En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
En savoir plus
Fermer X
Vous utilisez un navigateur obsolète
Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.

Analyse valeur sur SOPRA GROUP



SOPRA STERIA Group, l’union pour la force

Etude réalisée le 9 janvier 2015

Après le succès de l’offre publique d’échange lancée en juin 2014 par Sopra sur Steria, la fusion des deux SSII  a donné naissance au numéro 4 des services informatiques en France et au leader européen des services du numérique.

Le nouveau groupe totalise 3,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires, est implanté dans 24 pays avec plus de 35 000 collaborateurs au service de grands clients internationaux. Le rapprochement des deux sociétés mise sur leur complémentarité, tant géographique que métier.

Cependant, même si Steria pesait beaucoup plus lourd que Sopra en volume d’activité, sa rentabilité était nettement plus réduite (3,1 % de marge opérationnelle au lieu de 7,7 %). Depuis sa création en 1969, le parcours de cette société en commandite par action avec un actionnariat salarié très important a été chaotique, notamment en Bourse. Récemment, Steria avait émis une alerte sur ses résultats après une baisse de 15 % de son activité en Allemagne. De son côté, Sopra affichait un résultat opérationnel en hausse de 6,2 % au premier semestre et tablait sur une poursuite de son amélioration.

Steria est fortement présente au Royaume Uni (37 % de l’activité) et centrée sur le secteur public alors que Sopra est davantage focalisé sur la France (61 % de l’activité) et les services aux banques mais a réalisé début 2014 une acquisition en Allemagne. Sopra Steria Group estime que l’effet de la fusion devrait être neutre sur le bénéfice par action en 2015 mais fortement relutif en 2016 et ambitionne d’atteindre un chiffre d’affaires de 4 MDE en réalisant 62 ME de synergies et en améliorant sa marge opérationnelle jusqu’à 10 %, un objectif conditionné au redressement des activités de Steria en Allemagne et en France.

Pour s’assurer de la bonne intégration des deux sociétés, Sopra Steria Group s’est constitué en holding chapeautant 4 pôles (conseil et intégration de systèmes, édition de logiciels bancaires, solutions de gestion de ressources humaines et gestion d’infrastructures). La fusion va lui donner une dimension nouvelle et lui permettra de présenter une des offres de services les plus complètes du marché. Les deux fondateurs de Sopra, P. Pasquier et F. Odin, détiennent 22 % de la nouvelle entité devant les salariés de Steria (10 %) et c’est F. Enaud (ex Steria) qui en est le Directeur Général.

En se rapprochant, Sopra et Steria ont su s’adapter au ralentissement de la croissance organique dans leur secteur et cherchent à répondre plus efficacement aux nouveaux besoins dans les services à la mobilité, le cloud computing et les réseaux sociaux. C’est une démarche identique qui a été adoptée par Atos en rachetant Bull après avoir tenté lui aussi de capturer Steria. La nouvelle dimension de Sopra Steria Group confirme d’autant plus sa sous valorisation par rapport aux autres acteurs de son secteur.

Analyse technique :

L’action Sopra, qui avait réalisé une spectaculaire progression de 562 % depuis 2009, a corrigé de 40 % depuis ses plus hauts d’il y a près d’un an à 93,58 euros, après l’annonce de sa fusion avec Steria. La valeur est toujours inscrite dans une tendance baissière mais la figure graphique qu’elle dessine actuellement pourrait annoncer un retournement. De plus, le très fort volume échangé sur l’action autour de ses points bas en novembre dernier a significativement diminué lors de sa reprise récente, signe de réduction de la pression vendeuse, ouvrant ainsi la voie à une progression.

A court terme,
le titre est en tendance haussière et s’approche d’un niveau de résistance majeure vers la zone 67,40/68,20. Son franchissement permettrait au titre de sortir de son canal baissier, de franchir sa moyenne mobile 100 en hebdomadaire et d’inverser sa tendance à moyen/long terme.

En stratégie,
on pourra se positionner à l’achat au-dessus de 68,20 en clôture avec un ordre de protection à 64,40. L’objectif sera alors fixé à 78,60. On prendra toutefois garde à la première résistance située à 71,50.
Avertissement légal :

Les recommandations diffusées sur le site Info d'Experts sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel.

» Lire la suite de l'avertissement légal

Elles n'ont pas été élaborées conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Bourse Direct n'est pas soumise à l'interdiction d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication.

Le Service proposé par Bourse Direct n'est pas un Service de gestion de portefeuille pour compte de tiers en ce que l'abonné décide seul de ses choix de gestion et passe lui-même ses ordres d'achat ou de vente. L'abonné assure donc seul la responsabilité de ses actes et des conséquences des positions prises ou non. Le visiteur ou l'abonné au service Infos d'Experts s'engage à avoir la capacité juridique et se reconnaît seul responsable de ses actes.

Bourse Direct Infos d'Experts est une rubrique du site internet éditée par la société Bourse Direct, ayant pour numéro unique d'immatriculation B 408 790 608 au RCS de Paris et dont le siège social est au 374 rue Saint-Honoré, 75001 Paris, régulée en France par l'Autorité des marchés financiers, représentée par Madame Catherine NINI en sa qualité de Président du Directoire-Directeur Général.
Il est rappelé que les marchés financiers sont des placements à risque et s'adressent à une clientèle acceptant les aléas de ces marchés.

Bourse Direct Infos d'Experts invite les abonnés et les visiteurs de la rubrique Infos d'Experts à analyser avec discernement et esprit critique les recommandations d'investissement à caractère général qui y sont affichées et à consulter plusieurs sources d'informations avant de prendre leur décision et de se forger leur propre opinion sur l'opportunité d'intervenir sur une valeur ou un marché financier. Bien que puisées à des sources réputées fiables, l'exactitude, l'exhaustivité, l'opportunité ou la pertinence des informations, recommandations, flux et cours de bourse fournis ne sont pas garantis et des retards ou des erreurs, dont Bourse Direct n'est aucunement responsable, peuvent apparaître. Les données et recommandations d'investissement à caractère général fournies ne sauraient être considérées comme une sollicitation ou une offre d'achat ou de vente d'un instrument financier.

La société Bourse Direct (incluant ses dirigeants, employés ou cocontractants) ne pourra être tenue responsable à l'égard de qui que soit, (abonné, visiteur ou autre), d'aucune conséquence (notamment, mais non limitativement, de tout manque à gagner ou perte résultant des positions prises sur les marchés financiers) de l'utilisation faite de son service Infos d'Experts.

La société Bourse Direct informe qu'il est strictement interdit de publier, copier, reproduire ou rediffuser les recommandations d'investissement à caractère général et les données contenues de la rubrique Bourse Direct Infos d'Experts à quelque fin que ce soit sous toute forme notamment rédactionnelle ou graphique sans l'autorisation expresse de la société Bourse Direct ou de ses fournisseurs d'information. Il est également interdit d'utiliser tout moyen de récupération automatique pour collecter les données diffusées sur cette rubrique.

Le droit qui s'applique à la société et à ses clients et internautes est le droit français, tout litige qui pourrait survenir, non réglé à l'amiable, sera porté devant les tribunaux du ressort de la Cour d'Appel de Paris.

L'attention de l'abonné ou du visiteur est particulièrement attirée quant à la communication sur les performances :
Les chiffres clés ont trait aux années écoulées et les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Par ailleurs, les performances des portefeuilles modèles étant simulées par rapport à des cotations réelles, les chiffres se réfèrent à des simulations établies à partir des performances passées qui ne préjugent pas des performances futures.

Le Service proposé par Bourse Direct n'est pas un Service de gestion de portefeuille pour compte de tiers en ce que le client décide seul de ses choix de gestion et passe lui-même ses ordres d'achat ou de vente. Le client assure donc seul la responsabilisé de ses actes et des conséquences des positions prises ou non.

01 56 88 40 40
Tarifs   Formulaires (pdf)   Offres

Information...x OK
Debug :X