En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
En savoir plus
Fermer X
Vous utilisez un navigateur obsolète
Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.

Wall Street : corrige malgré l'emploi et Apple

Wall Street consolide ce vendredi, toujours tout proche de ses records. Les investisseurs accueillent avec prudence les bons chiffres de l'emploi américain. En effet, ces derniers militent par ailleurs pour une remontée du taux des fonds fédéraux d'ici quelques mois. Entre l'amélioration économique et la perspective d'un léger durcissement monétaire, les opérateurs hésitent. Dans l'actualité entreprises, #Apple| tient la vedette dans l'attente de son intégration toute proche au sein de l'indice Dow Jones !
	

Le DJIA abandonne actuellement 0,53% à 18.039 pts, alors que le #Nasdaq| cède 0,13% à 4.977 pts. Le S&P500 recule de 0,48% à 2.091 pts.

D'après le rapport du jour du Département au Travail américain ce vendredi, les créations de postes non-agricoles aux Etats-Unis pour le mois de février 2015 sont ressorties au nombre de 295.000, alors que le taux de chômage s'est établi à 5,5% (5,7% un mois avant). Le consensus était logé à 235.000 créations de postes et 5,6% de taux de chômage.

Sur un an, le taux de chômage et le nombre de personnes sans emplois ont décliné de 1,2 point de pourcentage et 1,7 million, respectivement.

Après révision, les créations de postes pour le mois de décembre ont été confirmées à 329.000, alors que le gain du mois de janvier a été revu de 257.000 à 239.000. Sur les trois derniers mois, les gains en matière de créations de postes non-agricoles ont été en moyenne de 288.000.

Le déficit commercial américain pour le mois de janvier 2015 est ressorti à 41,8 Mds$ selon le rapport gouvernemental du jour, en ligne avec le consensus, contre un niveau révisé à 45,6 Mds$ pour le mois de décembre. Ainsi, le déficit commercial a diminué de 8,4% en janvier. Les exportations ont décliné de 2,9% à 189,4 Mds$, alors que les importations ont reculé de 3,9% à 231,2 Mds$.

#VALEURS DU JOUR|

#Apple| (+2%) va être intégré ce mois au sein de l'indice industriel historique Dow Jones ! Le géant californien de Cupertino remplacera l'opérateur télécom #AT&T| le 18 mars au sein du DJIA, a confirmé S&P Dow Jones Indices. Il s'agira du premier changement au sein de l'indice phare depuis septembre 2013. Apple, première capitalisation boursière mondiale, ne serait cependant que le sixième dossier le plus cher du Dow Jones, qui est un indice pondéré par les prix et non pas par la capitalisation. Les cours de #Visa|, #Goldman Sachs|, #IBM|, #3M| et #Boeing| sont en effet supérieurs à celui d'Apple...

Après des années de spéculations et des records boursiers consécutifs, Apple va donc enfin intégrer l'indice historique américain. Cette nouvelle devrait profiter au cours de bourse à court terme, puisqu'elle incitera des gestions indicielles à se positionner sur le dossier. Néanmoins, à plus long terme, l'histoire montre que les sociétés intégrées au Dow Jones ne surperforment pas forcément.

#Big Lots| (+4%), le détaillant américain, présente ses résultats du quatrième trimestre. Les profits sont de 94,4 M$ (1,77$ par action), contre 84,4 M$ (1,45$ par action) un an avant. Le bpa des opérations poursuivies s'élève à 1,76$. Les ventes montent de 1,4% à 1,59 Md$. A magasins comparables, les ventes sont en croissance de 2,9%. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,75$, pour des revenus de 1,59 Md$. Sur le trimestre actuel, le groupe vise un bpa compris entre 0,55 et 0,65$. Le bpa 2015 est quant à lui attendu entre 2,75 et 2,90$.

#Foot Locker| (+4%) annonce ses résultats du quatrième trimestre. Les bénéfices sont de 146 M$ (1,01$ par action), contre 121 M$ (0,81$ par action). En non-GAAP, le bpa ressort à 1$, contre 0,82$ sur la même période de l'exercice précédent. Les ventes progressent de 6,7% à 1,91 Md$. A magasins comparables, les ventes grimpent de 10,2%. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,91$, pour des revenus de 1,87 Md$ et une croissance des ventes "comparables" de 5,8%.

#Staples| (-3%), la chaîne américaine de distribution de produits de bureaux, annonce ses résultats du quatrième trimestre. Les ventes sont de 5,7 Mds$, en baisse de 4% en glissement annuel. La perte nette ressort à 260 M$ (0,41$ par action), contre un bénéfice de 212 M$ (0,33$ par action) un an plus tôt. Le bpa non-GAAP ressort à 0,31$, contre 0,33$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,30$, pour des revenus de 5,7 Mds$. Sur le T1, le groupe anticipe des ventes en baisse par rapport à l'an dernier, et vise un bpa compris entre 0,16 et 0,18$.

Thomson Reuters One 06/03 (17:00)

01 56 88 40 40
Tarifs   Formulaires (pdf)   Offres

Information...x OK
Debug :X