En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 423.43 PTS
+0.81 %
5 415.0
+0.71 %
SBF 120 PTS
4 347.02
+0.66 %
DAX PTS
12 408.30
+0.62 %
Dowjones PTS
25 758.69
+0.35 %
7 371.42
+0.00 %
1.152
+0.27 %

Hier à Wall Street

| Bourse Direct | 332 | Aucun vote sur cette news

Après avoir évolué une grande partie de la séance dans le rouge, la Bourse de New York a fini dans le vert grâce à la déclaration de J.Powell, nouveau Président de la FED. Ce dernier a déclaré que la banque centrale continuerait à surveiller les risques en matière de stabilité financière et conserverait les avancées « essentielles » de la réglementation adoptées depuis la crise de 2007-2009.

Hier à Wall Street
Credits Javen  ShutterStock.com

Après avoir connu une poussée de fièvre ces derniers jours, le 10 ans s’est légèrement détendu à 2,829 % contre 2,859 % la veille et le 30 ans a aussi reflué à 3,115 % contre 3,144 % lundi soir.

Le secteur bancaire était recherché. Wells Fargo  a pris 2 % à 58 dollars et  Goldman Sachs + 0,94 % à 255,53.

Le Nasdaq a également bénéficié des rebonds, (Nvidia + 2,02 % à 232,63, Tesla + 2,51 % à 323,66 et Apple + 1 % à 164,30).

Le titre General Motors a lui baissé de 1,40 % à 41,40 après avoir annoncé la fermeture de son site de Gunsan, en Corée du Sud, d'ici la fin du mois de mai. Une décision qui entrainera l'inscription d'une charge exceptionnelle de 850 M$ et qui sera enregistrée à la fin du 2nd  trimestre 2018.

PepsiCo (+ 0,19 % à 112,14) a accusé une perte trimestrielle de 710 M$ contre un bénéfice de 1,40 MD$ un an plus tôt, en raison d’une charge exceptionnelle de 2,5 MD$ liée à la réforme fiscale.

Selon le Wall Street Journal, Walgreens Boots Alliance (- 0,25 % à 68,29) envisage d'acquérir le grossiste de médicaments AmerisourceBergen (+ 9,30 % à 97,77) qui capitalise 19,65 MD$ alors qu’Amazon (+ 2 % à 1.414,50) menace d’entrée sur ce secteur d’activité.

Les activistes Carl Icahn et Darwin Deason demandent aux actionnaires de Xerox (- 2,60 % à 29,17) de s'opposer au plan de cession du groupe au japonais Fujifilm Holdings.

Le Dow Jones a ainsi progressé de 0,16 % à 24.640,45 points, le Nasdaq Composite 0,45 % à 7.013,51 points et le S&P 500 0,26 % à 2.662,94.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Frédéric GARCIA, Infos d'Experts
Article rédigé par Frédéric GARCIA, membre de la cellule Infos d'Experts
18 ans d’expérience en Monnaie, Banque et Finance. Aujourd’hui Responsable de la salle des Marchés, j’anime également le service Infos d’Experts.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/08/2018

Les marchés européens progressent désormais après un début de séance en léger repli. Ils avaient été initialement pénalisés par le recul du dollar contre l’euro après les nouvelles…

Publié le 21/08/2018

Copyright GlobeNewswire Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien : http://hugin.info/143549/R/2212106/862349.pdf Information réglementaire Ce…

Publié le 21/08/2018

Medtronic bondit avant bourse à Wall Street, suite aux publications financières trimestrielles...

Publié le 21/08/2018

Le groupe recevra 11,6 M$ à titre de réparation

Publié le 21/08/2018

Renault (-0,33% à 72,56 euros) accuse le plus lourd repli du CAC 40, dans le sillage d’une note de Berenberg. Ainsi, l’analyste a réduit son objectif de cours de 82 à 76 euros sur le titre…