En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
En savoir plus
Fermer X
Vous utilisez un navigateur obsolète
Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.

Analyse valeur sur NEXANS


NEXANS come back

Après plusieurs exercices difficiles, l'expert mondial de l'industrie du câble a sans doute connu le pire et le mieux attendu sur l'opérationnel comme sur la situation financière laisse présager un redressement global.

A l'automne 2013, en annonçant un chiffre d'affaires en repli de 6.3%, une augmentation de capital de 284 millions d'euros, des restructurations et un avertissement sur ses résultats annuels, Nexans avait déçu le marché. Mais les résultats du 1er semestre 2014 se sont révélés encourageants avec une marge opérationnelle en hausse de 10 % à 77 ME, le retour au bénéfice opérationnel (91 ME contre une perte de 78 en 2013) et au bénéfice net (25 ME). Son chiffre d'affaires était lui en baisse de 5 % avec l'impact négatif de l'effet devises (182 ME) et de la baisse du cours du cuivre (99 ME).

L’industriel propose des solutions de câblage tant pour la transmission d'énergie (43% de l'activité) et de sa distribution (26%) que pour l'industrie (26%). Ses clients se situent dans des secteurs d'activité très divers (infrastructures, bâtiment, télécommunications, construction navale, pétrochimie, nucléaire, automobile, aéronautique, ferroviaire, automatismes …).

Sur le moyen et long terme, la société s’appuye sur une tendance de fond favorable. La consommation d'énergie, fossile ou renouvelable, dans le monde ne cesse de croître et les investissements en matière de transport et d'équipements également. Même si l’Europe marque un ralentissement en la matière alors que cette zone pèse pour environ la moitié de ses revenus, d'autres tels que la haute tension sous-marine, l'aviation ou les transports mais aussi l'acheminement du pétrole ou du gaz ont des dynamiques beaucoup plus positives. Nexans a donc mis en place un plan de restructuration en se recentrant sur des activités à marges plus élevées (câbles spéciaux) et sur des segments porteurs (câbles d'énergie). De plus, le redressement des cours du cuivre, dont la baisse avait affecté son résultat en début d'exercice, ainsi que le net changement de tendance de la parité euro contre dollar, qui devrait s'inscrire dans la durée après l’inflexion de la politique monétaire de la BCE, vont contribuer à l'amélioration attendue de son résultat.

Par ailleurs, la gouvernance du groupe s'est vue simplifiée et clarifiée après la séparation des fonctions de président et de directeur général, poste attribué à Arnaud Poupart-Lafarge, déjà en charge de l'opérationnel depuis un an. De plus, les querelles au sein de l'actionnariat ont pris fin. Son principal actionnaire, Invexans, filiale du chilien Quinenco, qui détient 26.6% du capital, a obtenu la rupture du pacte d'actionnaires qui les liait depuis mars 2011 mais il s’est engagé, d’ici le 26 novembre 2015, à ne pas céder ses titres et n’a pas non plus l'intention d'accroître sa participation au-delà de 30% du capital.

Nexans est maintenant en mesure de se concentrer sur son développement et de poursuivre ses efforts d'innovation, comme la résistance des câbles aux incendies ou leur supraconductivité sans pertes d'énergie. Son potentiel de redressement est réel alors que son niveau de marge, amoindri par le marché des câbles de construction toujours en surproduction, reste inférieur à celui de son grand rival, l'italien Prysmian, parfois cité comme son prédateur mais confronté à la présence de la BPI (Banque Publique d'investissement) à son capital (7.8 %).
 
Analyse technique

Après avoir perdu les trois quarts de sa valeur depuis ses plus hauts historiques de juillet 2007, le titre Nexans vient de rebondir pour la quatrième fois en août dernier sur sa ligne de tendance long terme. Il vient par ailleurs de sortir de son canal baissier à moyen terme, ce qui pourrait constituer les prémices d’une reprise plus profonde. Celle-ci reste pourtant à confirmer alors que le titre est sorti de sa zone de survente.

En stratégie, il serait préférable que cette reprise soit confirmée pour initier une position sur le titre. C’est pourquoi, avant d'effectuer un Achat, il conviendra d'attendre que Nexans clôture au moins 3 séances de suite au-dessus de 33.85 euros, sa première résistance majeure, l'objectif se situant alors à 41 (ordre Stop placé sous 31). Au-dessus de 32.70, la tendance reste cependant positive.

En conclusion, le titre devra donner des indications complémentaires de reprise et réaliser sa hausse de façon suffisamment progressive pour qu'elle soit solide. A plus longue échéance, s'il parvient à sortir du triangle, il sera en mesure d'atteindre le haut de son canal de tendance à long terme situé au-delà de 50.
Avertissement légal :

Les recommandations diffusées sur le site Info d'Experts sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel.

» Lire la suite de l'avertissement légal

Elles n'ont pas été élaborées conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Bourse Direct n'est pas soumise à l'interdiction d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication.

Le Service proposé par Bourse Direct n'est pas un Service de gestion de portefeuille pour compte de tiers en ce que l'abonné décide seul de ses choix de gestion et passe lui-même ses ordres d'achat ou de vente. L'abonné assure donc seul la responsabilité de ses actes et des conséquences des positions prises ou non. Le visiteur ou l'abonné au service Infos d'Experts s'engage à avoir la capacité juridique et se reconnaît seul responsable de ses actes.

Bourse Direct Infos d'Experts est une rubrique du site internet éditée par la société Bourse Direct, ayant pour numéro unique d'immatriculation B 408 790 608 au RCS de Paris et dont le siège social est au 374 rue Saint-Honoré, 75001 Paris, régulée en France par l'Autorité des marchés financiers, représentée par Madame Catherine NINI en sa qualité de Président du Directoire-Directeur Général.
Il est rappelé que les marchés financiers sont des placements à risque et s'adressent à une clientèle acceptant les aléas de ces marchés.

Bourse Direct Infos d'Experts invite les abonnés et les visiteurs de la rubrique Infos d'Experts à analyser avec discernement et esprit critique les recommandations d'investissement à caractère général qui y sont affichées et à consulter plusieurs sources d'informations avant de prendre leur décision et de se forger leur propre opinion sur l'opportunité d'intervenir sur une valeur ou un marché financier. Bien que puisées à des sources réputées fiables, l'exactitude, l'exhaustivité, l'opportunité ou la pertinence des informations, recommandations, flux et cours de bourse fournis ne sont pas garantis et des retards ou des erreurs, dont Bourse Direct n'est aucunement responsable, peuvent apparaître. Les données et recommandations d'investissement à caractère général fournies ne sauraient être considérées comme une sollicitation ou une offre d'achat ou de vente d'un instrument financier.

La société Bourse Direct (incluant ses dirigeants, employés ou cocontractants) ne pourra être tenue responsable à l'égard de qui que soit, (abonné, visiteur ou autre), d'aucune conséquence (notamment, mais non limitativement, de tout manque à gagner ou perte résultant des positions prises sur les marchés financiers) de l'utilisation faite de son service Infos d'Experts.

La société Bourse Direct informe qu'il est strictement interdit de publier, copier, reproduire ou rediffuser les recommandations d'investissement à caractère général et les données contenues de la rubrique Bourse Direct Infos d'Experts à quelque fin que ce soit sous toute forme notamment rédactionnelle ou graphique sans l'autorisation expresse de la société Bourse Direct ou de ses fournisseurs d'information. Il est également interdit d'utiliser tout moyen de récupération automatique pour collecter les données diffusées sur cette rubrique.

Le droit qui s'applique à la société et à ses clients et internautes est le droit français, tout litige qui pourrait survenir, non réglé à l'amiable, sera porté devant les tribunaux du ressort de la Cour d'Appel de Paris.

L'attention de l'abonné ou du visiteur est particulièrement attirée quant à la communication sur les performances :
Les chiffres clés ont trait aux années écoulées et les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Par ailleurs, les performances des portefeuilles modèles étant simulées par rapport à des cotations réelles, les chiffres se réfèrent à des simulations établies à partir des performances passées qui ne préjugent pas des performances futures.

Le Service proposé par Bourse Direct n'est pas un Service de gestion de portefeuille pour compte de tiers en ce que le client décide seul de ses choix de gestion et passe lui-même ses ordres d'achat ou de vente. Le client assure donc seul la responsabilisé de ses actes et des conséquences des positions prises ou non.

01 56 88 40 40
Tarifs   Formulaires (pdf)   Offres

Information...x OK
Debug :X