5 640.10 PTS
-
5 584.0
-0.08 %
SBF 120 PTS
4 496.56
+0.00 %
DAX PTS
13 169.92
-
Dowjones PTS
24 834.41
-0.72 %
6 893.62
+0.00 %
Nikkei PTS
22 928.98
-0.14 %

Nest, entreprise d'objets connectés, repasse sous la coupe de Google

| AFP | 271 | Aucun vote sur cette news
Marwan Fawaz, le directeur général de Nest Labs, à San Francisco le 20 septembre 2017
Marwan Fawaz, le directeur général de Nest Labs, à San Francisco le 20 septembre 2017 ( Glenn CHAPMAN / AFP/Archives )

Google a repris la gestion de Nest, une filiale de sa maison-mère Alphabet spécialisée dans les objets "intelligents", avec pour objectif de venir concurrencer Amazon et son assistant vocal Alexa.

La société Nest Labs, connue notamment pour ses thermostats connectés en Wifi, avait été achetée par le géant américain de l'internet en 2014, pour 3,2 milliards de dollars. L'ancienne start-up était passée ensuite sous la coupe d'Alphabet, maison-mère de Google, dans le cadre de ses activités futuristes baptisées "Other Bets".

"L'objectif est d'amplifier la mission de Nest: créer une maison plus attentive, qui prend soin des gens à l'intérieur et du monde qui l'entoure", a expliqué Rick Osterloh, haut responsable de Google dans un message posté mercredi sur un blog et co-signé par le directeur général de Nest, Marwan Fawaz.

"En travaillant ensemble, nous continuerons à associer le matériel, le logiciel et les services pour créer une maison qui est plus sûre, plus respectueuse de l'environnement, plus intelligente et qui vous aide même à économiser de l'argent - fabriquée avec l'intelligence artificielle de Google et l'assistant (Google) au centre."

Cette stratégie s'inscrit dans un contexte de concurrence accrue entre Google et Amazon, le premier voulant que les objets "intelligents" utilisent son assistant Google, face à son rival Alexa.

Selon les analystes, Amazon est largement en tête sur ce marché, avec l'assistant Alexa installé dans la majorité des haut-parleurs connectés et autres appareils, allant des télévisions aux réfrigérateurs.

D'autres entreprises high-tech sont aussi de la partie, comme Microsoft, Samsung et le chinois Baidu.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

ÉVÈNEMENT

IMMERSION EXCLUSIVE AU COEUR DE LA BOURSE
DU 28 MAI AU 1erJUIN 2018

EN PARTENARIAT AVEC

INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT ! Cliquez ici

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/05/2018

Cellectis, société biopharmaceutique de stade clinique spécialisée dans le développement d'immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T allogéniques...

Publié le 22/05/2018

Cet immeuble de bureaux compte près de 5.000 m2 avec 70 places de parking...

Publié le 23/05/2018

Celyad annonce la clôture de son offre globale Celyad (Euronext Bruxelles et Paris, et NASDAQ: CYAD), une société biopharmaceutique de phase...

Publié le 22/05/2018

Retour d'assemblée générale Total Gabon...