En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
En savoir plus
Fermer X
Vous utilisez un navigateur obsolète
Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.

Analyse valeur sur CREDIT AGRICOLE


 
CREDIT AGRICOLE, revenu à l’essentiel

Etude réalisée le 29 avril 2015 -

Communication à caractère promotionnel 

Surnommé la banque verte du fait de son rôle historique auprès du monde rural, le Crédit  Agricole, devenu leader de la banque de proximité en Europe, premier banc assureur mais aussi premiergestionnaire d’actifs européens, entend également  renforcer son unité.

C’est la crise financière de 2008 et les interrogations liées à la solvabilité du système bancaire qui ont poussé le Crédit Agricole à définir en 2010 un projet de groupe qui avait pour ambition un recentrage sur ses banques de proximité et de tous les métiers qui leur sont liés. C’est dans la continuité de cette logique que le 20 mars 2014 a été présenté un plan stratégique (PMT) à horizon 2016. Ce plan vise un résultat net part du groupe supérieur à 10,5 milliards d’euros pour le groupe Crédit Agricole, un ratio de solvabilité CET1 Bâle 3 non phasé de 14% et un plan d’investissement de 3,7 MDE sur 3 ans dont les 2/3 pour la banque de proximité.

En dépassant les attentes, les résultats annuels de 2014 avaient confirmé le bien-fondé de ce retour aux sources. Sur le périmètre total du groupe, le bénéfice net a atteint 4,92 MDE et même 6, ajusté des éléments non récurrents, avec un ratio CET1 Bâle 3  à 13,1%. Mettant un terme à ses principales initiatives internationales des années 2000, son activité est maintenant domestique pour la moitié du total et c’est l’Italie qui est son deuxième marché.

La banque a soldé en 2012 sa participation dans la banque grecque Emporiki et n’est pas implantée en Russie. Seule ombre au tableau, ses 186 agences en Ukraine. De plus, le Crédit Agricole ne détient plus d’engagement sur la dette grecque et a réduit son exposition sur la dette portugaise à hauteur de 50 ME. En cas de « grexit » ou d’une nouvelle détérioration des conditions d’accès au crédit des pays périphériques, les comptes de la banque ne devraient être que peu affectés.

Son bénéfice du 1er trimestre 2015 a été jugé bon (1,228 MDE), son activité dynamique dans tous ses pôles métiers et le retour du versement d’un dividende (0,35 euro) a été apprécié. Le coût du risque a diminué de 19,2% pour s’établir à 477 ME. Le CET1 non phasé s’est établi à 10,2% contre 9% l’an passé.
Enfin, le Crédit Agricole s’est donné le 20 mai dernier un nouveau directeur général, Philippe Brassac, un homme issu des caisses régionales, alors que Jean-Marie Sander son actuel président, a annoncé son départ d’ici fin 2015.

Une perspective qui pourrait amener le regroupement des fonctions de président de la fédération des caisses et de CASA, le véhicule coté, et ainsi éteindre le sempiternel débat interne, clarifier la gouvernance et préfigurer la nouvelle organisation du groupe.

Analyse technique : 

Depuis l’été 2012, le titre Crédit Agricole a connu un rattrapage assez fulgurant de plus de 400% en revenant juste au-dessus de son top de 2009, avant le début de la crise grecque. Depuis 8 semaines, une phase d’accumulation est apparue, synonyme d’une digestion après ce rebond impressionnant voire d’une certaine retenue liée au contexte actuel.

Graphiquement
, la dynamique haussière reste intacte et on peut toujours envisager une poursuite du scénario haussier tant que la zone 12,10/11,80 restera préservée (seuil d’alerte à moyen terme).

Techniquement
, aucun excès n’est constaté. En revanche, la situation est tendue sur le long terme comme ce fut déjà le cas au printemps 2014, ce qui avait activé une correction de près de 20%. 

Hors exceptionnel, nous privilégions deux stratégies.
La première consiste en un Achat stop à 14,20 (vente Stop < 13) avec un objectif estimé à 18,50 (niveau de rupture de 2007) et la deuxième en un Achat sur repli à 12,50 (vente Stop < 11,40) avec un objectif à 16,40. Le potentiel de gain serait de 30% contre un risque de 8,50%.
Avertissement légal :

Les recommandations diffusées sur le site Info d'Experts sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel.

» Lire la suite de l'avertissement légal

Elles n'ont pas été élaborées conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Bourse Direct n'est pas soumise à l'interdiction d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication.

Le Service proposé par Bourse Direct n'est pas un Service de gestion de portefeuille pour compte de tiers en ce que l'abonné décide seul de ses choix de gestion et passe lui-même ses ordres d'achat ou de vente. L'abonné assure donc seul la responsabilité de ses actes et des conséquences des positions prises ou non. Le visiteur ou l'abonné au service Infos d'Experts s'engage à avoir la capacité juridique et se reconnaît seul responsable de ses actes.

Bourse Direct Infos d'Experts est une rubrique du site internet éditée par la société Bourse Direct, ayant pour numéro unique d'immatriculation B 408 790 608 au RCS de Paris et dont le siège social est au 374 rue Saint-Honoré, 75001 Paris, régulée en France par l'Autorité des marchés financiers, représentée par Madame Catherine NINI en sa qualité de Président du Directoire-Directeur Général.
Il est rappelé que les marchés financiers sont des placements à risque et s'adressent à une clientèle acceptant les aléas de ces marchés.

Bourse Direct Infos d'Experts invite les abonnés et les visiteurs de la rubrique Infos d'Experts à analyser avec discernement et esprit critique les recommandations d'investissement à caractère général qui y sont affichées et à consulter plusieurs sources d'informations avant de prendre leur décision et de se forger leur propre opinion sur l'opportunité d'intervenir sur une valeur ou un marché financier. Bien que puisées à des sources réputées fiables, l'exactitude, l'exhaustivité, l'opportunité ou la pertinence des informations, recommandations, flux et cours de bourse fournis ne sont pas garantis et des retards ou des erreurs, dont Bourse Direct n'est aucunement responsable, peuvent apparaître. Les données et recommandations d'investissement à caractère général fournies ne sauraient être considérées comme une sollicitation ou une offre d'achat ou de vente d'un instrument financier.

La société Bourse Direct (incluant ses dirigeants, employés ou cocontractants) ne pourra être tenue responsable à l'égard de qui que soit, (abonné, visiteur ou autre), d'aucune conséquence (notamment, mais non limitativement, de tout manque à gagner ou perte résultant des positions prises sur les marchés financiers) de l'utilisation faite de son service Infos d'Experts.

La société Bourse Direct informe qu'il est strictement interdit de publier, copier, reproduire ou rediffuser les recommandations d'investissement à caractère général et les données contenues de la rubrique Bourse Direct Infos d'Experts à quelque fin que ce soit sous toute forme notamment rédactionnelle ou graphique sans l'autorisation expresse de la société Bourse Direct ou de ses fournisseurs d'information. Il est également interdit d'utiliser tout moyen de récupération automatique pour collecter les données diffusées sur cette rubrique.

Le droit qui s'applique à la société et à ses clients et internautes est le droit français, tout litige qui pourrait survenir, non réglé à l'amiable, sera porté devant les tribunaux du ressort de la Cour d'Appel de Paris.

L'attention de l'abonné ou du visiteur est particulièrement attirée quant à la communication sur les performances :
Les chiffres clés ont trait aux années écoulées et les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Par ailleurs, les performances des portefeuilles modèles étant simulées par rapport à des cotations réelles, les chiffres se réfèrent à des simulations établies à partir des performances passées qui ne préjugent pas des performances futures.

Le Service proposé par Bourse Direct n'est pas un Service de gestion de portefeuille pour compte de tiers en ce que le client décide seul de ses choix de gestion et passe lui-même ses ordres d'achat ou de vente. Le client assure donc seul la responsabilisé de ses actes et des conséquences des positions prises ou non.

01 56 88 40 40
Tarifs   Formulaires (pdf)   Offres

Information...x OK
Debug :X