En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 919.02 PTS
+0.59 %
5 934.5
+0.86 %
SBF 120 PTS
4 655.99
+0.57 %
DAX PTS
13 282.72
+0.46 %
Dow Jones PTS
28 135.38
+0.01 %
8 487.71
+0.25 %
1.113
+0.08 %

Les jeux vidéo, toujours plus présents, de moins en moins tangibles

| AFP | 403 | Aucun vote sur cette news
Une participante au Gamescon de Cologne joue sur la plateforme Stadia de Google, le 21 août 2019
Une participante au Gamescon de Cologne joue sur la plateforme Stadia de Google, le 21 août 2019 ( Ina FASSBENDER / AFP )

De Tetris à Assassin's Creed en passant par Fortnite, les jeux vidéo sont devenus plus beaux et plus complexes. Les joueurs sont partout, dans le métro avec des passe-temps sur téléphone, dans le salon via une console pour jouer en réseau avec ses amis, et sur l'ordinateur, plongés dans des jeux immersifs en haute définition.

C'est dans ce paysage déjà très varié que débarque Stadia, le service de "cloud gaming" (jeu à distance) de Google, qui espère proposer le meilleur des mondes.

- Local et puissant -

Les puristes du jeu vidéo ont leur console préférée et/ou un ordinateur avec beaucoup de mémoire et une carte graphique performante, nécessaires pour assurer un rendu optimal et éviter les lenteurs qui ruineraient la fluidité des actions à l'écran.

Avant de lancer une partie, ces joueurs doivent d'abord installer leur jeu. Cela prend de plus en plus de temps, car les jeux ont gagné en complexité et en qualité graphique, nécessitant du même coup toujours plus de place sur les appareils. Sorti en 1985, le premier opus de Super Mario Bros ne "pesait" ainsi que 40 kilooctets (Ko) quand Death Stranding, le dernier jeu star sur PlayStation 4, nécessite au minimum 55 gigaoctets (Go), une multiplication par plus d'1,3 million.

Quand on joue en "local", toute la puissance de calcul informatique nécessaire se trouve dans la machine, d'où le lancement régulier de nouvelles générations de consoles ou d'ordinateurs dédiés au jeu vidéo, vendus souvent plus chers que les ordinateurs classiques.

Avec (ou sans) ses amis

L'amélioration des réseaux de communication a permis l'essor du jeu en ligne. Le développement de l'ADSL puis de la fibre d'un côté, de la 4G et bientôt de la 5G de l'autre, ont favorisé l'émergence des jeux multijoueurs en réseau, du e-sport (compétitions de jeu vidéo, y compris des tournois professionnels avec des sponsors) et des jeux sur mobile, solitaires ou à plusieurs.

La croissance de la bande passante, combinée aux avancées technologiques, a aussi contribué à l'émergence lente des casques de réalité virtuelle depuis le début des années 2010, après une première tentative dans les années 90. Il existe aujourd'hui des salles de jeu en réalité virtuelle.

Mais pour jouer en ligne, il faut d'abord installer le jeu en local, sur l'appareil, puis accéder aux serveurs de l'éditeur du jeu. Là aussi, la qualité de l'expérience dépend donc avant tout de la qualité du matériel utilisé.

Dans le nuage

Le "cloug gaming" promet de contourner ces problématiques matérielles: fini le temps d'installation, plus besoin de matériel de pointe, un simple écran et une manette suffisent pour jouer, potentiellement sur n'importe quel appareil.

L'essentiel du calcul informatique a lieu sur des serveurs. La qualité de l'image et la réactivité du jeu reposent donc sur la puissance de cet ordinateur à distance et sur la vitesse du réseau.

Des startups, telles que le français Shadow, s'étaient déjà lancées sur le créneau. Une autre, Gaikai, a été rachetée par Sony pour proposer un service de cloud gaming, PlayStation Now, qui compte aujourd'hui 700.000 abonnés mais ne donne accès qu'à une partie des jeux de la console.

Microsoft est aussi sur les rangs avec xCloud. Mais c'est surtout Google qui promet rien de moins qu'une révolution avec Stadia.

A terme, la nouvelle plateforme doit permettre à ses utilisateurs de profiter de leurs jeux, en qualité optimale et en passant indifféremment d'un support à un autre - ordinateur, téléviseur intelligent, smartphone.

Les joueurs pourraient alors concentrer leurs dépenses sur les jeux (et un très bon wifi).

En direct

Le jeu vidéo se regarde aussi comme un match de foot. Sur les plateformes de streaming live, comme Twitch (Amazon) ou Mixer (Microsoft), des joueurs amateurs ou professionnels diffusent leurs parties en direct. Leurs fans commentent l'action dans des chats.

Ces plateformes ont besoin d'énormes capacités de bande passante pour assurer, en temps réel, la diffusion de ces vidéos à des dizaines de millions de personnes, notamment en cas de grande compétition de e-sport.

Début 2019, la plateforme de streaming de séries et films Netflix avait cité Twitch et des jeux phénomènes comme Fortnite parmi ses principaux concurrents dans la course pour l'attention des consommateurs, notamment les plus jeunes.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 13/12/2019

Leader français de la mise en oeuvre des matériaux composites, MECELEC COMPOSITES confirme l'accélération de sa réorganisation financière visant à lui...

Publié le 12/12/2019

Christine Lagarde s'exprime devant la presse à la suite de la décision de politique monétaire de la BCE...

Publié le 12/12/2019

Un fermier récolte le riz dans le village de Mae Rim, dans le nord de la Thaïlande, le 7 novembre 2019 ( Lillian SUWANRUMPHA / AFP )Pour lutter contre la sécheresse, les dettes et les ravages…

Publié le 11/12/2019

Des employés dans les bureaux de Twitter à San Francisco le 13 août 2019 ( Glenn CHAPMAN / AFP/Archives )Le patron de Twitter Jack Dorsey veut lutter contre la désinformation en changeant les…

Publié le 11/12/2019

Plus forte baisse du SMI, Credit Suisse (-0,39% à 12,86 francs suisses) est sous pression après avoir abaissé ses objectifs de rentabilité pour 2019 et 2020. A l’occasion d’une journée…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2019

Deux des principaux actionnaires de PSA Groupe, la famille Peugeot et la banque publique BPI, auraient demandé des assurances sur la gouvernance du nouvel ensemble en cas de départ de Carlos…

Publié le 13/12/2019

Deux des principaux actionnaires de PSA Groupe, la famille Peugeot et la banque publique BPI, auraient demandé des assurances sur la gouvernance du nouvel ensemble en cas de départ de Carlos…

Publié le 13/12/2019

Au cours du 1er semestre de l'exercice 2019/2020, les discussions engagées avec les créanciers du Groupe afin de restructurer les dettes se sont poursuivies, avec différentes avancées positives...

Publié le 13/12/2019

L'action Digigram est sur un dernier cours de 0,61 euro...

Publié le 13/12/2019

Depuis le début de l'année, le trafic de Paris Aéroport est en progression de +2,8% avec un total de 99,9 millions de passagers...