En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
En savoir plus
Fermer X
Vous utilisez un navigateur obsolète
Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.

Analyse valeur sur SOLVAY



SOLVAY, le chimiste méconnu

Etude réalisée le 25/06/14

Le chimiste belge doit sa présence dans l’indice CAC40 au rachat de Rhodia en 2011. Après une année 2013 dédiée au recentrage, ce spécialiste de la chimie de spécialités est l’un des trois leaders mondiaux du secteur.

Solvay a conservé son actionnariat familial à hauteur de 30 % mais est dirigée par l’ex patron de Rhodia, Jean Pierre Clamadieu. La société dispose d’une très large palette de produits dans la chimie (carbonates, fluorés, chlore, détergents) et les plastiques (polymères, vinyliques), destinés à des marchés variés, comme les biens de consommation et la santé (25% des ventes), l’automobile et l’aéronautique (17%), les applications industrielles (17%), l’énergie, l’eau ou l’environnement. De plus, sa répartition géographique reste très équilibrée avec un tiers de son activité en Europe, 31% en Asie-Pacifique et 25% en Amérique du Nord et 10% en Amérique du Sud.
En 2013, le résultat net a accusé un recul de 45 % à 378 millions d’euros pour un chiffre d’affaires en baisse de 5% à 9.94 MdE, pénalisé par une conjoncture européenne difficile, la fin des ventes de crédits carbone ainsi que par une forte sensibilité aux prix des matières premières et notamment aux dérivés du pétrole. Le coût des restructurations a pesé mais sa structure financière est restée saine (dette nette de 1.1 MdE soit un ratio d’endettement de 15 %) grâce à une forte génération de cash-flow et le dividende a été maintenu à 2.4 euros.
Au premier trimestre 2014, Solvay a créé la surprise en affichant un bénéfice net en rebond de 24.4 % à 107 ME pour une activité en hausse de 1 %, malgré un effet de change négatif de 4 %, et a remboursé par anticipation en mai 900 ME d’obligations à taux élevés.
En se désengageant de son activité la moins rentable, la chlorochimie, et avec la cession du PVC, Solvay se concentre sur deux secteurs clés, les matériaux et la formulation, beaucoup moins cycliques et avec davantage de croissance et de valeur ajoutée. L’ambition de son PDG est de porter le poids de ces deux secteurs aux 2/3 de son activité au lieu de moitié actuellement. En 2013, le belge a acquis le très rentable américain Chemlogics (spécialisé dans la chimie pour l’extraction du pétrole et du gaz) et a installé un laboratoire et une unité de production dans le Dakota (deuxième plus grande réserve de pétrole et de gaz de schiste en Amérique du Nord) pour y tester de nouvelles formulations de produits spécifiques. Début 2014, il a aussi inauguré un nouveau centre de recherche en Corée du Sud (le quatrième en Asie) pour développer des solutions de pointe en matière de stockage d’énergie et d’affichage/éclairage par OLED (diodes électroluminescentes organiques). Il a aussi consacré 15.8 ME pour mettre au point le « charbon vert », la biomasse torréfiée dont le rendement énergétique est bien supérieur à celui des granulés de bois.
Sa mutation en cours devrait permettre à Solvay de bénéficier pleinement d’un environnement plus porteur et lui confère plus de visibilité. Le retour à la croissance du résultat d’exploitation est espéré pour 2014. Cette amélioration de la rentabilité rendrait son PER plus attractif (19.8 actuellement mais 15 attendu pour 2015).

Analyse technique :
                                   

Solvay
a progressé de plus de 230 % entre mars 2009 et mai 2014, créant de nouveaux plus hauts historiques. Grâce à d’encourageants résultats trimestriels, la résistance à 116,30 avait été violemment franchie le 6 mai dernier, laissant un large gap comblé depuis. L’appui sur cette zone a validé la transformation de l’ancienne résistance en support et le titre pourrait avoir entamé une salutaire phase de consolidation à plat entre ces deux bornes.
 
A court terme, rien n’indique un ralentissement dans cette tendance qui pourrait se poursuivre jusqu’à 123,90, haut du canal formé par les points bas d’avril et juillet 2013, confirmé en janvier 2014 et les points hauts de janvier et mai 2013. Ce avant d’entamer une consolidation plus significative.
 
En stratégie, nous privilégierons l’achat sur repli à 114, support majeur, avec un premier objectif à 124,50. Si ce seuil était franchi, l’objectif suivant se situerait à 129,55. L’ordre de protection pour cette stratégie devra être placé à 107,60.
Il est à noter que la rupture du niveau sur 100  laisserait le champ ouvert à une correction plus significative, le premier support majeur se situant alors juste au-dessus de 88.
 
Avertissement légal :

Les recommandations diffusées sur le site Info d'Experts sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel.

» Lire la suite de l'avertissement légal

Elles n'ont pas été élaborées conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Bourse Direct n'est pas soumise à l'interdiction d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication.

Le Service proposé par Bourse Direct n'est pas un Service de gestion de portefeuille pour compte de tiers en ce que l'abonné décide seul de ses choix de gestion et passe lui-même ses ordres d'achat ou de vente. L'abonné assure donc seul la responsabilité de ses actes et des conséquences des positions prises ou non. Le visiteur ou l'abonné au service Infos d'Experts s'engage à avoir la capacité juridique et se reconnaît seul responsable de ses actes.

Bourse Direct Infos d'Experts est une rubrique du site internet éditée par la société Bourse Direct, ayant pour numéro unique d'immatriculation B 408 790 608 au RCS de Paris et dont le siège social est au 374 rue Saint-Honoré, 75001 Paris, régulée en France par l'Autorité des marchés financiers, représentée par Madame Catherine NINI en sa qualité de Président du Directoire-Directeur Général.
Il est rappelé que les marchés financiers sont des placements à risque et s'adressent à une clientèle acceptant les aléas de ces marchés.

Bourse Direct Infos d'Experts invite les abonnés et les visiteurs de la rubrique Infos d'Experts à analyser avec discernement et esprit critique les recommandations d'investissement à caractère général qui y sont affichées et à consulter plusieurs sources d'informations avant de prendre leur décision et de se forger leur propre opinion sur l'opportunité d'intervenir sur une valeur ou un marché financier. Bien que puisées à des sources réputées fiables, l'exactitude, l'exhaustivité, l'opportunité ou la pertinence des informations, recommandations, flux et cours de bourse fournis ne sont pas garantis et des retards ou des erreurs, dont Bourse Direct n'est aucunement responsable, peuvent apparaître. Les données et recommandations d'investissement à caractère général fournies ne sauraient être considérées comme une sollicitation ou une offre d'achat ou de vente d'un instrument financier.

La société Bourse Direct (incluant ses dirigeants, employés ou cocontractants) ne pourra être tenue responsable à l'égard de qui que soit, (abonné, visiteur ou autre), d'aucune conséquence (notamment, mais non limitativement, de tout manque à gagner ou perte résultant des positions prises sur les marchés financiers) de l'utilisation faite de son service Infos d'Experts.

La société Bourse Direct informe qu'il est strictement interdit de publier, copier, reproduire ou rediffuser les recommandations d'investissement à caractère général et les données contenues de la rubrique Bourse Direct Infos d'Experts à quelque fin que ce soit sous toute forme notamment rédactionnelle ou graphique sans l'autorisation expresse de la société Bourse Direct ou de ses fournisseurs d'information. Il est également interdit d'utiliser tout moyen de récupération automatique pour collecter les données diffusées sur cette rubrique.

Le droit qui s'applique à la société et à ses clients et internautes est le droit français, tout litige qui pourrait survenir, non réglé à l'amiable, sera porté devant les tribunaux du ressort de la Cour d'Appel de Paris.

L'attention de l'abonné ou du visiteur est particulièrement attirée quant à la communication sur les performances :
Les chiffres clés ont trait aux années écoulées et les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Par ailleurs, les performances des portefeuilles modèles étant simulées par rapport à des cotations réelles, les chiffres se réfèrent à des simulations établies à partir des performances passées qui ne préjugent pas des performances futures.

Le Service proposé par Bourse Direct n'est pas un Service de gestion de portefeuille pour compte de tiers en ce que le client décide seul de ses choix de gestion et passe lui-même ses ordres d'achat ou de vente. Le client assure donc seul la responsabilisé de ses actes et des conséquences des positions prises ou non.

01 56 88 40 40
Tarifs   Formulaires (pdf)   Offres

Information...x OK
Debug :X