En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

Voitures autonomes et sans assistant humain bientôt en Californie

| AFP | 292 | 4.50 par 2 internautes
Les autorités californiennes ont dévoilé mercredi une nouvelle réglementation qui autorisera les tests de voitures autonomes sur les routes de l'Etat sans exiger de conducteur à bord.
Les autorités californiennes ont dévoilé mercredi une nouvelle réglementation qui autorisera les tests de voitures autonomes sur les routes de l'Etat sans exiger de conducteur à bord. ( Geoff Robins / AFP/Archives )

Les autorités californiennes ont dévoilé mercredi une nouvelle réglementation qui autorisera les tests de voitures autonomes sur les routes de l'Etat sans exiger de conducteur à bord.

Cette nouvelle réglementation, qui pourrait entrer en vigueur en 2018, éliminerait l'actuelle disposition qui exige dans toute voiture autonome un "contrôle physique par une personne physique assise sur le siège conducteur du véhicule". La nouvelle réglementation stipule uniquement qu'il est nécessaire de "superviser la technologie autonome" de toute voiture sans chauffeur.

Le Département des véhicules à moteur (DMV) de Californie a assuré dans un communiqué que ce changement visait à supprimer une exigence qui "pourrait limiter inutilement le développement de la technologie", offrant la possibilité de surveiller le véhicule à distance.

Un nombre de plus en plus important d'entreprises technologiques et de constructeurs automobiles teste des véhicules autonomes, encouragé par les nouvelles directives du gouvernement américain visant à propulser cette technologie censée améliorant la sécurité routière.

Plusieurs entreprises testent déjà des voitures autonomes et certaines promettent une commercialisation dans trois ans.

"Nous sommes ravis de franchir une nouvelle étape dans le développement de cette technologie", s'est félicité le secrétaire aux Transports de Californie Brian Kelly dans un communiqué.

La directrice du DMV de l'Etat, Jean Shiomoto, a précisé que 42 entreprises disposaient de permis les autorisant à tester des voitures autonomes en Californie. Le DMV "se réjouit de voir ces entreprises et d'autres faire progresser la technologie en vertu de cette nouvelle réglementation", a-t-elle souligné.

Mais John Simpson, directeur de l'association de défense des consommateurs Consumer Watchdog, a regretté cette réglementation à venir. Elle va permettre aux entreprises de technologies et aux constructeurs de "faire ce qu'ils veulent", a-t-il estimé. "Ils utilisent nos routes comme des laboratoires privés et menacent la sécurité routière", a-t-il regretté.

Le DMV a assuré pourtant que tout véhicule autonome devait répondre aux normes de sécurité fédérales. Mais M. Simpson a estimé qu'en l'absence de réglementation fédérale stricte s'appliquant spécifiquement aux voitures autonomes, "il est impératif que la Californie continue à nous protéger".

Mi-septembre, l'administration de Donald Trump a publié une nouvelle réglementation sur les voitures autonomes autorisant plus de tests sur les routes, estimant que cette technologie pouvait réduire les accidents.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…