En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 363.79 PTS
-
5 368.0
-
SBF 120 PTS
4 309.93
-
DAX PTS
12 157.67
+0.51 %
Dowjones PTS
26 246.96
+0.71 %
7 494.40
+0.80 %
1.167
-0.02 %

CES: après les voitures autonomes, les valises qui roulent toutes seules

| AFP | 528 | Aucun vote sur cette news
The ForwardX Robotics self-driving CX-1 suitcase, which can follow its owner by using artificial intelligence, is seen at the 2018 Consumer Electronics Show
The ForwardX Robotics self-driving CX-1 suitcase, which can follow its owner by using artificial intelligence, is seen at the 2018 Consumer Electronics Show ( MANDEL NGAN / AFP )

Les voitures sans chauffeur mettront sans doute encore un peu de temps à arriver dans nos garages: en attendant, on peut déjà profiter des valises autonomes pour voyager plus léger.

Des "valises-robots" présentées cette semaine au CES de Las Vegas aux Etats-Unis, le plus gros salon mondial de l'électronique grand public, ont mis à profit certaines technologies (capteurs, caméras...) utilisées dans les voitures autonomes pour rouler toute seules.

La jeune pousse américaine Travelmate a mis au point une valise contrôlée par smartphone: elle peut filer à 11 km/h en suivant son propriétaire, tout en contournant les obstacles sur sa route.

"C'est vraiment un robot qui vous suit partout", affirme le fondateur de Travelmate, le jeune Maximillian Kovtun.

Grâce à l'intelligence artificielle, elle suit le rythme: "aussi vite que vous marchez, la valise vous suit. Si vous ralentissez, elle ralentit. Si vous vous arrêtez, elle aussi. Et le but c’est bien sûr d’avoir les mains libres", dit-il encore, précisant que le bagage peut aussi être téléguidé comme un drone depuis l'application mobile.

"Désormais, si vous voulez boire votre café alors que vous avez votre valise, c’est possible. C’est aussi super pour les gens en situation de handicap, les mal-voyants, etc... Je pense qu’il y a un gros marché pour un produit comme celui-ci", s'enthousiasme le créateur, qui prévoit un lancement aux Etats-Unis le mois prochain, à 1.100 dollars, avant l'Europe et le Japon.

Une startup chinoise, ForwardX, a eu une idée similaire mais sa valise utilise la reconnaissance faciale, sans besoin de passer par une application mobile.

L'intelligence artificielle permet à sa caméra de voir comme un être humain et la valise "se sert d'un algorithme de conduite pour avoir un trajet dégagé", explique le fondateur Nicholas Chee, en montrant un prototype au CES.

Le bagage, qui sait aussi reconnaître les mouvements et peut être immobilisé automatiquement en cas de besoin, devrait être lancé mi-2018 en dessous de 1.000 dollars.

Les deux modèles de bagage, Travelmate et ForwardX, ont des batteries amovibles: une nécessité puisque les batteries au lithium-ion ne peuvent pas être placées en soute aux Etats-Unis, en raison de risque de surchauffe voire d'incendie.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/09/2018

Selon le 'Financial Times', l'investisseur activiste CIAM a écrit à la direction de Scor pour lui reprocher son rejet de l'offre de rachat soumise en août par l'assureur Covéa.

Publié le 18/09/2018

DÉCLARATION DE TRANSACTIONS SUR ACTIONS PROPRES RÉALISÉES DU 10 AU 14 SEPTEMBRE 2018   Présentation agrégée par jour et par…

Publié le 18/09/2018

Le projet de retrait de la cote de Tesla, finalement avorté fin août, a déclenché une enquête judiciaire aux Etats-Unis, selon l'agence 'Bloomberg'. En cause, la communication erratique d'Elon…

Publié le 18/09/2018

Vinci a annoncé le succès d’une émission obligataire de 1,750 milliard d’euros, répartis entre une souche de 0,75 milliard d’euros à échéance septembre 2025, assortie d’un coupon de…

Publié le 18/09/2018

PARIS-LA DEFENSE (FRANCE), 18 septembre 2018 - Le Conseil de surveillance de Tarkett a décidé de nommer Fabrice Barthélemy en qualité de Président du Directoire de Tarkett par…