En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 787.42 PTS
-0.48 %
4 788.00
-0.47 %
SBF 120 PTS
3 815.88
-0.44 %
DAX PTS
10 883.48
-0.44 %
Dowjones PTS
24 207.16
+0.59 %
6 668.56
+0.00 %
1.140
+0.06 %

TOTAL : reprise technique vers 47,11 EUR (PUT 3012S)

| DayByDay | 318 | Aucun vote sur cette news

TOTAL : la sortie de l’Iran, imposée par les Etats-Unis pénalise le titre (PUT 3012S)

Total suit une tendance baissière le long de la moyenne mobile à 200 périodes. La résistance à 47,11 EUR limite la reprise actuelle : la tendance devrait reprendre. L’analyse technique fixe un objectif de court terme à 43,07 EUR avec un stop à 48,61 EUR.

Les points faibles de la valeur selon AOF

- Secteur pénalisé par la forte volatilité des cours du brut, par le haut niveau des stocks et par les variations de quotas de l’OPEP ; - Absence du secteur des gaz de schiste aux Etats-Unis, le groupe étant présent en Amérique latine ; - Obligation de sortir de l’Iran, imposée par les Etats-Unis ; - Exposition aux risques géopolitiques en Afrique (30 % de la production du groupe), notamment au Nigeria, au Moyen-Orient -Libye et Yémen- et en Russie.

TOTAL : reprise technique vers 47,11 EUR (PUT 3012S)

Du point de vue graphique, Total suit une tendance baissière depuis la mi-octobre le long de la moyenne mobile à 200 périodes. Les cours marquent régulièrement de nouveaux plus bas. Le support à 44,78 EUR a été atteint et permet une reprise technique en direction de la résistance à 47,11 EUR, renforcée par le ratio de 38 % de Fibonacci. La tendance baissière devrait maintenant reprendre en direction des soutiens à 43,96 EUR puis 43,07 EUR. Le prix d’entrée optimal pour ce scénario est fixé à 47,11 EUR et l’invalidation est placée à 48,61 EUR. Analyse rédigée le 02/01/2019 à 08:30 (02/01/2019 07:30:50Z) Day By Day - Matthieu Driol - Analyste senior

 ■

Zoom

support1 44,78
support2 43,96
resist1 47,11
resist2 49,49
objectif 43,07
invalidation 48,61
opinionShortTerm NEUTRE
opinionLongTerm NEUTRE
zoomSpotPrice 47,11
Scénario
sens baissier
objectif 43,07
spotpricer 47,11
Warrants
mnemo 3012S
type Put
strike 43
maturity 21/06/2019
delta -37
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2019

Le premier jet ACJ320neo a été réceptionné par Acropolis Aviation au Royaume-Uni. L'aménagement cabine de l'appareil sera ensuite effectué par AMAC à Bâle en Suisse, où l'avion sera équipé…

Publié le 17/01/2019

            Sodexo reconnu par Bloomberg pour son engagement en faveur de l'égalité hommes-femmes   Paris, 17 janvier 2019 - Sodexo, leader mondial des Services de…

Publié le 17/01/2019

Siemens n'entendrait pas faire de concessions supplémentaires à la Commission européenne afin d’obtenir son aval concernant le rapprochement de ses activités ferroviaires avec Alstom. Le groupe…

Publié le 17/01/2019

La forte volatilité sur les marchés au quatrième trimestre a gâché la fin d’année des banques françaises. Près d’un mois après Natixis, Société Générale a lancé ce matin une alerte…

Publié le 17/01/2019

La forte volatilité sur les marchés au quatrième trimestre a gâché la fin d’année des banques françaises. Près d’un mois après Natixis, Société Générale a lancé ce matin une alerte…