En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 861.89 PTS
+0.24 %
5 861.5
+0.24 %
SBF 120 PTS
4 614.15
+0.2 %
DAX PTS
13 155.95
+0.65 %
Dow Jones PTS
27 832.77
-0.18 %
8 377.56
+0.28 %
1.109
-0.03 %

Walt Disney : Wall Street salue le lancement de Disney+, malgré des bugs

| Boursier | 292 | Aucun vote sur cette news

L'action Walt Disney progresse mardi à Wall Street, malgré quelques problèmes techniques au démarrage de son service de vidéo en streaming Disney+.

Walt Disney : Wall Street salue le lancement de Disney+, malgré des bugs
Credits Reuters

Quelques problèmes techniques ont affecté le nouveau service de vidéo en streaming Disney+, lancé ce mardi aux Etats-Unis, au Canada et aux Pays-Bas. Ces incidents n'ont pas empêché l'action Walt Disney de progresser à Wall Street, où elle gagnait en séance de 1,50% à 138,79$, approchant de son record historique de la fin juillet dernier, à 146,39$. Au même moment, les titres de ses rivaux Netflix (-0,65%) et Apple (+0,08%) étaient moins bien lotis.

Selon la direction de Disney, les problèmes rencontrés par certains abonnés sont liés à l'afflux de connexions à Disney+ dès ce premier jour de souscription. "La demande des consommateurs pour Disney+ a dépassé nos grandes attentes. Nous sommes heureux de cette réaction incroyable et travaillons pour résoudre rapidement le problème en cours", a ainsi expliqué un porte-parole de Disney.

Des captures d'écran publiées sur Twitter et d'autres réseaux sociaux montraient le message "Impossible de se connecter à Disney+", accompagné d'une image du film d'animation "Les Mondes de Ralph" et d'une invitation à réessayer la connexion.

Entre 60 et 90 millions d'abonnés espérés d'ici à 2024

Selon le site Downdetector, qui permet aux utilisateurs de faire état d'erreurs sur des applications et des sites Internet, plus de 8.000 signalements ont été faits aux alentours de 14H00 GMT, un nombre qui s'est réduit à un peu plus de 1.000 signalements vers 18h GMT.

Après les Etats-Unis, le Canada et les Pays-Bas, le service sera ensuite déployé le 19 novembre en Australie et en Nouvelle-Zélande, puis le 31 mars 2020 par cinq pays européens : la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni, l'Italie et l'Espagne.

Disney+ est proposé à partir de 6,99 dollars par mois, un prix moins élevé que son principal concurrent Netflix (8,99$ pour l'offre de base aux Etats-Unis). Il met à disposition un impressionnant catalogue de films, notamment les franchises "Star Wars", Pixar et Marvel, ainsi que 7.500 épisodes de séries, dont les 30 saisons des "Simpson". Le groupe espère attirer entre 60 et 90 millions d'abonnés à Disney+ d'ici à 2024.

Une note positive de Bank of America Merrill Lynch

La cours de Walt Disney était soutenu mardi par une note positive de la part de Bank of America Merrill Lynch, qui a confirmé sa recommandation d'achat avec un objectif de cours de 168$, ce qui représente un potentiel de hausse supérieur à 20% par rapport au cours actuel.

L'analyste de BofA-ML, Jessica Reif Ehrlich, affirme que le lancement de Disney+ l'a rendu "progressivement plus positive sur les perspectives pour Disney de monétiser ses catalogues au-delà de la TV payante traditionnelle". Mme Ehrlich a relevé ses prévisions d'abonnés à Disney+ à plus de 90 millions en 2024, contre 60 millions estimés auparavant.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 13/11/2019

L'action Walt Disney a bondi mercredi de 7,25% à la Bourse de New York pour terminer à 148,63$, un nouveau record historique.

Publié le 13/11/2019

Le Dow Jones et le S&P 500 ont inscrit de nouveaux records, mercredi, soutenus par un bond de plus de 7% de l'action Walt Disney et des propos optimistes de Jerome Powell.

Publié le 13/11/2019

La plateforme de streaming Disney+ a été lancée mardi aux Etats-Unis, au Canada et aux Pays-Bas ( Robyn Beck / AFP/Archives )Disney a dépassé les attentes en affirmant mercredi avoir attiré…

Publié le 13/11/2019

Victime de son succès, la nouvelle plateforme de vidéo à la demande de Disney a connu des ratés techniques pour son lancement mardi qui ont empêché de nombreux clients d'accéder à son…

Publié le 12/11/2019

L'action Walt Disney a progressé mardi à Wall Street, malgré quelques problèmes techniques au démarrage de son service de vidéo en streaming Disney+.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2019

Des perturbations et des retards restent néanmoins possibles...

Publié le 11/12/2019

Solocal accompagne les agences IN&FI Crédits dans leur stratégie de présence digitale...

Publié le 11/12/2019

Plus forte baisse du SMI, Credit Suisse (-0,39% à 12,86 francs suisses) est sous pression après avoir abaissé ses objectifs de rentabilité pour 2019 et 2020. A l’occasion d’une journée…

Publié le 11/12/2019

DMS Biotech, division de Diagnostic Medical Systems Group consacrée aux biotechnologies et spécialisée dans le développement de solutions techniques innovantes pour l’utilisation du tissu…

Publié le 11/12/2019

Mais des volumes aux abonnés absents...