Dans ce contexte, la correction des marchés obligataires que nous attendions pendant le premier semestre ne s’est pas opérée. A l’inverse, Les rendements des titres souverains ont continué de s’étioler comme le Taux du 10 ans américain qui a perdu 61 points de base depuis le début de l’année pour s’afficher à 2,07%.

Pourquoi avoir lancé une gamme Investissement Socialement Responsable ?

La transition durable des entreprises est l’un des enjeux majeurs des prochaines années et nous souhaitons y contribuer activement chez DNCA Finance.

Nous estimons que l’investissement socialement responsable (ISR) est un concept pluriel et en constante évolution qui s’apparente à un style de gestion que nous souhaitons mettre à disposition de nos clients et

Nous considérons la Responsabilité d’Entreprise comme un formidable vivier d’informations pour anticiper les risques des entreprises (controverse, réputation, scandale) et le Développement Durable comme une opportunité d’investissement.

In fine, notre ambition est d’offrir aux épargnants une démarche innovante et de convictions pour sélectionner des valeurs qui bénéficient d’une exposition aux enjeux de demain.

Parmi ces fonds ISR, vous gérez DNCA Invest Beyond Alterosa (créé le 17 décembre 2018).
Quel est son profil ? Quels sont les investisseurs concernés ?

Oui, il s’agit d’une gestion patrimoniale ISR pionnière dont l’objectif de gestion est de contribuer à la transition économique durable.

En fonction de notre analyse de l’environnement macro-économique, nous calibrons le portefeuille entre 4 classes d’actifs : actions (0-50%), obligations classiques, obligations convertibles et produits monétaires émis par des émetteurs de l’OCDE et libellés en euros.

Puis nous sélectionnons des valeurs identifiées comme ayant une contribution positive à 5 enjeux majeurs de la transition durable : démographie, médecine, économie, mode de vie et écologie.

Ainsi, DNCA Invest Beyond Alterosa vise à s’adapter à toutes les conditions de marché avec un impact environnemental et social positif. Il constitue donc un placement de choix pour tous les investisseurs.

Comment analysez-vous les valeurs ?

Au-delà d’exclure des valeurs exposées aux secteurs fortement controversés tels l’armement, le tabac… Nous avons développé un outil d’analyse propriétaire, ABA (Above & Beyond Analysis) pour maîtriser l’ensemble du processus afin de délivrer une notation ESG pertinente et propre à chaque valeur. ESG étant l’acronyme pour Environnement, Social mais aussi Sociétal et Gouvernance.

Ainsi nous notons les sociétés selon leur niveau de responsabilité d’entreprise (de risque élevé à risque limité) et évaluons aussi leur contribution positive à la transition durable (d’aucune à pure player*).

Cette double approche extra-financière permet de bénéficier d’une analyse détaillée et complémentaire à l’analyse financière traditionnelle pour valoriser les entreprises au sein des portefeuilles.

*Un pure player désigne une entreprise référente dans un secteur d’activité bien précis ou unique.

Sur la partie obligataire, votre approche est-elle différente ?

Non, au contraire. Notre gestion obligataire consiste principalement à investir dans des obligations d’entreprise. Notre coeur de métier et notre expertise reposent sur l’analyse fondamentale de ces entreprises et de leurs émissions obligataires.

Ainsi, concernant l’analyse extra-financière, nous évaluons les entreprises de la même manière que ce soit pour des actions ou des obligations.

Dans le contexte actuel, comment est positionné le portefeuille ?

Malgré un coup d’arrêt en mai, à fin juin les marchés enregistrent une hausse significative toujours portée par une politique monétaire accommodante, favorable aux valeurs de croissance qui ont significativement surperformé les marchés.

Dans un contexte de publication des résultats semestriels qui seront décisifs pour la poursuite de la tendance haussière, DNCA Invest Beyond Alterosa aborde le deuxième semestre en étant exposé à 38% en actions, convaincus que cette classe d’actif est un moteur de performance significatif notamment en relatif aux obligations. De plus, cette poche constituée d’une vingtaine de valeurs, présente un biais qualité/croissance qui joue un rôle important dans ce portefeuille au profil défensif et résilient.

La poche obligations, 52% du fonds, reste opportuniste. Etant donné le contexte de taux bas qui se poursuit et s’accentuera potentiellement dans les prochains trimestres, cette poche continue d’être gérée avec une sensibilité et une duration inférieure à 2.

Pouvez-vous nous parler d’une ou deux fortes convictions ISR au sein du fonds ?

Une première conviction est l’entreprise néerlandaise DSM que nous classons dans la Transition Médicale (alimentation saine). Spécialisée dans les bio-sciences, DSM est active dans les domaines de la nutrition, de la santé et du mode de vie écoresponsable. Après un tournant majeur de sa stratégie au cours des 3 dernières années et l’orientation vers l’innovation à forte valeur ajoutée (+20% du chiffre d’affaires chaque année), DSM propose aujourd’hui des solutions uniques au défi climatique mais aussi pour l’avenir de la mobilité (biocarburants) ou encore en réduisant les émissions de méthane entérique du bétail.

Une autre conviction est Schneider Electric que nous classons dans la Transition Ecologique (Efficacité Energétique). Schneider Electric est le spécialiste mondial de la gestion de l’énergie et de l’automatisation de l’industrie. Le groupe consolide pleinement sa position stratégique sur les défis actuels en matière d’énergie et de changement climatique. Le plan Schneider Sustainability Impact 2018-2020 est particulièrement ambitieux et l’entreprise délivre ses objectifs régulièrement. Le groupe se décrit comme un fournisseur de «solutions digitales pour la transition énergétique et l’Industrie 4.0».

Pour conclure, quelles perspectives peuvent espérer les investisseurs avec DNCA Invest Beyond Alterosa ?

Dans l’environnement actuel de taux bas, et en guise d’alternative aux fonds purement obligataires, DNCA Invest Beyond Alterosa, se présente comme une solution d’investissement adéquate pour tous les investisseurs notamment ceux qui souhaitent donner du sens à leur épargne.

De plus, en privilégiant ce placement, les épargnants contribuent à soutenir les entreprises responsables et à favoriser le développement de l’économie verte ou bleue par exemple. Tout cela concourt à faire évoluer les choses sur des sujets fondamentaux et concrets qui nous concernent tous comme l’environnement, la santé ou l’éducation.

Enfin, dans une optique de délivrer un couple rendement/risque optimal, nous estimons que le fonds devrait présenter un profil défensif dans le temps. Car notre gestion ISR bénéficie de critères de sélection durable et tangible sur le long terme. Cette sélectivité, financière et extra-financière, laisse présager d’un actif structurellement d’excellente qualité, et permet d’espérer une meilleure gestion des cycles et des crises sur les marchés.

Texte achevé de rédiger le 15/07/2019.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.
Les positions évoquées sont celles de l’équipe de gestion, les données du portefeuille et les valeurs citées sont arrêtées au 30/06/2019. Ce sont des informations non contractuelles données à titre indicatif.
Elles peuvent être amenées à évoluer dans le temps. Sources : DNCA Finance et Europerformance.

Interview du 5 juin 2019

Point sur ce premier semestre et les perspectives du fonds pour les mois à venir avec trois questions à ses deux gérants Pascal Gilbert et François Collet.

Quel bilan dressez-vous de cette première moitié d’année ?

Nous n’avons pas été surpris de la bonne situation économique globale et cela pour quatre raisons majeures :

  1. 1) nous avions anticipé un ralentissement de la croissance sans y associer une récession,
  2. 2) l’inflation est restée faible,
  3. 3) les banques centrales sont toujours accommodantes, et
  4. 4) les différentes politiques budgétaires sont encore plus souples.

Sur le plan politique, les risques de poussée populiste et de tension protectionniste que nous avions identifiés en Europe mais aussi à l’international se sont malheureusement révélés exacts. Sur le plan microéconomique, les résultats publiés par les entreprises au cours du premier trimestre ont plutôt été de bonne tenue.

En revanche, les marchés financiers sont restés focalisés uniquement sur les risques politiques avec en ligne de mire la guerre politico-commerciale entre les Etats-Unis et la Chine.
Dans ce contexte, la correction des marchés obligataires que nous attendions pendant le premier semestre ne s’est pas opérée. A l’inverse, Les rendements des titres souverains ont continué de s’étioler comme le Taux du 10 ans américain qui a perdu 61 points de base depuis le début de l’année pour s’afficher à 2,07%.

Dans un tel environnement, quelles directions prennent les marchés obligataires selon vous ?

A ce jour, nous estimons que les marchés obligataires ont encore moins de valeur que par le passé. Nous avons la conviction qu’une correction devra tôt ou tard s’opérer.

La guerre commerciale sino-américaine met en risque la valorisation de la plupart des titres obligataires qui est totalement déconnectée de la réalité macro-économique.
A titre d’exemple, nous pouvons citer les projections d’inflation largement sous-valorisées par rapport au contexte et risques macro-économiques comme en Allemagne où les points morts d’inflation* à 10 ans reculent à 0,83%.

Comment est-configuré le portefeuille pour aborder ainsi la deuxième partie de l’année ?

Concernant les dettes souveraines, nous maintenons une opinion négative vis-à-vis de la dette italienne et nous sommes par conséquent exposés à la remontée des taux souverains face aux risques de plus en plus manifestes de confrontation entre Bruxelles et Rome.
Au regard des taux allemands à 10 ans, ceux-ci n’apportent plus de valeur compte tenu des niveaux actuels (-20 points de base de rendement). Seul le stress des marchés pourrait entrainer une baisse supplémentaire. Nous avons donc initié une position vendeuse sur ce segment (short de sensibilité au Bund) qui constitue le risque principal du portefeuille.

Sur le crédit, il nous semble que le risque de liquidités est encore plus important qu’à fin 2018. Cependant nous avons initié une position mineure via des CDS portant sur le secteur bancaire européen qui ne présente aucun risque de liquidité selon nous.

En fin de compte, dans une situation macroéconomique plutôt saine, sans signe tangible de récession et loin d’une perspective d’un retour de l’inflation, le contexte de marché reste focalisé sur les annonces politiques et la trade war.
Les taux ne représentant plus de valeur, nous sommes short Italie et Allemagne avec une gestion toujours prudente.
La sélectivité des titres sélectionnés demeure aussi fondamentale et le score de liquidité du fonds est à ce jour de 96,50%.
Notre portefeuille est clairement orienté vers une tension des rendements obligataires avec une sensibilité négative (entre -2 et -3) et une hausse des anticipations d’inflation.

Texte achevé de rédiger le 5 juin 2019.

Les positions évoquées sont celles de l’équipe de gestion et les données sont issues du portefeuille au 31/05/2019.
Elles peuvent être amenées à évoluer dans le temps. Source : DNCA Finance.

L’accès aux produits et services présentés peut faire l’objet de restrictions à l’égard de certaines personnes ou de certains pays. Le traitement fiscal dépend de la situation de chacun. Le DICI doit être remis au souscripteur préalablement à chaque souscription. Pour une information complète sur les orientations stratégiques et l’ensemble des frais, nous vous remercions de prendre connaissance du prospectus, des DICI et des autres informations réglementaires accessibles sur notre site www.dnca-investments.com ou gratuitement sur simple demande au siège de la société de gestion.

L’investissement sur les marchés financiers comporte des risques, et notamment les suivants : Risque de perte en capital ; Risque actions ; Risque de taux ; Risque de crédit ; Risque de change ; Risque de liquidité ; Risque de contrepartie.

DNCA Finance - 19, place Vendôme 75001 Paris - Tél.: +33 (0)1 58 62 55 00 - www.dnca-investments.com. Société de gestion agréée par l’Autorité des Marchés Financiers sous le numéro GP 00-030 en date du 18 août 2000. Conseiller en investissement non indépendant au sens de la Directive MIFID II.

DNCA Investments est une marque de DNCA Finance.

Formations gratuites

Profitez de l'expertise de nos professionnels avec les formations gratuites Bourse Direct.

Nos prochains rendez-vous :

  • Paris, mardi 1 octobre 2019
  • Lille, mercredi 16 octobre 2019
  • Toulouse, mardi 5 novembre 2019
  • Lyon, jeudi 7 novembre 2019

M'inscrire gratuitement

Les apps Bourse

Suivez la bourse et gerez votre portefeuille en mobilité avec les applications smartphones et tablettes

Application bourse, smartphones et tablettes
App Bourse Direct Apple Store
App Bourse Direct Google Play

Découvrir l'application Bourse Direct