En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 382.66 PTS
-0.80 %
5 377.50
-0.67 %
SBF 120 PTS
4 261.07
-0.88 %
DAX PTS
11 603.89
-1.57 %
Dowjones PTS
25 745.67
-0.55 %
7 380.75
+0.43 %
1.142
+0.01 %

Warren Buffett ne serait-il pas en train de laisser sa chemise sur Apple ?

| Boursier | 1379 | 4.75 par 4 internautes

Après IBM, Apple pourrait constituer un nouveau revers pour l'oracle d'Omaha sur un dossier technologique

Warren Buffett ne serait-il pas en train de laisser sa chemise sur Apple ?
Credits Reuters

Berkshire Hathaway, la firme d'investissement du légendaire oracle d'Omaha, Warren Buffett s'est renforcée sur les secteurs financiers et en particulier sur le compartiment bancaire, tout en réduisant dans le même temps sa participation sur le dossier du géant californien de Cupertino, Apple. Durant le dernier trimestre de l'année 2018, Berkshire a légèrement allégé sa position sur Apple, de 1% environ, sans doute quelque peu refroidi par les craintes de ralentissement de la demande.

Il faut tout de même nuancer cet ajustement, Apple demeurant la principale position de Berkshire Hathaway. La firme de Buffett s'est renforcée en revanche sur les dossiers US Bancorp ou PNC Financial, ainsi que sur d'autres valeurs financières majeures telles que JP Morgan Chase ou Bank of America.

Berkshire Hathaway s'est offert également une position sur le dossier Red Hat au quatrième trimestre (4,2 millions de titres pour 733 M$), mais il n'est pas évident de savoir si cette pose à été construite avant ou après l'OPA d'IBM de 34 milliards de dollars sur le géant open source.

La firme du Nebraska a acheté 10,8 millions de titres Suncor Energy, et acquis 14,2 millions d'actions du 'PayPal brésilien' StoneCo Ltd.

Plus d'un cinquième du portefeuille sur Apple

A fin décembre, d'après les déclarations de Berkshire à la Securities and Exchange Commission, gendarme boursier et financier américain, Berkshire a vendu 2,89 millions de titres Apple, réduisant sa position sur le concepteur de l'iPhone à 249,6 millions de titres, pour un montant global de 39,4 milliards de dollars. Cette participation compte pour 21,5% du portefeuille de Berkshire, contre 25,8% un trimestre auparavant.

Berkshire a réduit de plus de 20% et 3,5 millions de titres sa participation sur le raffineur Phillips 66. La firme a amputé de 15% sa part d'United Continental Holdings (4 millions de titres cédés).

Enfin, Berkshire Hathaway a cédé... la totalité de sa participation sur le dossier du géant américain des logiciels d'entreprises, Oracle, ce qui représente la vente de plus de 41 millions de titres et environ 2 milliards de dollars.

Chute de la valeur du portefeuille de Berkshire

La valeur du portefeuille de Berkshire a chuté de 38 milliards de dollars au quatrième trimestre, avec les marchés financiers. Elle se montait à environ 183 milliards de dollars en fin de période, contre 221 milliards de dollars à fin septembre 2018. Apple est responsable d'une grande partie des pertes trimestrielles, son cours s'étant effondré de près de 30% sur la période.

L'investissement initial sur Apple reste profitable

Notons enfin que la firme de Buffett avait acquis l'essentiel de sa participation au capital d'Apple entre le premier trimestre 2016 et le second trimestre 2018. Selon les données Bloomberg de l'époque, le prix de revient de Berkshire se chiffrait à 141,2$ par titre Apple. L'investissement demeure donc profitable pour la firme du Nebraska, mais la plus-value latente a considérablement fondu ces derniers mois. Elle se chiffre à environ 20% désormais, sans tenir compte des dividendes par ailleurs versés. Le gourou d'Omaha n'a donc pas encore perdu sa chemise...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
4 avis
Note moyenne : 4.75
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/03/2019

Le Conseil d'administration de Foncière Euris proposera à l'Assemblée générale du 16 mai le versement d'un dividende de 2,15 euros...

Publié le 20/03/2019

Sa nouvelle mission consistera à développer et amplifier dans le monde, les excellents résultats obtenus en Asie...

Publié le 20/03/2019

Elior Group est entré en discussions exclusives...

Publié le 20/03/2019

Lors de l'Assemblée générale qui se tiendra le 20 juin, il sera proposé le versement d'un dividende de 0,06 euro par action....

Publié le 20/03/2019

Coheris dispose d'environ 8 ME de déficits fiscaux reportables...