En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 804.10 PTS
+0.37 %
4 804.00
+0.38 %
SBF 120 PTS
3 825.01
+0.41 %
DAX PTS
10 899.19
+0.07 %
Dowjones PTS
24 065.59
+0.65 %
6 669.64
+0.00 %
1.142
+0.14 %

CREDIT AGRICOLE : impulsion baissière (PUT N492S)

| DayByDay | 400 | Aucun vote sur cette news

CREDIT AGRICOLE : la montée de la concurrence fragilise le titre (PUT N492S)

Credit Agricole suit une tendance baissière puissante, renforcée par de nombreux gaps baissiers. Sous la résistance à 10,45 EUR, la tendance devrait reprendre vers 9,51 EUR puis 9,06 EUR. L’analyse technique fixe un objectif de court terme à 9,11 EUR avec un stop à 10,51 EUR.

Les points faibles de la valeur selon AOF

- Régulation européenne consommatrice en fonds propres et faible niveau des taux d’intérêt ; - Montée de la concurrence des banques en ligne et des géants de l’Internet et des télécoms ; - Renforcement légal de la protection des clients des banques (encadrement des commissions d’intervention) pesant sur la rentabilité de la banque de détail en France ; - Sensibilité aux soubresauts des marchés actions (tensions provoquées par les risques de guerre commerciale) et obligations (risque de retour à l’inflation).

CREDIT AGRICOLE : impulsion baissière (PUT N492S)

Du point de vue graphique, Crédit Agricole suit une tendance baissière le long de la moyenne mobile à 200 périodes descendante. Les cours enchaînent les creux et sommets descendants et ouvrent des gaps baissiers. Ils consolident actuellement la dernière impulsion baissière sous la résistance à 10,45 EUR, renforcée par le ratio de 38 % de Fibonacci. La dynamique devrait reprendre en direction des soutiens à 9,51 EUR puis 9,06 EUR. Le prix d’entrée optimal pour ce scénario est fixé à 10 EUR et l’invalidation est placée à 10,51 EUR. Analyse rédigée le 18/12/2018 à 08:08 (18/12/2018 07:08:16Z) Day By Day - Matthieu Driol - Analyste senior

 ■

Zoom

support1 9,51
support2 9,06
resist1 10,45
resist2 10,86
objectif 9,11
invalidation 10,51
opinionShortTerm NEGATIVE
opinionLongTerm BAISSIERE
zoomSpotPrice 10
Scénario
sens baissier
objectif 9,11
spotpricer 10
Warrants
mnemo N492S
type Put
strike 9
maturity 21/06/2019
delta -38
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2019

Paris Aéroport a accueilli un total de 105,3 millions de passagers en 2018, soit une hausse de 3,8 % par rapport à l`année précédente. Ce chiffre comprend 72,2 millions de passagers à…

Publié le 16/01/2019

Gemalto, spécialiste de la sécurité numérique, et la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), ont été choisies pour fabriquer des cartes de santé sécurisées et novatrices pour…

Publié le 16/01/2019

Vente-unique.com a enregistré sur l'exercice 2017-2018, clos fin septembre, un chiffre d’affaires de 87,2 millions d'euros, en hausse de 14%. " Compte tenu d’une très forte activité commerciale…

Publié le 16/01/2019

Nexity et Morning Coworking (Groupe BAP) ont annoncé leur rapprochement pour renforcer et développer leur place sur le marché du coworking. Le promoteur immobilier a pris une participation de 54%…

Publié le 16/01/2019

La Française de l’Energie a totalisé sur le 1er semestre 2018-2019 un chiffre d’affaires de 3,3 millions d'euros, en repli de 2%. " Comme prévu, l’installation à Avion de deux nouveaux…